tenture_CCFD.jpg
Cette année, une tenture surprenante a été installée dans l'église Saint-François. Elle répond au choix du CCFD pour illustrer le thème "Chemin de vie, chemin de foi" et nous inviter à parcourir les 5 semaines de marche vers Pâques au rythme de cinq étapes clés : partir, s’ouvrir à l’étranger, partager ses doutes, repartir changé, se reconnaître aimé. Pas de mots sur le tableau… Essayons d'y voir plus clair avant de contempler l'oeuvre. La tenture suscite bien des interrogations. Et c'est ce que souhaitait l'artiste : Jean-Robert de Pasquale, dit Jr di Casa, peintre né en 1961 à Casablanca, travaille et expose dans la région de Reims. Il est membre de l’Action catholique des milieux indépendants et délégué ACI au CCFD-Terre Solidaire.

« Cette tenture est pour moi un moyen d’oser proposer l’art actuel au croyant » dit-il sur le site du CCFD. “Peindre « la rencontre de soi, de l’autre, de Dieu » est une belle gageure pour un artiste abstrait. Cela m’a obligé à m’aventurer vers la représentation de la figure humaine, indispensable pour illustrer la rencontre. S’exprimer sur un grand format, c’est une expérience unique du travail, sur le sol, avec la totalité de son corps et pas uniquement la main ou le bras. C’est revenir au travail de l’artisan, avec les couleurs en quantité, les huiles aux litres et les pinceaux hors normes. Mais loin de l’homme de raison, la couleur cherche son propre chemin. Elle m’a obligé à m’enfoncer dans mes propres images intérieures. Ainsi, pour peindre la première étape du chemin « Partir », les textes de la semaine m’ont guidé. Jésus quitte le Jourdain. C’est une belle image qui reste fortement liée à mon voyage en Palestine, une odeur de terre, d’eau et une relative quiétude. Il me restait de la terre de ce voyage, elle a trouvé sa place pour amorcer mon travail”. L'artiste assume son style : « C’est de l’art abstrait lyrique. Il est possible de discerner mes émotions. Elles prennent la forme du mouvement, de danses, de dédales. »

Pour sortir des dédales, il est recommandé aux paroissiens de lire le guide d'interprétation proposé à côté de la tenture. Et de parcourir le petit livret du CCFD qui a été distribué à chacun au début du Carême.