assemblee_natioale.jpg
On se rappelle notre émotion et celle du monde entier, lorsqu’il y a quelque temps, un immeuble de plusieurs étages s’est effondré dans une ville du BanglaDesh. Non seulement à cause du nombre de victimes, mais aussi parce qu’on a découvert avec stupeur qu’elles travaillaient là dans des conditions d’hygiène, de sécurité, de salaire, et de dignité humaine abominables, et ce, pour la sous-traitance textile à bas coût de grandes marques de vêtements européennes auprès desquelles tout un chacun peut se fournir dans les magasins de nos centres commerciaux … Une proposition de loi soutenue depuis 2013 par le CCFD Terre Solidaire sur le devoir de vigilance et de responsabilité des entreprises va être mis en discussion et au vote le 29 janvier à l’Assemblée Nationale. Cette loi, modifiant le code du commerce, le code civil et le code pénal, vise :

· à obliger les entreprises à prévenir les dommages dans les domaines sanitaires, environnementaux et les droits fondamentaux pouvant survenir dans le cadre de leurs activités économiques ou commerciales, et celles de leurs filiales et sous-traitants.
· A la responsabilité en cas de survenue de ces dommages. Le CCFD, seul et au sein d’un collectif, est très mobilisé sur ce sujet. Il a écrit à plusieurs reprises aux députés, depuis 2013, pour leur demander de soutenir cette proposition de loi.