Nous sommes devant un mystère ! Quelque chose qui dépasse les capacités humaines et qui est « du monde de Dieu ». Quelque chose que Dieu nous révèle – nous fait connaître –pour que nous puissions en vivre grâce à la foi. Quelque chose qui conduit à orienter notre vie et nos désirs : « songez aux choses d’en haut et non à celles de la terre » ! Au moment où nous commençons à entrer « DANS LE MONDE D’APRÈS », selon l’expression consacrée, il est bon de nous demander : sommes-nous témoins, par notre mode de vie matériel, de l’Espérance que nous avons de partager la vie du Christ glorifié à la droite du Père ? Il se peut que nous soyons bien « empâtés », « embourbés » dans un mode de vie qui nous définit en premier lieu comme « DES CONSOMMATEURS ». Un mode de vie « vorace » et « destructeur » des équilibres propres à une vie de couple et de famille, propres à des relations de qualité… Un mode de vie qui fait de nous « des prédateurs » par rapport à la nature et toute la création de Dieu… et aussi des plus fragiles !

Toujours dans la lettre aux Colossiens, l’Esprit Saint fait écrire à St Paul : « Votre vie est désormais cachée avec le Christ en Dieu… » (Colossiens 3, 3). « Votre vie » ! Ce n’est pas peu de chose ! « cachée avec le Christ en Dieu »… C’est parce qu’elle est cachée – notre vie – que nous avançons grâce à la foi. Affirmer cela, chercher à vivre « en recherchant les réalités d’en haut, là où est le Christ » auprès de Dieu, CE N’EST PAS FUIR LE MONDE ! Ce n’est pas devenir quelqu’un d’éthéré ! C’est acquérir une liberté intérieure par rapport à toutes nos tendances égoïstes – « moi je »… C’est s’ouvrir à une certaine légèreté de l’être que nous goûtons à certains moments de l’existence. Ces moments de bonheur, où nous avons su sortir de nous-mêmes et accueillir l’amour qui nous est offert à travers un geste, un regard, une main tendue… C’est à partir de l’expérience de ces moments-là que nous pouvons entrer dans une compréhension plus juste de l’Espérance chrétienne : partager la gloire du Christ auprès du Père dans les Cieux et vivre davantage en harmonie avec le monde qui nous entoure. Seul l’Esprit du Seigneur peut nous faire entrer dans cette perspective et nous conduire à une transformation profonde de notre mentalité et de nos modes de vie.

« ENVOIE TON ESPRIT SEIGNEUR ET TOUT SERA CRÉÉ, TU RENOUVELLERAS LA FACE DE LA TERRE » (Psaume 103,4).

Guillaume Villatte,  prêtre
Curé de la paroisse du Plessis-Bouchard et de Franconville gare