Cette année les familles du catéchisme ont pu tisser davantage de relations avec les catéchistes et notre communauté chrétienne. Ce fut à travers le pèlerinage paroissial à Alençon, la sortie avec les enfants de la première communion…Je retiens aussi une équipe de quatre mamans qui, tout au long de l’année, ont coordonné les messes des familles ; deux d’entre elles ont célébré à la Pentecôte les sacrements de la Confirmation et de l’Eucharistie...

Ce qui a été le plus visible pour tous fut la participation plus régulière et plus nombreuse aux messes des familles. Le choeur des enfants et l’évangile raconté par une lycéenne y sont pour beaucoup. Même si au début ce ne fut pas toujours facile, le nouveau rythme et, surtout, l’ajout d’ateliers (chants, bricolage…) lors des rencontres de catéchisme ont aidé à ces contacts et à plus d’enthousiasme. Cette joie des familles, est devenue la joie des membres de notre communauté chrétienne et d’une façon toute particulière celle des catéchistes. Elles ont passé une année bien remplie, mais ressourçante et riche en fraternité. J’en fus un témoin émerveillé lors de leur repas bilan ! Qu’au nom de tous et de toutes, elles en soient vivement remerciées.
Cette joie des familles c’est de voir grandir et s’épanouir les enfants et les jeunes ; C’est de vivre petit à petit des relations plus profondes. Quelle joie d’échanger avec un jeune sur les questions qui s’éveillent en lui sur la vie, l’avenir, les choix à prendre…Par moments c’est aussi éprouvant !

Il est bon de tisser des liens d’amitié et de fraternité entre les familles de la communauté chrétienne. Nous pouvons ainsi nous entraider et créer une ambiance davantage propice à une vie plus humaine et équilibrée. La présence du Christ qui nous rassemble et nous sauve, les repères que donnent la Bible et l’Église, nous soutiennent dans les moments difficiles. Ensemble nous apprenons à faire face aux défis de notre époque tout en gardant confiance et espérance en l’avenir. Je suis témoin heureux d’un désir de transmettre la foi chez les parents même s’ils peuvent se sentir démunis pour le faire. De plus en plus, des parents se rendent disponibles pour vivre davantage leur foi en Église. C’est à nous de les y aider en nous adaptant à leurs besoins et leurs possibilités…Chères familles, sachez que nous prions pour vous et sommes heureux de vous accueillir.

Nous vous souhaitons un bel été et des moments de communion et de joie en couple et avec vos enfants.

Guillaume Villatte,  prêtre, Curé du Plessis-Bouchard et de Franconville gare