« Nous avons eu de belles vidéos des célébrations du Jeudi, Vendredi, Samedi saints et de ce dimanche de Pâques, tant sur KTO que sur le site de notre paroisse, pour nous tenir à l'unisson de la Passion du Seigneur et de sa Résurrection! Bien de nos frères chrétiens, non pratiquants, auront pu en profiter. Merci, mon Dieu. Et merci à Jean, Marie-Odile et à toutes celles et tous ceux qui se sont mobilisés avec le père Guillaume pour nous permettre des célébrations aussi festives qu'elles pouvaient l'être en une période de confinement. Et pour être moins festives que celles des années passées, elles n'en étaient pas moins priantes. En ce qui me concerne, j'ai fait une découverte concernant la Passion. Jusqu'ici cela m'évoquait le Chemin de Croix, les douleurs du Christ et aujourd'hui je découvre qu'il s'agit du grand amour du Christ, de sa "Passion pour l'homme" (la femme bien sûr). J'ai également, grâce à la lecture, pendant ces jours saints, de textes du prêtre et théologien Maurice Zundel découvert que « nous ne pouvons aller à Jésus-Christ qu'ensemble », en formant ce Corps mystique qui embrasse toute l'humanité, en portant le fardeau les uns des autres, en aimant comme moi, dit Jésus. « Vous viendrez donc à moi avec toute cette humanité, toute cette histoire, tout cet univers ». Et encore « la communion ne consiste pas seulement à ouvrir la bouche ou à tendre les mains, sinon ce serait une idolâtrie, une superstition indigne de Dieu et de l'homme ! Dans la communion, il s'agit de nous faire Corps mystique, de nous faire Église, de nous faire universel, il s'agit de sauver le monde et de diviniser toute l'Histoire et tout l'Univers ». J'avais envie de vous faire partager cela. » Jacqueline Huber