Dimanche dernier, la grande crainte des organisateurs était la pluie. Dans une période marquée par des orages violents et dévastateurs, même en Île-de-France, elle était annoncée, du moins sa probabilité. Et pourtant, quelle chance avons-nous eue ! Beaucoup d’intentions de prière et nous avons été exaucés !

kermesse_2017_tombola.JPG
kermesse_ambiance_repas.JPG

D’abord, les préparatifs. Depuis vendredi matin, l’équipe des bénévoles était à l’oeuvre, à la manutention comme à la photocopieuse ou à la préparation de la monnaie des stands. Et jusqu’au dimanche à 11h00, le montage s’est réalisé sans accroc. Il est à souligner que l’équipe a profité d’un vrai rajeunissement. Huit nouveaux ouvriers ont rejoint les rangs des manoeuvriers sous la conduite des anciens. Ils ont expérimenté « l’esprit Kermesse » avec enthousiasme et efficacité. Malgré quelques problèmes de dos, nos anciens ont montré l’exemple avec un grand engagement physique. Tous ont pu apprécier que la pluie redoutée ne soit pas venue contrarier ou compliquer leurs efforts.
Dimanche à 10h00, la messe dominicale a été l’occasion de réunir les parents qui se préparent au baptême de leur enfant et d’écouter le petit choeur des enfants réunis par Doris et Alain.

La kermesse a ouvert ses portes vers 11h20 et a invité l’assistance à prendre l’apéritif à la buvette de grande renommée. Le soleil, certes timide, brillait. S’en est suivi un repas champêtre qui a fait le plein de convives. Les choix ne manquaient pas : self-service avec une grande variété d’assiettes froides confectionnées sur place le matin par l’équipe cuisine renforcée par 5 nouveaux bénévoles, couscous de nos amis togolais, délicieux nems et menu vietnamien cuisinés par une sympathique équipe asiatique, saucisses, merguez, frites et poulets marinés avec amour par nos frères du Portugal. L’affluence a été telle que dès 15h00, les poulets manquaient à l’appel.

Et il était temps de profiter des stands, eux aussi très fréquentés. Pour les petits, l’objectif était de gagner les précieux tickets lots grâce à leur dextérité au jeu des oies, au chamboule-tout, à la grenouille, au lancement des palets... Pour les adultes, il y avait le choix dans les achats entre les oeuvres de Foi et Lumière et de l’atelier Amitié, les livres et la brocante bien achalandés renforcés par trois nouveaux bénévoles ou la pâtisserie des mamies avec crêpes et café, et pour l’adresse, le tir à la carabine. Sans oublier le stand dédié à ceux et celles qui ont beaucoup donné lors des kermesses et qui, en raison de leur âge, leur état de santé ou l’éloignement, ne pouvaient être là. Chacun pouvait écrire quelques mots sur les jolies cartes personnalisées et préparées pour une trentaine de personnes.

Vers 15h00, la chasse aux trésors a commencé. Plus de vingt enfants se sont inscrits et sont partis à la recherche de dix objets, de réponses sur des questions relatives aux trains et au Plessis-Bouchard. Les familles ont été bien sollicitées, et même Foi et Lumière. Pendant ce temps-là, sur le podium central, les enfants rivalisaient d’adresse à des jeux gratuits qui leur faisaient gagner des points. Tour à tour, ils gonflaient des ballons et devaient les projeter le plus haut possible, ils lançaient des pizzas en carton dans un four factice, ils faisaient glisser des CD en visant juste pour ne pas les expulser de l’estrade... Après 17h00, les résultats de la chasse aux trésors ont précédé les traditionnelles courses en sac où ont concouru jeunes et adultes. Toute kermesse paroissiale qui se respecte doit comporter une tombola. Depuis des semaines, des billets ont été vendus par les enfants du catéchisme et de l’aumônerie puis dimanche sur le terrain. Vers 18h30, le fatidique tirage a eu lieu grâce à quelques mains innocentes et enfantines. quatorze lots sur les seize ont fait des heureux sur place : de la bouteille de champagne à la patinette électrique, du cuiseur intelligent à la caméra HD et le drone, sans oublier des plateaux repas à savourer sur place. Que des heureux, présents au tirage. Il ne reste que deux lots à récupérer à l’accueil de la paroisse avant le 15 juillet, dont le 1er lot, l’hoverboard. Qui est le gagnant, mystère !

Mais déjà à 19h00, les « artisans » étaient au travail pour fermer et démonter les stands. La pluie tant redoutée n’est venue qu’en petites gouttes comme pour les rafraîchir de cette belle soirée de juin. Les barnums, tables, chaises et bancs prêtés par la commune et la paroisse d’Ermont ont été mis à l’abri. Le lendemain, il ne restait plus qu’à nettoyer les salles, la cuisine, les friteuses, ranger la ferraille, les bâches qui doivent sécher et remettre en place les plantations de notre curé, grâce au renfort de deux jeunes qui n’ont pas ménagé leurs efforts pour soulager les vieilles douleurs des anciens. Un grand BRAVO et MERCI à tous les bénévoles pour tout le travail effectué. Le bénéfice de cette journée se monte à 8.300 euros.

À renouveler l’année prochaine avec une équipe encore plus jeune et dynamique. Tel est l’avenir de notre chère kermesse !

Michel Rocher et Serge Denis

TOMBOLA DE LA KERMESSE
Il reste 2 lots à récupérer par les gagnants : n°1 HOVERBOARD 271 et n°11 LOT 12 VERRES APERO 237
Vous êtes invités à retirer ces lots avant le 15 juillet 2018 au secrétariat de la paroisse, téléphone : 01 34 15 36 81