C’est Véronique FAYET, la toute nouvelle responsable nationale du Secours Catholique, qui l’évoque ces jours-ci. Elle cite l’initiative des territoires « Zéro chômage » qu’ATD Quart Monde a lancé cet été : le dispositif fait le pari qu’il reviendrait moins cher à la collectivité de financer un CDI au Smic à un chômeur plutôt que verser les prestations et les dépenses sociales induites par son inactivité. Ce serait donc un jeu « gagnant-gagnant » :

- Gagnant pour le chômeur qui retrouverait un emploi avec tous les avantages économiques, mais aussi moraux de ne plus se sentir inutile.
- Gagnant pour la société tant au plan financier qu’au plan sociétal d’un raffermissement du lien social par la diminution du nombre de sans-emploi.

« C’est un projet que nous pourrions reprendre ou auquel nous pourrions nous associer » déclare-t-elle au journal La Croix.

pole_emploi.jpg

LE PROJET d'ATD QUART MONDE

La première étape (mise au point) consiste à mettre en oeuvre le projet sur quelques territoires volontaires, dans le cadre de la loi de 2003 autorisant les collectivités à expérimenter en dérogeant à la législation en vigueur. Il faut pour cela définir le cadre dans lequel s’inscrit cette expérimentation, ce qui nécessite le vote d’une loi d’expérimentation. L’objectif de cette première étape de 5 à 7 ans est de démontrer la faisabilité économique et pratique du projet, d’en « régler » les modalités de mise en oeuvre. A l’issue de celle-ci, un nouveau cadre légal devra être établi permettant, dans une deuxième étape (généralisation), à toute collectivité d’opter pour la suppression du chômage de longue durée sur son territoire.

Pour en savoir plus : www.atd-quartmonde.fr/unemploiundroit/