JOUR DE LIESSE ET MERCI AU ROI DES ROIS

Ce dimanche des Rameaux 2019, les animatrices de l’Eveil à la foi ont essayé de faire revivre concrètement aux 4-6 ans de leurs groupes, cette fête dite des « Rameaux » vécue par Jésus, à quelques jours de son arrestation. Pourquoi Rameaux ? C’est ce qu’avaient imaginé les disciples de Jésus et la foule pour l’acclamer en brandissant ces feuillages et en louant Dieu : « Béni soit celui qui vient, le roi, au nom du Seigneur ! » Ils voulaient manifester ainsi leur reconnaissance, leur joie et leur enthousiasme pour ses multiples guérisons sur de nombreux hommes, femmes et enfants, mais sûrement aussi pour ses paroles de vie. De quels rameaux s’agissait-il ? Palmiers, oliviers ? Peu importe.
Au Plessis-Bouchard, nous n’avons que des rameaux de buis mais ils participent tout autant de l’acclamation de Jésus lorsque, rassemblés sur le parvis de l’église, avant la célébration de la messe dite des Rameaux, les participants élèvent leurs branches de buis à bout de bras vers le Père Guillaume pour qu’il les bénisse.
rameaux enfants.jpg
Ce dimanche, le récit du texte de Luc (19,28-40) lu aux enfants, les animatrices choisissent de leur parler de la joie, leur faisant entrevoir l’atmosphère de liesse qui régnait autour de Jésus, ce jour dit « des Rameaux ». Où, non loin du Mont des Oliviers, branchages et vêtements jetés sur le sol, accueillaient le passage du roi des rois, Jésus, monté sur … un âne ! Et pour qu’à trois millénaires de distance, les enfants participent de la fête, les animatrices leur proposent de se bricoler chacun un petit rameau avec une pique à barbecue et des feuilles de papier cartonné coloriées par eux. Joie ! Le mot se retrouve souvent dans les Evangiles. À commencer lors de l’apparition de l’ange aux bergers : « Je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera une grande joie (…) Aujourd’hui un Sauveur vous est né » (Luc 2, 10-11). Un sauveur qui, si les enfants savent l’accueillir dans leur coeur, deviendra leur compagnon, leur ami à vie.

AU MENU, A NOTRE AUMONERIE

Depuis septembre dernier, Tiago et Carla, s’occupent à Saint-François-de-Sales, des 4ème /3ème de l’Aumônerie. Tiago a accepté sans difficulté de nous présenter ce groupe.
« Nous sommes 14 jeunes (9 filles et 5 garçons), tous originaires du Plessis-Bouchard ou du quartier situé entre le Plessis-Bouchard et la gare de Franconville, qui nous retrouvons un vendredi sur deux, une fois entre nous et une fois réunis au groupe du lycée. Lorsque nous sommes avec les lycéens, un repas autour de pizzas nous réunit afin de prendre des nouvelles des uns et des autres. Ensuite vient un temps de partage autour d’une thématique, généralement suivant l’actualité évangélique. Puis nous rejoignons nos idées et nous en parlons à l’église avec le Père Guillaume, qui est présent pour répondre aux questions sans réponse. Nous clôturons par un temps de prière et des chants. Tout cela entre 19h et 21h30.
FRAT 2018 louange.jpg
Et lorsque nous sommes en petit groupe, un repas nous permet d’échanger sur notre quotidien pour au final nous recentrer sur une thématique évangélique. Récemment, nous avons abordé le sacrement de réconciliation, le pardon, la prière, la messe, etc. Le but étant d’offrir aux jeunes un enseignement liant l’Eglise à leur quotidien. L’objectif est de rendre l’aumônerie attractive aux jeunes et non de les faire fuir. De fait, nous remarquons une présence beaucoup plus soutenue aux séances. En outre, nous les faisons grandir dans l’Eglise en leur donnant de plus en plus de tâches : lectures, prières universelles, quête, accueil des paroissiens …
Cette année 2019 est spécifique pour eux car ils vont participer au FRAT de JAMBVILLE, événement exceptionnel réservé aux collégiens d’Ile-de-France. Depuis mars, nous nous retrouvons fréquemment afin d’organiser au mieux cet événement mais aussi trouver les moyens de le financer. Nous avions déjà effectué une première opération qui consistait à ramasser des arbres qui, en face du presbytère, avaient été coupés. J’en profite pour dire qu’afin de nous aider au financement de notre FRAT nous offrons tout type de services à la personne : services physiques, tâches ménagères, etc. Et notez que nous organiserons le samedi 27 avril, de 10h à 18h un lavage de voitures. Nous comptons donc sur votre générosité pour nous apporter vos voitures et récompenser nos jeunes super motivés pour financer leur projet. Ce lavage se situant en pleine période de vacances, nous en organiserons un autre en mai.

Tiago Freitas