Les petits enfants sont formidables, même lorsque leurs parents leur font découvrir la foi catholique. Leur naïveté fait merveille et leurs perles sont autant de mots de bienvenue au petit Jésus qui vient.

 « Aujourd’hui à la messe, je pourrai aller à l’éveil à la foire ? » (Maximilien, 3 ans)
 Pendant le Kyrie Eleison : « Mais il est où le hérisson ? » (Anselme, 2 ans)
 Pendant le Gloria : « Gloire à Dieu au bureau des cieux » (Marthe, 7 ans)
 « Ecoute, ça va être l’Épître » Peu après : « Mais quand est ce qu’ils viennent les pitres ? » (Guillaume, 6 ans)
 Lors de la procession lors de la communion : « C’est beau tous ces communistes » (Hervine, 6 ans)
 « Un jour, tu peux être enfant de choeur » «Oui mais regarde, ils ont pris tous les déguisements » (Cyriac, 5 ans)
 Comme le prêtre dépose le ciboire dans le tabernacle : « Maman, il met la communion au four » (Faustine, 3 ans)
 « Maman, au caté, on a appris que le mois d’octobre, c’est le mois du rosé » (Henri, 6 ans)
 « Sur la croix, il y avait Jésus, le bon lardon et le mauvais lardon » (Gabriel, 6 ans)
 « Au nom du père, du fils et du Saint Nectaire, Amen » (Paul, 3 ans)
 « Maman, c’est cet après-midi le café-chips ? » (comprendre catéchisme) » (Brune, 4 ans)
 À la veille de sa première communion : « Il a quoi comme goût Jésus ? » (Guilhem, 6 ans)
 « Je vous salue Marie, pleine de glaces » (Johanna, 3 ans)
 « Priez pour nous pauvres p’tits chats » (Castille, 3 ans)
 « Maintenant et à l’heure de l’amour » (Albert, 2 ans)
 « Notre Père qui est Monsieur » (Clémence, 3 ans)
 « Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont défoncés » (Antoine, 6 ans)
 « Jésus, on l’aime de tout notre coeur. Alors, pourquoi le louer, on devrait plutôt l’acheter ! » (Félicité, 5 ans)

Source : Aleteia (Délicieuses perles d’enfants)