La Commission européenne a récemment imprimé plus de 3 millions d’agendas destinés aux élèves des écoles secondaires. Ces petits agendas, arborant fièrement les couleurs de l’Union, comprennent des références à de nombreuses fêtes religieuses juives, musulmanes, hindouistes, sikhs mais quasiment aucune fête chrétienne n’est mentionnée.

Ainsi à la page du 25 décembre, on ne voit rien excepté une formule d’une puérilité confondante « Un véritable ami est quelqu’un qui partage vos préoccupations et votre joie » ! Les instances européennes ont donc réalisé un véritable tour de force, à savoir : penser à faire plaisir à toutes les minorités religieuses présentes sur le sol du continent européen tout en oubliant la religion majoritaire en Europe! Près de 80% des écoliers européens seraient ainsi privés de fêtes religieuses.

Cette affaire d’agendas non chrétiens a soulevé notamment l’indignation de nombreux chrétiens et a provoqué une pétition sur Internet qui a recueilli 32 000 signatures. ». De son côté, la Commission européenne a admis avoir fait une « bourde » et a promis d’envoyer rapidement un corrigendum à toutes les écoles de l'UE qui ont commandé l'édition 2010-2011 de l'Agenda. Ce corrigendum sera accompagné d'un addendum avec les congés officiels, y inclues les fêtes religieuses, dans les Etats membres.