Dimanche dernier, au cours de la célébration de la rentrée paroissiale et du verre de l’amitié, nous avons fait l’expérience d’être un « Peuple », le « Peuple de Dieu ! ». Nous avons fait l’expérience d’une joie et d’une fierté devant la vitalité qui nous est donnée, par Dieu, de déployer !

Nous avons davantage perçu combien nous sommes solidaires les uns des autres, et combien cela fait du bien et nous rend heureux. Les plus fragiles d’entre nous nous ont transmis leur joie de vivre et leur force.
Nous restons profondément marqués par ce que les membres de la communauté Foi et Lumière nous ont transmis lors du chant final.
Nous pouvons être heureux et fiers de ce que Dieu nous donne de vivre sur notre paroisse. C’est le fruit de sa grâce et du dévouement de chacun et chacune de nous. C’est le fruit de notre prière fervente et d’une vie chrétienne qui s’approfondit et se structure davantage.

Un membre de l’assemblée constatait avec joie la progression de notre communauté chrétienne depuis deux ans… C’est bien vrai ! J’ai vu cela aussi dans les yeux des deux couples qui venaient pour la préparation du baptême de leur enfant : émerveillement, étonnement, joie… Avec les membres de l’Équipe d’Animation Pastorale nous savons que ce ne fut pas sans difficultés et parfois tentatives de blocage de la part de certains d’entre nous… Il est vrai que chacun a dû se laisser « bousculer », « accepter de changer certaines habitudes »… « s’ouvrir… » Toutes ces transformations ont généré des appréhensions légitimes… Chacun percevait ce qui changeait sans voir encore où cela pouvait bien conduire… Il y a dix-huit mois environ plusieurs d’entre nous faisaient le constat : « avant nous connaissions à peu près tous les membres de l’assemblée dominicale, aujourd’hui un grand nombre d’entre eux nous sont inconnus ». Depuis nous avons appris à nous connaître davantage les uns les autres.

Nous sommes au service de la mission que le Christ confie à son Église, mission de rejoindre tous les hommes… Cela nous dépasse, cela est trop grand pour nous… Sauf si nous acceptons de nous laisser unir au Christ par le souffle de l’Esprit Saint, comme au jour de la Pentecôte. Merci à chacun et chacune de vous. Prenez soin aussi du prêtre que je suis, heureux d’offrir ma vie à Dieu pour vous et tous les habitants de la paroisse… Ce n’est possible qu’avec votre bienveillance et votre prière. Notre-Dame du Monde Entier, saint François de Sales et saint Nicolas veillent sur notre paroisse.

Guillaume Villatte,  prêtre
Curé du Plessis-Bouchard et de Franconville gare