Dimanche 26 janvier sera la fête patronale de notre paroisse en l’honneur de saint François de Sales. C’est à l’occasion des 50 ans de la construction de notre église que nous avons accueilli une statue de notre saint Patron. C’est à cette occasion que nous avons aussi pris le temps de le connaître un peu plus. C’est encore à cette occasion qu’il nous fût offerte une relique de saint François de Sales que, chaque année, nous vénérons. En tant que curé de la paroisse j’ai tout de suite compris et partagé avec l’Équipe d’Animation Pastorale ce que le Seigneur nous indiquait comme chemin et comme grâce pour notre paroisse. De fait nous constatons, malgré les turbulences que traverse notre Église et les fragilités des communautés chrétiennes en France, un renouvellement profond de notre communauté paroissiale. Une Fraternité missionnaire saint François de Sales s’est mise en place depuis mars 2019.

Mais peut-être est-il bon de mieux comprendre ce que veut dire fêter son saint Patron : Au jour de notre baptême nous recevons le prénom d’un saint ou d’une sainte. Au cours de la célébration nous invoquons les saints et les saintes par la prière de « la Litanie des saints ». Cette litanie, qui est reprise aux moments forts de la vie de l’Église, particulièrement lors de la Veillée pascale lorsque nous renouvelons les engagements de notre baptême et lors de l’ordination des diacres, des prêtres, des évêques. Enfin, cette litanie des saints est chantée lors des voeux solennels d’un religieux ou d’une religieuse.

L’Église exprime ainsi sa foi et sa charité. En effet la communion fraternelle au sein d’une famille et d’une communauté chrétienne, nous aide à grandir dans l’union au Christ et dans l’adoration de la Sainte Trinité. Il en est de même avec nos frères et soeurs qui sont maintenant dans la gloire de Dieu : ils ne cessent pas, par leurs exemples, par leurs intercessions auprès du Christ, de nous accompagner et de nous aider dans notre chemin de vie et de foi. « Étant, en effet, plus intimement liés avec le Christ, les habitants du ciel contribuent à affermir plus solidement l’Église en sainteté (...). Ils ne cessent d’intercéder pour nous auprès du Père, offrant les mérites qu’ils ont acquis sur terre par l’unique médiateur de Dieu et des hommes, le Christ Jésus (...). Ainsi, leur sollicitude fraternelle est du plus grand secours pour notre infirmité » (Concile Vatican II LG 49). Ne pleurez pas, je vous serai plus utile après ma mort et je vous aiderai plus efficacement que pendant ma vie (S. Dominique, mourant, à ses frères). Voir catéchisme de l’Église catholique N°946-962. Ensemble, renouvelons notre habitude d’invoquer notre saint Patron et celui de notre paroisse. Apprenons à mieux les connaître, les aimer et, avec eux, à mieux adorer Dieu en union avec le Christ Sauveur et unique médiateur entre Dieu et les hommes.

Guillaume Villatte,  prêtre
Curé du Plessis-Bouchard et de Franconville gare