Durant tout le confinement et depuis le 11 mai aussi, le lien n’a pas été rompu entre la paroisse et les résidents et le personnel du Grand-Clos, la maison de retraite du Plessis-Bouchard.

Le Service Évangélique des Malades (SEM) a transmis plusieurs messages de soutien et encore récemment, le 12 mai, il rappelle que « Nous devons rester le plus possible chacun chez soi et de ce fait nous ne pouvons plus venir vous faire visite. Mais nous espérons que vous allez bien et que vous pouvez profiter un peu de votre beau parc lorsque le temps le permet ». Ensuite, des infos sont apportées sur les messes et prières paroissiales retransmises sur Facebook.
Pour les fêtes pascales, un long message vidéo a été proposé par des paroissiens et le père Guillaume sur Facebook. Riche en mots d’encouragement, poèmes et dessins d’enfants, il a offert la beauté du lien affectif entre les générations, dans l’Espérance de la Résurrection.
Et un autre message Facebook de notre curé a été envoyé le 13 mai. Le père Guillaume s’adresse aux résidents et au personnel. Il évoque l'épreuve traversée, les incertitudes à venir et quelques joies, mais aussi la vie des croyants qui ne s'est jamais arrêtée. Il évoque notre prière commune : « Que la miséricorde de Dieu se répande sur nous et sur le monde entier par le don de l'Esprit de Dieu, l'Esprit Saint. ».
Pour le SEM, Il n’est toujours pas possible d’aller à la Maison de Retraite. Seules les familles peuvent à leur demande visiter leurs aînés, avec les protections obligatoires. Mais le temps viendra où les membres pourront de nouveau porter la communion le dimanche aux résidents qui en expriment le désir.
Ce sera le signe encourageant du recul sensible de la maladie qui affecte surtout les personnes fragiles.
MR