Lors de la rentrée paroissiale, les collégiens se sont trouvés orphelins d’animateurs d’aumônerie. Le père Guillaume a convaincu une équipe de 4 animateurs de prendre en charge une vingtaine d’ados (pour commencer) et a proposé d’organiser des Fraternités missionnaires. Déjà en action, on leur doit la belle crèche de Saint-François-de-Sales et les différents éléments de décoration dans la paroisse (sapin mis en place et décoré par les jeunes).

Les Fraternités, ce sont des petites équipes qui cultivent la Parole de Dieu et la partage. Chacun se doit d’être attentif l’un pour l’autre et promet de rayonner par ses actions dans la paroisse et bien au delà de ses limites. Les rencontres régulières se font par équipe (2 au moins) et comportent chaque fois des temps de partage autour de l’actualité, de réflexion à partir de la lecture de la Parole, de mise en commun pour relever l’essentiel et d’actions pour se confronter à la réalité.
La pédagogie est basée sur la réflexion des jeunes en lien avec la vie quotidienne et l’actualité. Certains ont déjà des années de catéchisme derrière eux, d’autres sont débutants. Mais leur bonne volonté va se concrétiser à travers leurs initiatives. Le projet prévoit des partages fraternels entre eux, tels que des repas (dès que possible), de participer à l’organisation de messes, mais aussi des actions caritatives et des visites aux personnes âgées.

don bosco.jpg
La belle idée est de placer ces Fraternités sous le patronage de saint Don Bosco. C’est lui, simple prêtre italien, qui au XIXème siècle a fondé la congrégation des Salésiens. Un évènement révolutionnaire, car à l’époque les enfants défavorisés et délinquants étaient rejetés et condamnés. Don Bosco, au contraire, leur a accordé confiance et estime de soi. Et puis, il a agi, en lançant de multiples nouveautés éducatives : cours du soir, foyers d’apprentis, camps de vacances, écoles secondaires... Il a ainsi donné sa chance aux enfants sans avenir et appelé des éducateurs, capables de fermeté et de bienveillance, pour réveiller en eux ce qu’ils ont de meilleur. Les établissements salésiens ont toujours cette volonté, et savent cultiver l’excellence. Ce sera aussi une belle motivation pour les animateurs des Fraternités saint Jean Bosco, qui ont déjà commencé à révéler les talents des enfants. La preuve en est l’évolution tout au long de l’Avent des décors de la crèche entourée de draperies, qui orne le choeur de l’église Saint-François-de-Sales en cette période de Noël. Merci à eux. Chers collégiens, pour rejoindre les Fraternités ou vous informer,

vous pouvez contacter Elmaze Urelus : elmaze.urelus-leger@laposte.net - 06 15 42 40 10
Michel Rocher, avec Elmaze