Après Enghien, Ermont et Garges, la jeune Fraternité diocésaine Adveniat vivra sa semaine missionnaire à Franconville du 23 au 30 juin 2013. Une expérience originale de nouvelle évangélisation qui a déjà produit beaucoup de fruits... Lorraine, d'Adevniat, a rédigé ces lignes pour le site Internet du Diocèse.

Cette année, notre semaine missionnaire a lieu à la paroisse de Franconville à la demande de son curé, le Père Hugues Sehounhouedo. Il souhaitait en effet un élan nouveau dans sa paroisse, dans la dynamique d'initiatives paroissiales déjà entreprises (Journées de l'amitié...), axées sur la Nouvelle Evangélisation, et capable de (re)susciter la fidélité au Christ et l'engagement des jeunes du lieu. Elle est donc ouverte aux jeunes de 16 à 30 ans qui le souhaitent, et aussi aux paroissiens qui désirent découvrir cette forme de Nouvelle évangélisation. Le thème choisi, suggéré par une paroissienne de Franconville, s'inscrit dans la continuité de l'enseignement du Bienheureux Jean-Paul II et jusqu'à notre pape actuel, François, qui a dit: "N'ayez pas peur de la bonté, de la tendresse !" Les fruits de l'expérience Adveniat sont nombreux. Nous avons des motifs de joie dans les fruits de nos missions : fruits pour les jeunes eux-mêmes dont la foi et la joie se renouvellent à chaque mission, et qui nouent des liens d’amitié forts entre eux. Fruits pour les paroisses qui accueillent ; par exemple Enghien-les-Bains organise, depuis la venue d’Adveniat trois étés de suite, une quinzaine missionnaire annuelle en autonomie. Mais aussi fruits pour les paroisses d’appartenance des jeunes d’Adveniat, puisqu’ils apprennent au sein de la fraternité à mettre leur talent au service de la liturgie, puis portent leur compétence au fil de l’année au service dans leur paroisse. Fruits donc pour le diocèse lui-même, et fruits pour toute l’Eglise, puisque Adveniat a vu naître ou mûrir parmi ses membres différentes vocations religieuses et sacerdotales : 11 en tout. De plus récemment un jeune rencontré dans la rue en 2009 s’est fait baptiser à Pâques, et la maman d’un autre également, à cette même vigile. Plusieurs ont retrouvé le chemin de la prière et des sacrements… Ce qui fait que "ça marche" c'est ce triptyque journalier : enseignement du matin - évangélisation de l'après-midi - adoration perpétuelle, teinté des vives couleurs de l'amitié (les jeunes d'Adveniat dorment sur place). De grandes veillées le soir permettent de réunir les jeunes, les paroissiens, les personnes rencontrées dans la rue qui le désirent. Cette année encore nous ferons intervenir des témoins qui parleront sous différentes formes. Un récit de conversion (JM Setbon, auteur333 de "De la kippa à la croix") ; une exhortation de notre évêque ; une catéchèse d'un prêtre du diocèse ; les témoignages de Corinne Caumartin, initiatrice du Relais Saint-Martin et de François Ladieu, membre d'A Bras Ouverts et papa d'une petite fille trisomique. Cette diversité se veut à l'image de notre Église. Chacun pourra se sentir concerné selon ses attentes.

Pour le programme : http://adveniat-95.blogspot.fr/2013/06/programme-mission-franconville-2013.html

adveniat_2.jpg