Avec la Vierge Marie apparue à Fatima (Portugal) en 1917, nous invoquons la paix dans les familles de la paroisse et la paix dans notre pays. Nous percevons bien combien le don de la paix nous est nécessaire. Autour de nous, tant en famille, qu’au travail et dans les relations sociales nous aspirons à la paix…

Le Christ nous promet que nous « recevrons sa paix » pour la transmettre autour de nous. En nous mettant sur les pas de la Vierge Marie nous cherchons avec elle d’être renouvelé dans le don de la paix du coeur …
Le climat social de notre pays est de plus en plus délicat ; les tensions augmentent dans différents secteurs… Chacun revendique pour soi et son groupe, mais nous n’arrivons pas à trouver une vision de la vie et de l’avenir pour unifier notre pays. Les difficultés de vie des familles, des parents isolés et des personnes davantage fragilisées augmentent.
C’est d’autant plus marquant que nous avons l’impression que s’imposent à tous des contraintes de l’économie mondiale. Il nous est demandé (sans le dire) d’être toujours performant, d’entrer dans ce monde où tout est numérique, enregistré, hors sol … et tout va de plus en plus vite !!! Vierge Marie intercède pour nous et tous les habitants de la paroisse, avec nous intercède auprès de ton Fils pour notre pays : que nous puissions vivre et porter la paix du Christ dans nos familles et autour de nous.
Cette semaine le Conseil de la Mission s’est réuni pour la première fois. Nous avons évoqué la vie en famille, l’éducation des enfants, les contraintes… Il a été souligné combien nous nous donnons des objectifs parfois trop grands alors que les enfants demandent davantage que l’on passe un moment de qualité avec eux. Nous avons aussi évoqué l’importance de l’apport des hommes, des pères dans la façon d’être en lien avec leur compagne, et mère des enfants. Ils sont porteurs d’une certaine paix …

Guillaume Villatte,  prêtre
Curé du Plessis-Bouchard et de Franconville gare