Le conseil était élargi à ceux qui étaient invités en plus. Le thème principal en était le lancement de la participation de la paroisse au Jubilé diocésain.
Tout d'abord, le père Jean-Pierre a évoqué le Parcours Missionnaire auquel il a participé. Il s'agissait de lancer la démarche jubilaire autour de l'Evangile de Saint Luc pour toutes les paroisses. Regrettant que le parcours ait été programmé trop tôt, il s'est réjoui qu'une deuxième session soit prévue les 14 et 21 novembre à Ezanville ; quatre paroissiens se sont portés volontaires.
Ensuite, le débat et les suggestions ont porté sur les « puits de la parole », ces temps de rencontre entre paroissiens puis plus tard, avec « ceux de la périphérie » pour « partager sur cet essentiel qui anime nos vies » comme l'a demandé Mgr Lalanne. Comment s'y prendre ? Certes, le diocèse a rédigé des fiches pratiques, diffusées progressivement dans les éditos du « Lien », et a largement diffusé le livret de l'Evangile selon Saint Luc, qui peut servir de fil conducteur. Mais il faut se lancer et créer des opportunités. Au Conseil, les suggestions ont été variées :
- inviter les voisins de son immeuble, que l'on sait croyants et proches de la Paroisse,
- avancer l'horaire d'une réunion de Mouvement pour inviter les membres volontaires à échanger,
- proposer aux parents du KT d'échanger autour du sens de Noël et sur les choix de leurs enfants,
- répondre au désir exprimé par certains parents de mieux connaître la Parole,
- organiser des partages inter-générations.
Maintenant, il est temps de sensibiliser les paroissiens. Des appels seront faits durant les messes. Mais les animateurs pressentis sont appelés à proposer un « puits de la parole » sur le parvis et à toute occasion de rencontre des Mouvements et Services.
Alors chacun est susceptible d'être appelé.

Impression