Mercredi dernier les catéchumènes de notre paroisse se sont rassemblés comme chaque mois. Ce sont des adultes qui désirent découvrir la vie avec le Christ, dans la foi de l’Église catholique ; ils se préparent pour cela à célébrer les sacrements de l’initiation chrétienne : le baptême, la confirmation, l’eucharistie. Parmi eux, certains sont des baptisés qui redécouvrent leur foi et se préparent au sacrement de la confirmation, parfois aussi à celui de l’eucharistie. Depuis le mois de juin, cinq nouvelles personnes viennent de rejoindre « la Communauté des catéchumènes » ; nous sommes neuf accompagnateurs dont trois qui s’occupent de la préparation au sacrement de la confirmation. Dieu appelle ! Son appel est entendu… Dieu appelle, mais l’on découvre en écoutant les catéchumènes que le désir qui grandissait en eux a pu s’exprimer concrètement après un long cheminement. Il a fallu aussi un événement, une rencontre, une interpellation pour franchir le pas et faire la demande. C’est souvent à travers un événement de la vie et l’interpellation d’un chrétien que la demande s’exprime.
Peut-être pourrions-nous porter davantage dans la prière nos proches, ceux et celles avec qui nous échangeons un peu plus profondément. Nous pourrions demander à Dieu d’être davantage attentif aux signes de sa présence dans leurs vies ; plus attentifs à oser leur proposer de prier, de lire un passage de la Sainte Écriture, de participer à la célébration de l’eucharistie, d’aller rencontrer un prêtre… Nous portons en nous un trésor ! Ce trésor est source d’un profond renouvèlement, mais aussi chemin vers le Salut en Jésus Christ, chemin de Vie éternelle en Dieu… Ce serait dommage et même grave que des proches passent à côté de la Vie éternelle par notre manque de foi et d’espérance ! Dans le livre des Actes des Apôtres nous voyons comment les premiers chrétiens ont été poussés par l’Esprit Saint à PROCLAMER LA BONNE NOUVELLE dès qu’une occasion se présentait…

Pendant les trois premiers siècles du christianisme, cela s’est fait malgré les persécutions, des religions païennes très bien implantées et des moeurs en profonde contradiction avec la révélation biblique… Ne sommes-nous pas animés par le même Esprit Saint ? La puissance de la résurrection du Christ n’est-elle pas encore à l’oeuvre dans chacune de nos vies ?
Oui, Dieu nous appelle à la mission et au témoignage explicite tant par la façon de vivre que par l’annonce de ce qui fait notre joie de vivre, notre espérance : la Bonne nouvelle du Salut en Jésus Christ, la vie en Église, l’espérance du monde à venir. Dieu nous appelle à la mission car il appelle en même temps beaucoup de nos proches à être sauvés, mais cela ne se fera pas sans notre témoignage et notre communion à son désir de rejoindre tous les hommes.

Guillaume Villatte,  prêtre
Curé du Plessis-Bouchard et de Franconville gare