Lors de notre belle Veillée pascale, une jeune maman de Franconville, Karine, s’est ouverte au Christ ressuscité présent au milieu de ses disciples, en recevant le baptême, la confirmation et la communion eucharistique à la suite d’un long chemin qui se poursuit aujourd’hui. Le LIEN lui donne la parole :

bapteme_d_adulte.jpg
J’ai commencé mon parcours catéchuménal le 15 novembre 2013 dans la paroisse du Plessis-Bouchard. Ce parcours, je le dois à deux rencontres que Dieu a mises sur ma route …
Ce fut d’abord le Père Jean-Pierre Mangès que j’ai rencontré à l’occasion du baptême de mes enfants, Lucie et Alexandre, qui a eu lieu le 19 septembre 2010. Une promesse faite au Seigneur s’il me donnait l’immense bonheur de devenir maman. Ma foi a toujours été présente d’aussi loin que je me souvienne. J’ai été élevée dans la religion chrétienne par ma maman, mais elle souhaitait que je fasse le parcours moi-même.
Ma chère petite maman est partie brutalement le 13 septembre 2013, nous laissant dévastés par le chagrin. J’ai revu alors le Père Mangès qui a célébré ses obsèques le 19 septembre 2013, trois ans jour pour jour après le baptême de ses petits-enfants au sein de la même église Saint-François. Le Père Mangès était venu au domicile de mes parents, voir mon papa et moi-même pour que nous préparions cette célébration pour maman, et nous avons beaucoup discuté. Je lui ai fait part de ma foi et de mon souhait, enfoui depuis de nombreuses années au fond de mon coeur, de me faire baptiser. Plusieurs semaines après l’enterrement, il m’a écrit, me proposant de me manifester en retour si je souhaitais toujours faire ce chemin.
Et c’est ainsi qu’a eu lieu la deuxième rencontre car, après une messe, le Père Mangès m’a présenté Monique Thomas, et nous avons pris rendez-vous à mon domicile où ils ont tous les deux eu la gentillesse de venir afin que nous puissions échanger. C’est de cette façon que mes rendez-vous hebdomadaires avec Monique ont commencé, m’apportant beaucoup de paix. La foi et l’amour du Seigneur ont été mon refuge et j’ai pris l’habitude d’aller à la Messe à l’église Saint-Nicolas où la paroisse m’a accueillie à bras ouverts.
La Messe me procure toujours une sérénité grandissante, et c’est avec une joie immense dont vous avez été témoins à Pâques, que j’ai pu renaître avec mon baptême suivi de ma confirmation, le coeur rempli d’amour j’ai enfin pu répondre à Dieu « Me voici ! ». Alors, pour tout cela, MERCI ! Merci Père Jean-Pierre ; merci Monique ; et merci à tous.

Karine