Pas de monnaie pour la quête ? Le don numérique est maintenant possible avec l’application « La Quête ». Bien sûr, cela s’adresse aux possesseurs d’un smartphone et demande diverses formalités. Et surtout, ne remet pas en cause la quête traditionnelle et le sens liturgique de l’offrande. « La Quête » ? C’est une application pour donner à la quête sur son téléphone pendant la messe. Lancée début 2016 par deux jeunes cathos, Romain et Stanislas, l’appli a été adoptée par plus de 4 000 églises, comme récemment à Ermont.
Pour les fidèles intéressés, il suffit de la charger via Play Store ou Apple Store et d’intégrer ses coordonnées et son numéro de carte bancaire, une seule fois. À savoir : les transactions sont sécurisées et cryptées par l’un des leaders du télépaiement au monde.
Ensuite, vient le moment de la quête pendant la messe. Surtout, c’est le moment de l’offrande, juste avant l’eucharistie, le moment où on porte à l’autel ses joies et ses peines et où on peut contribuer aux conditions d’accueil de la paroisse et à son oeuvre de mission pour annoncer l’Evangile. Car la quête, ne l’oublions pas, c’est la principale ressource directe des paroisses : celle qui lui permet de couvrir ses dépenses courantes (chauffage, entretien...) et ses dépenses pour le culte. Lorsque la corbeille passera, le fidèle aura le choix entre le don manuel et un discret don numérique par le choix d’une somme sur l’application.

quete numérique.jpg
Au début, cette cohabitation va paraître un peu étrange, mais ce n’est qu’un moyen contemporain de se passer de monnaie ou d’éviter des scrupules en cas d’oubli du porte-monnaie. Il est bien en tous cas que toute la communauté soit sensibilisée. Merci de vous informer les uns les autres. Encore une fois, le temps de l’offrande doit rester liturgique. Celui qui donne avec son téléphone ne doit pas se dispenser du temps de la messe, même si la technique lui permet de rester chez lui.

En résumé : « Le don numérique a vocation à être fait en même temps que les autres pour ne pas perdre le sens liturgique. Pendant que la corbeille passe pour recueillir les pièces et les billets, il suffit de prendre son smartphone, cliquer sur l’icône La Quête, sélectionner le clocher, choisir le montant et le don est envoyé » explique Jean Vey, membre du conseil paroissial pour les affaires économiques à Ermont. L’argent collecté est crédité sur le compte de la paroisse au début du mois suivant avec un décompte visible pour chaque célébration.

Michel, pour le Conseil Economique