En allant à la cathédrale de Chartres, ne manquez pas de lever les yeux sur un des vitraux du côté Sud. Image surprenante ! Les quatre grands prophètes du 1er Testament, Isaïe, Jérémie, Ezéchiel et Daniel représentés portant sur leurs épaules les quatre évangélistes du Nouveau Testament, Mathieu, Marc, Luc et Jean ! Les nouveaux sont portés par les anciens ! Au moment où beaucoup d’entre nous iront au cimetière honorer la tombe de celles et ceux qui nous ont précédés, n’est-ce pas l’image de ce que nous aurons sur le coeur ? Pas seulement la peine de leur décès, mais plus encore le sentiment d’avoir été portés par eux. Ils nous ont appelés à la vie, donné leur amour et leurs soins, soutenus, encouragés, entourés. Et à notre tour, nous voulons aussi porter, comme sur nos épaules ceux de la génération qui nous suit.
Supportez-vous mutuellement avec amour ! recommande St Paul. C’est bien un des messages de la TOUSSAINT. Tous ceux et celles qui, tout au long de l’histoire, ont avancé dans la vie en levant les yeux vers le Christ, le seul Saint, en s’appuyant sur la Parole que Dieu nous adresse, ceux que l’Eglise a canonisés comme ceux, humbles de nos familles, continuent de nous porter, de nous supporter dans notre propre marche. Dans la lumière de Dieu, ils restent en lien avec nous, nous encouragent, nous soutiennent, prient pour nous.
Et nous aussi, atteints malgré nos misères par la sainteté du Christ depuis notre baptême, membres de l’immense Peuple de Dieu en marche, il appartient de nous soutenir, de nous porter mutuellement dans la prière, dans l’attention fraternelle que nous nous porterons. Même nos jours de doute, d’effroi et de peine que nous redoutons, nous voudrons les porter comme le Seigneur a porté sa Croix, croyant alors que le poids porté par nous allège d’autant, dans la communion des Saints, le fardeau que tel frère ou telle soeur peut-être inconnu a à supporter de son côté.

Nous ne sommes jamais seuls. L’amour de Dieu nous relie comme en une immense chaîne fraternelle avec tous nos frères les Saints du ciel et ceux qui, comme nous, marchent encore sur la route de la vie terrestre. Mon infidélité ou ma fidélité personnelle contribue à tirer tout le monde vers le bas ou vers le haut. Vous n’êtes plus des étrangers ou des gens de passage, vous êtes citoyens du Peuple saint, membres de la famille de Dieu. Vous avez été intégrés à la construction qui a pour fondation les apôtres et les prophètes. Et la Pierre angulaire, c’est le Christ-Jésus