“Nous sommes entrés dans la période des grands déplacements. Déplacements qui nous conduisent vers des terres connues et inconnues. Déplacements qui nous donnent d’aller à la rencontre d’autres peuples, nations, cultures, langues et civilisations. Déplacements qui nous donnent de sortir pour aller souffler, se reposer après une vie professionnelle avec ses efforts et sa fatigue.

Se déplacer s’apparente pour certains à du bonheur. Bonheur du repos pour se refaire une santé qui est importante. Bonheur de pouvoir voyager même en période de crise économique. En raison de cette crise économique nous allons certainement changer nos habitudes de repos, trouver la destination en fonction de nos possibilités financières.

Cette période des grands déplacements reste avant tout celle de la rencontre : une rencontre joyeuse, fraternelle, amicale. Rencontre qui nous donne de participer à l’édification de cette terre que nous voulons plus ouverte, plus attentive à chaque personne. C’est dans cette optique que

"ma porte reste toujours ouverte, moi Saint-François de Sales, votre frère dans le Christ"


C’est une joie de vous accueillir dans cette Maison de prière, dont je suis le gardien. Vous voulez souffler, respirer, méditer, trouver un lieu tranquille, calme et paisible : soyez les bienvenus. Le Christ mon Maître est toujours présent. Le vrai bonheur est auprès de lui. Il vient à votre rencontre pour vous donner la paix intérieure. Il vient à votre rencontre pour prendre sur lui vos fatigues.

En cette période estivale, le Christ, dans nos déplacements nous invite aussi à aller à la rencontre de tous nos frères et sœurs et plus particulièrement ceux et celles qui risquent de se retrouver totalement isolés. Dans une rencontre amicale et gratuite, témoignons de sa présence. Et moi, « François de Sales », je suis avec vous dans tous vos déplacements. Je suis avec vous dans tous vos déplacements pour des liens forts avec les autres. Ma vie et ma mission ont été marquées par cette attention aux autres, particulièrement les plus pauvres : la douceur, la bonté et la charité au nom du Christ. Je vous confie tous au Christ. En cette période des grandes rencontres, qu’Il vous aide à suivre ce même chemin, qui est aussi un chemin de foi.”

Fraternellement, Père Monné YAPO