• Bangladesh. Après quatre jours de visite, où il avait été invité par la Conférence épiscopale, le cardinal Jean- Louis Tauran, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, a estimé que ce pays était un "exemple" de coexistence entre différentes croyances religieuses. Dans ce pays à majorité musulmane (89,5%) et bouddhiste (9,6%), les catholiques représentent une communauté petite mais "vivante" de 320.000 baptisés, dont 290 prêtres, 95 religieux, 1.300 religieuses.

• Brésil. Au cours de son assemblée générale, la conférence des évêques catholiques du Brésil a adopté de nouvelles directives générales pour que les catholiques "connaissent mieux leur religion". "Il ne suffit pas d'être baptisé, si après on est des analphabètes en matière de religion et de foi", a souligné le cardinal Odilo Scherer, archevêque de São Paulo.

• Thaïlande. Sur 65 millions d'habitants, les catholiques sont 350.000, soit moins de 1 %. Le grand séminaire national pour prêtres diocésains compte 150 séminaristes. Des ordres religieux masculins et féminins existent aussi dans tout le pays. L'Eglise contribue largement à l'éducation - même le roi et la reine ont fréquenté les écoles catholiques - et à l'assistance aux Thaïlandais malades et à ceux qui souffrent.

• Pakistan. Le ministre chargé des minorités religieuses, Shahbaz Bhatti, a été assassiné le 2 mars pour s'être opposé à la loi sur le blasphème. Ce chrétien de 42 ans avait dit au cardinal Tauran : "Je sais que je mourrai assassiné, mais je donne ma vie comme témoin pour Jésus et pour le dialogue interreligieux". 10.000 personnes lui ont rendu un dernier hommage, dont des centaines de musulmans, de sikhs et d'hindous.

• Egypte. Lors de la conférence interreligieuse les 2 et 3 juin à Budapest, Massimo Introvigne, représentant de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, a déclaré: "un chrétien est tué toutes les 5 minutes dans le monde" (soit chaque année 105.000 chrétiens tués au seul motif de leur foi), et il a appelé à des "résultats concrets". Le diplomate égyptien Aly Mahmoud a alors annoncé un projet de loi visant à protéger les minorités chrétiennes.

• Canada. Le 10 juin, Benoît XVI a érigé l'éparchie chaldéenne du Canada. Son titre: "Mgr Addai de Toronto des Chaldéens". Et il a nommé Mgr Hanna Zora premier évêque de la nouvelle éparchie. On estime à 38.000 le nombre de fidèles chaldéens au Canada
. • Japon. Mgr Tetsuo Hira-ga, évêque dans le Tohoku, région gravement meurtrie par le séisme du 11 mars et le tsunami qui a suivi, a déclaré : "Nous, catholiques, sommes un peu plus de 10.000 dans le diocèse de Sendai, un petit troupeau. Mais nous continuons à prier pour les victimes et ferons tout notre possible pour soulager et témoigner le message d'amour du Christ en ce moment de souffrance".