C’est un peu provocateur, mais c’est une joie ! Joie d’accueillir la grâce de Dieu pour lutter contre nos tendances égoïstes et grâce d’accueillir la puissance du ressuscité d’une façon renouvelée lors des fêtes pascales. Joie de vivre ensemble cette expérience et nous accompagner mutuellement par l’amitié, la prière et l’attention mutuelle… Joie encore, car c’est en se mettant à la suite du Christ et en contemplant comment il nous a aimés jusqu’au bout que les saints et les saintes ont communié à l’amour qui est dans le Christ, au feu de son Esprit Saint.
C’est ce que veut nous dire cette statue de sainte Thérèse de Lisieux, tenant une croix dans les bras.

MERCREDI 17 FÉVRIER, NOUS ENTRERONS AVEC TOUTE L’ÉGLISE DANS LE SAINT TEMPS DU CARÊME.

Saint, car séparé du temps ordinaire. Saint, car habité par l’action de l’Esprit de Dieu dans le coeur de tous les hommes et particulièrement des baptisés. Saint, car il verra la sainteté de l’amour du Christ grandir dans les coeurs des croyants et transfigurer leurs vies et la vie des communautés chrétiennes.
Deux messes seront proposées dans l’église St-François-de-Sales, pour vivre cette journée de prière, de jeûne et d’attention aux autres :

 7h00 (40 minutes maximum)
 10h30

Le chapitre 7 de l’évangile selon St Marc peut nous aider à envisager ces tendances et ces actes « impurs » dont le Seigneur désire nous libérer : « Rien de ce qui est extérieur à l’homme et qui entre en lui ne peut le rendre impur. Mais ce qui sort de l’homme, voilà ce qui rend l’homme impur… Alors il leur dit : « Êtesvous donc sans intelligence, vous aussi ? Ne comprenez-vous pas que tout ce qui entre dans l’homme, en venant du dehors, ne peut pas le rendre impur, parce que cela n’entre pas dans son coeur, mais dans son ventre, pour être éliminé ? » C’est ainsi que Jésus déclarait purs tous les aliments. Il leur dit encore : « Ce qui sort de l’homme, c’est cela qui le rend impur. Car c’est du dedans, du coeur de l’homme, que sortent les pensées perverses : inconduites, vols, meurtres, adultères, cupidités, méchancetés, fraude, débauche, envie, diffamation, orgueil et démesure. Tout ce mal vient du dedans, et rend l’homme impur. » Mc 7, 18-23

Guillaume Villatte,  prêtre
Curé de la paroisse du Plessis-Bouchard et de Franconville gare