Une semaine déjà ! Après les premières mesures et le choc du confinement, nous apprenons à vivre autrement. Voilà que nous pouvons revisiter le titre de notre feuille paroissiale : Le Lien ! Quel beau titre ! L’équipe de rédaction, les membres de l’Équipe d’Animation Pastorale cherchent comment nous pouvons rester liés les uns aux autres. Ce Lien, qui va vous rejoindre par mail, grâce au travail de Marie-Odile Gaillard, voudrait être un moyen de cette communion pendant ce temps d’épreuve. Il y a aussi les articles du site paroissial et Bruce Dessalle qui travaille d’arrache-pied pour lui donner une présentation mieux adaptée à notre époque. N’hésitez pas à proposer à Michel Rocher et Jacqueline Huber des articles, des photos, des idées pour enrichir chaque semaine cet autre lien de communion.

La page Face de Bouc de la paroisse, animée par Élodie Letocart et moi-même, permet aussi de rester en contact les uns avec les autres. Vous y trouverez des vidéos où j’essaie de vous rejoindre et de vous soutenir à travers : la messe au Plessis, l’adoration du Saint Sacrement, le chemin de croix, et des prières diverses. Terez Thegat et des catéchistes viennent d’ouvrir une page « kt PB ESPÉRANCE » pour garder le contact avec les familles du KT.

Privés de célébrer l’Eucharistie et d’y communier, nous sommes aussi privés de nos rencontres entre frères et soeurs. Nous percevons que quelque chose d’essentiel est touché … Et pourtant nous continuons de faire l’expérience de la Présence de Jésus. Si nous prenons le temps de nous rendre disponibles à sa Présence, nous ferons l’expérience qu’Il continue à nous nourrir et nous unir avec son Père et les uns avec les autres. C’est cela « la communion spirituelle ».
Écoutons comment en parle l’apôtre St Paul : « Je vous exhorte donc, frères, par la tendresse de Dieu, à lui présenter votre corps – votre personne tout entière –, en sacrifice vivant, saint, capable de plaire à Dieu : c’est là, pour vous, l’adoration véritable. » (Romains 12, 1ss)
Avec Jésus conduit au désert, exposons nos vies aux rayons de la grâce divine, laissons-nous transfigurer et unir les uns aux autres. Nos limites, nos imperfections et ce qui en nous déplaît à Dieu (le péché) seront petit à petit mis en lumière et purifiés. « Nous refléterons la gloire du Seigneur, et transformés en son image, nous irons de gloire en gloire, par l’action du Seigneur qui est Esprit ».(Corinthiens 3 -18).

Guillaume Villatte,  prêtre
Curé du Plessis-Bouchard et de Franconville gare