confessions.jpg
En toute liberté, la quarantaine de fidèles qui sont venus le vendredi 29 au soir, dont le groupe de l’aumônerie des Lycéens, ont eu le choix de se déplacer pour prier, méditer et demander pardon. D’abord quatre prêtres sont venus donner le sacrement de la réconciliation. Deux animatrices et deux musiciens ont doucement ponctué la soirée de chants et d’intermèdes à la guitare et à l’orgue. Devant l’autel, une coupe d’eau bénite précédait un bac où chacun pouvait planter un cierge lumineux. À l’ambon, la Bible grande ouverte jouxtait un panier de pains de la Parole. Et derrière l’autel, le crucifix portait tous nos péchés qui, de semaine en semaine, se transforment en vertus à l’épreuve de la Croix. Une corbeille recueillait les intentions de prière des fidèles. Et c’est devant la statue de Notre-Dame du Monde entier que s’est terminée la veillée avec le chant à la Vierge : « Regarde l’étoile ».