En août le Père Jean de Dieu NDJADI a servi la paroisse et je tiens à l’en remercier en vous invitant à prier pour lui, sa famille et son pays le Congo Kinshasa.

Le Conseil économique avec Fidèle Loubet comme « cheville ouvrière » et Marie-Neige Misman- Richoux, ont oeuvré pour que le couloir, l’accueil, les toilettes, la sacristie et le secrétariat soient remis à neuf. Cela est en train de se terminer. Il y a une nette différence ! Merci à chacun d’eux et particulièrement à Fidèle et Marie-Neige.

Merci aussi à ceux et celles qui discrètement ont permis que notre communauté chrétienne assure un accueil de qualité, veillent aux personnes les plus âgées ou très fragilisées, à l’ouverture et la fermeture de l’église, aux fleurs et à la propreté… et à l’animation des messes et des temps de prière.

Dans mes premières années de formation pour devenir prêtre, il nous était régulièrement dit que dans l’Église il pouvait malheureusement se trouver des situations de scandale. « Là où il y a des hommes, là il y a des « hommeries » ». Devant l’horreur des crimes de pédophilie qui nous sont encore dévoilés, devant la tentative d’y ajouter des règlements de comptes au sein de la curie romaine et même de demander la démission du Saint Père… nous sommes invités à ne pas entrer dans cette polémique, à prier pour l’Église et à renouveler notre acte de foi. Cet acte de foi s’enracine dans la Parole du Seigneur Jésus « qui a aimé l’Église, s’est livré pour elle afin de la purifier et de la sanctifier… » (Ephésien 5, 25-26).
Vous trouverez la lettre au peuple de Dieu du pape François sur internet ainsi qu’une copie au fond de l’Eglise.

Guillaume Villatte,  prêtre