Ils étaient une douzaine de petits, de quatre à cinq ans, réunis dans une de nos salles du Bon pasteur le dimanche 10 avril, pour écouter Marie-Ange leur raconter une histoire arrivée aux disciples de Jésus. Alors que leur maître avait été crucifié et qu’ils ne se remettaient pas de sa mort, voilà qu’Il leur était apparu lorsqu’ils rentraient bredouilles de leur pêche. Un Jésus bien vivant, les encourageant à jeter leur filet dans un endroit précis où ils trouveraient des poissons et à venir en faire cuire sur le feu de braises qu’il avait allumé sur le rivage, afin de les manger ensemble.
peche_miraculeuse.jpg
Tiré de l’Evangile de Jean (21,1-19), cette histoire est pour Marie-Ange, l’occasion d’aborder avec les petits, le sens du partage, coloriages de dessins de poisson à l’appui. Aidée, dans cette activité, d’une maman, bénévole, fidèle de la première heure, à ce groupe des 4-6 ans et de Suzanne, préado. Et ce, pendant que, dans la salle à côté, la maman de celleci, Isabelle, s’applique avec Thérèse, une autre animatrice, à faire découvrir, aux plus grands de l’Eveil à la foi, ce même passage de l’Evangile mais avec un message différent. Ils apprennent qu’à l’image des disciples, ces pêcheurs qui avaient reconnu Jésus dans l’homme qui les attendait sur le rivage, ils peuvent, eux aussi, Le reconnaître présent et agissant aujourd’hui en eux et chez les autres. Et pour les aider à retenir ce message, il leur est proposé de réaliser chacun un poisson, à partir d’une petite assiette en carton. Un jeu, pour eux, que de découper dans celle-ci, à l’aide de ciseaux d’enfants, un poisson, en suivant des lignes préalablement tracées par les animatrices. Et si nous souhaitions à ces enfants de devenir demain des « poissons-pilotes » de la foi !

Jacqueline Huber