Nous sommes dans un temps particulier, nous ne cessons de le dire et de l’entendre. Nous avions pensé que ce temps en confinement pouvait être une occasion de silence… en réalité nous sommes extrêmement sollicités !
Beaucoup de très belles propositions des équipes dans les diocèses, les paroisses pour continuer à faire vivre la catéchèse ; de nombreuses messes retransmises sur internet par les évêques et les prêtres qui rivalisent d’ingéniosité avec des moyens techniques parfois succincts… Ces rendez-vous nous aident à nous sentir unis à la vie et à la prière de notre Église et cependant, nous le savons bien, ils ne sont pas le tout de notre prière chrétienne, encore moins de notre vie de chrétien !

prière en famiille.jpg
Dans Gaudete et exsultate, le pape François nous rappelle que chacun est appelé à la sainteté dans sa vie quotidienne, « en mettant en lumière le meilleur de lui-même, ce que le Seigneur a déposé de vraiment personnel en lui (cf. 1 Co 12, 7) ». Ce temps particulier qui nous est donné, temps où nous sommes confinés dans nos maisons, le cardinal Farrell, préfet du Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie, nous invite à en faire « un temps de croissance ». Nous sommes contraints de prendre un nouveau rythme, en étant moins dans le « faire » mais en laissant « de la place à l’autre entre les murs étroits de nos maisons ». En famille, chacun s’exerce à la patience, à l’attention à l’autre, à l’écoute des besoins et des fragilités… Mais ce n’est pas toujours facile ! Nous pouvons compter sur la force de l’Esprit Saint et la grâce de notre baptême pour qu’à travers nos « petits gestes quotidiens, Jésus soit durablement présent ». Pour nourrir cette vie spirituelle au quotidien, cette vie dans l’Esprit, donnons-nous des temps pour prier en famille : « Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d’eux » (Mt 18, 20).

 Mettons-nous à l’écoute de la Parole de Dieu, ouvrons la Bible ensemble, pour lire un psaume, un passage d’Évangile, partager ce que cette Parole suscite en chacun…
 (Re)créons l’habitude de dire du bien les uns des autres, de nous bénir entre membres d’une même famille.
 Prenons rendez-vous pour regarder ensemble ce que nous vivons au quotidien et y reconnaître que le Seigneur est à l’oeuvre dans les petites choses de chaque jour, que dans ce quotidien nous voulons qu’il soit toujours plus présent.

De nombreuses animations sont proposées sur le site de la Conférence des Evêques de France : https://catechese.catholique.fr/outils/propositions-danimation

La vie de cette « Église domestique » creusera en nous la conscience que le Seigneur est avec nous aussi dans cette période si particulière, que son amour pour nous est de toujours à toujours. C’est ce que nous serons heureux de célébrer quand nous nous retrouverons dans nos églises parce que le temps du confinement prendra fin.

(Source : CEF - Catéchèse et catéchuménat)