Nous étions une trentaine de personnes lundi dernier, réunie dans notre église Saint-François de Sales pour rendre hommage à Jean Vanier, décédé dans la nuit du lundi 6 au mardi 7 mai. Veillée organisée par nos amis Cécile Doudelle et Nicolas, du groupe « Foi et Lumière », association que Jean Vanier avait cofondé avec Marie-Hélène Matthieu après avoir créé l’Arche (1).
jean vanier 2.jpg
Nous laisserons à ces derniers le soin de nous parler de lui dans un prochain « Lien ». Mais nous tenions à souligner la richesse de cette veillée à laquelle ont participé non seulement des membres de l’équipe « Foi et Lumière » de notre paroisse mais aussi des personnes du Mouvement des chrétiens retraités, du Service évangélique des malades… Emaillée, photo-projecteur à l’appui, de clichés sur la vie de Jean Vanier et enrubannée de la prière du chapelet dont chaque dizaine était introduite par une citation de ce « géant de tendresse », comme l’a titré la « Croix » du 9 mai dernier. Lisez plutôt Jean Vanier : « La foi chrétienne n’est pas un idéal déconnecté du réel : elle est une rencontre avec d’autres dans l’humilité et dans la réalité » ou encore : « L’amour ce n’est pas de faire des choses extraordinaires, héroïques, mais de faire des choses ordinaires avec tendresse », « Toute personne est une histoire sacrée ». (1) L’Arche est une association qui accueille à travers le monde des personnes ayant un handicap mental. Elle a pour mission de faire connaître la richesse méconnue de ces personnes, déjà à leurs propres yeux et de leur permettre de prendre leur juste place dans la société. Et ce, à travers une vie partagée, au sein de petites communautés.

Jacqueline HUBER