Fidèle au grand commandement de l’Amour de Dieu et du prochain, l’Eglise, partout où elle s’est implantée, sert en premier lieu l’annonce de l’Evangile de Jésus-Christ « Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre. Allez ! Et faites des disciples dans toutes les nations. Baptisez-les au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit (MT 28,19). Mais du même mouvement, l’Eglise veut aussi servir l’être humain dans sa globalité. Ainsi en vat- il de l’Eglise en Océanie.

Dans ce continent de volcans, de terre et d’océan, dans ces 25.000 îles immenses (comme l’Australie) ou minuscules, l’Eglise est faite de communautés dispersées, fragmentées et souvent isolées où les prêtres sont rares et les paroisses souvent animées par les laïcs. La formation y revêt donc un caractère essentiel ainsi que l’éducation des enfants et des jeunes.

En 2009, la quête de la Semaine Missionnaire a permis de récolter 1,7 million d’euros en France : grâce à cette générosité, ce sont des milliers de projets d’évangélisation, de catéchèse, d’éducation, de formation qui ont pu être financés, et la vie quotidienne des diocèses les plus pauvres qui a pu être soutenue. MERCI ! Cette année, la quête aura lieu le 22/23 octobre. Les projets soutenus sont décidés par les 140 directeurs nationaux des OEuvres Pontificales Missionnaires (OPM). Ainsi chacun selon ses moyens peut participer à une oeuvre universelle, fraternelle, inspirée de la charité du Coeur du Christ pour les hommes.

Dans notre paroisse, nous n’avons pas (encore) d’équipe locale de coopération missionnaire qui pourrait proposer information, prière, partage, sensibilisation dans ce domaine. Tous les diocèses de France se relaient dans la prière tout au long du mois d’octobre. Pour notre diocèse de Pontoise, c’est le Mercredi 19 octobre qui est retenu comme maillon de la chaîne mondiale de prière pour la Mission Universelle. Chez nous, au Plessis, chacun est appelé ce jour à s’y unir personnellement [En plus de la messe du matin à 9 heures, un temps de prière sera proposé à l’église Saint-François à une date et un horaire que nous ne manquerons pas de vous communiquer.] Plus tard dans l’année, une animation adaptée pourrait être proposée aux jeunes de l’aumônerie des collèges.

Père Jean-Pierre