Cette nouvelle action contribuera au financement des divers projets restant à concrétiser pour l’église Saint-Nicolas que nous évoquerons prochainement. Ce samedi 6 février, même le ciel était de la partie puisqu’un rayon de soleil éclairait la salle du Centre Culturel, préalablement installée par Patrick, fidèle au rendez-vous. Dès 17 heures, la petite équipe fin prête, après avoir réceptionné la marchandise et le matériel, munie de leurs beaux tabliers blancs, se mit à l’oeuvre. Un joyeux brouhaha de discussions et de rires émanait de la petite cuisine où elles étaient installées pour confectionner les sandwichs. Pendant ce temps-là, Anne et Frédéric disposaient les nombreux lots sur l’estrade : téléviseur, ordinateur portable, centrale vapeur, tablette, etc... de quoi faire rêver !
Loto_Amis_St_Nicolas_2016.JPG

Tout était prêt et chacun à sa place, quand la Présidente donna le feu vert pour l’ouverture des portes. Ce fut le rush ! Bousculade pour payer, pour choisir les cartons avec « les numéros fétiches » et précipitation pour prendre place dans la salle qui bientôt fut presque remplie par toutes les générations confondues. Après un rappel du règlement par Serge, notre animateur, et un mot de bienvenue de la Présidente, la soirée a commencé. Avec un calme olympien, malgré le mot « touille » fusant à plusieurs reprises dans la salle, Frédéric tirait méthodiquement les numéros. Ils étaient annoncés par Serge ne pouvant s’empêcher d’y ajouter une petite anecdote personnelle. Les « quines » retentissaient tantôt à droite, tantôt à gauche. Marie-Odile, juge d’un soir, arpentait la salle parmi les joueurs pour vérifier les numéros sortis et Jacques, notre photographe, immortalisait ce moment de joie pour les heureux gagnants. Pendant les pauses « syndicales », la buvette et la restauration furent mises à contribution : crêpes, sandwichs et bière disparaissaient rapidement.
La fin de la soirée montrait le bout de son nez avec le tirage des gros lots. Ça valait bien un carton « plein » nous précisa l’animateur : télévision 80 cm et ordinateur portable. Chacun retenait son souffle à l’énumération des chiffres que Serge, avec un malin plaisir, traînait à annoncer ! « Encore un numéro et c’est gagné » se disait-on dans son for interieur…L’adrénaline montait quand une jeune femme cria un « quine » retentissant, sautant sur place de joie : elle avait remporté la télévision ! L’ordinateur, enfin, fut gagné à son tour par un jeune homme heureux et tout étonné de la chance qui lui souriait ce soir. L’équipe de restauration n’a pas chômé non plus : il ne restait plus grand-chose au départ des participants vers minuit. Merci à Claudia, Françoise, Gisèle, Marie-Paule et Rosa, notre pâtissière attitrée de crêpes. Comme d’habitude elles ont assuré ! Et un grand Merci également à Serge à l’animation, Fred au tirage, Anne et Claude à l’encaissement, Yves et Xavier au tamponnage.

QUELQUES ACTIONS MENEES POUR L'EGLISE SAINT NICOLAS

Grâce à ses diverses actions menées, l’Association continue dans l’ombre à mener à bien les projets d’aménagement : pour ceux qui ne seraient pas venus dans l’Eglise Saint-Nicolas depuis un certain temps, nous pouvons désormais admirer, en entrant dans l’église, sur la droite la Vierge Polychrome classée. Elle surplombe la nef et nous souhaite la bienvenue. Au-dessus du meuble renfermant les cierges et servant à la signature des registres, le reliquaire, restauré superbement par nos amis Colette et Jean-Jo BROSSIER, est désormais installé. La statue de Saint Nicolas, restaurée avec soin par notre amie Liliane FEREY, et longtemps restée au sol près du baptistère, surplombe maintenant toute la partie de l’église spécialement destinée aux baptêmes. Enfin, mercredi 10 février, Jean FREITAS, délégué par la Présidente absente, a réceptionné et assisté à la pose du calvaire confectionné par Rodrigue SANCHEZ, sculpteur sur pierre. La bénédiction est normalement prévue le samedi 12 mars avant la messe de 18 heures. Quelques autres projets divers et variés proposés par la Paroisse (acquisition de bancs autour du baptistère, bruloir de cierges près de la statue de Saint Nicolas, Chandelier du Cierge Pascal….) sont en cours de réflexion et restent à concrétiser.