Dès l’annonce du confinement, les catéchistes ont décidé de poursuivre le catéchisme autrement et à distance. Elles ont créé une page Facebook privée pour les parents et les enfants inscrits cette année. La page est devenue rapidement un précieux gisement de ressources d’optimisme, alimentées quotidiennement par les catéchistes en photos, vidéos et informations, tous administrateurs de la page ainsi que le Père Guillaume.

cate confinement.jpg
Parmi les thèmes proposés, il y a des ressources spirituelles bien sûr. Des liens avec des enseignements et homélies, des prières, des activités manuelles pour les enfants comme des coloriages et la Parole de Dieu en image avec des Playmobil. Mais l’optimisme passe aussi par des ressources culturelles, comme la visite virtuelle de musées, des propositions sportives comme des exercices physiques à domicile, et des articles d’actualité relatant des guérisons, des avancées scientifiques et de beaux gestes de solidarité.
Les ressources sont très variées et tiennent compte de la gratuité de diffusion permise par les éditeurs : page Facebook de la paroisse, KTO, La Croix, La Vie, et même un tout nouveau site animé par des pédiatres et psychologues : Enfance&Covid... Afin que ce ne soit pas que du tout numérique, les catéchistes orientent les thèmes à développer en fonction de l’intérêt que peut susciter certains articles. Par exemple, la Neuvaine de la Miséricorde Divine proposée aussi par la paroisse, a été très suivie, au-delà des espérances des émetteurs. Et surtout, chaque animateur a pris en charge une écoute téléphonique et contacte les familles de son groupe une fois par décade.

La Première des communions des enfants a été reportée au mois d’octobre 2020, afin de pouvoir réaliser les dernières étapes de communion et la retraite courant septembre. Même après la fin du confinement et les retrouvailles des catéchistes avec les enfants, les liens à distance entretenus pendant deux mois vont nourrir l’espérance des familles et donner des pistes pour enrichir les relations avec elles.
Un grand bravo et merci à tous les catéchistes.