- FACEBOOK: En Australie, l'Eglise évangélise sur « Facebook ». C'est une initiative prise en 2010 par la Conférence épiscopale d'Australie, afin de montrer l'Eglise catholique comme institution « proche » de la population, surtout aux jeunes. Il leur est possible de communiquer avec des prêtres et de dialoguer avec les communautés catholiques. Les promoteurs veulent ainsi « semer sur Facebook la semence de l'Evangile ».

- MARISTES: Au Vanuatu, deux jeunes missionnaires maristes des Tonga et des Samoa s’occupent d’un « village-mission » de 2 000 personnes fondé en 1887 ; un village communautaire catholique avec ses travaux collectifs, son école et son dispensaire. Mais ils partent également, tous les deux mois à Big Bay, célébrer la messe dans 8 villages perdus dans la forêt. Une aventure qui leur prend 3 semaines de mer et de marche.

- TUMU PURE: Comment 850 000 Marquisiens catholiques vivent-ils leur foi en se partageant un seul prêtre ? Grâce au chef de prière ou Tumu Pure. Chaque vallée en a un. Il est le collaborateur privilégié du prêtre qu'il représente d'une façon habituelle dans toute la pastorale. Homme ou femme, indistinctement, père ou mère de famille, vivant modestement de son travail, le Tumu Pure est regardé comme le « chef » de la paroisse mais ne peut célébrer les sacrements.

- FETE-DIEU: Depuis trois ans la Fête-Dieu est célébrée à Sydney, avec la procession du Très Saint Sacrement au coeur de la cité, conduite par les évêques suivis de milliers de fidèles !… Cette année on pouvait compter plus de 12.000 fidèles !

- CARTON: Fortement endommagée par le tremblement de terre du 22 février 2011, la cathédrale anglicane de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, pourrait être temporairement remplacée par un édifice réalisé avec des tubes de carton. Ce n'est pas une blague ! Le projet élaboré pour Christchurch a une structure en forme de tente, composée de 64 tubes de carton de 83 cm de diamètre et d’une longueur comprise entre 18 et 22 mètres. Les fondations seraient faites de conteneurs. L’édifice serait protégé par un matériau assurant l’étanchéité. Cette cathédrale temporaire pourrait accueillir 700 personnes. L’objectif est de le réaliser d’ici au 22 février prochain, jour anniversaire du séisme. L'architecte Shigeru Ban a affirmé que l’édifice pourrait durer une dizaine d’années et qu’il serait possible de le pérenniser si les utilisateurs le souhaitaient.