Après la belle fête de saint François de Sales que nous avons vécue samedi et dimanche derniers, j’aimerais reprendre « ce que nous avons vu et entendu », ce que nous avons vécu ensemble. Le repas paroissial, la messe solennelle de la fête patronale et malheureusement ce que nous n’avons pas pu vivre en raison des grèves, l’entretien avec deux « Filles de saint François de Sales » sur l’amitié et notre saint Patron. Plusieurs membres de notre assemblée m’ont dit combien cette célébration fut belle, et combien les chants d’origines différentes les ont touchés. Il y avait nos amis togolais du groupe Akofala, le choeur des enfants du catéchisme, quelques familles d’origine camerounaise pour le chant de communion, et Jiteria comme animatrice principale. Cette grande diversité est celle de notre assemblée chaque dimanche. Elle est belle ! Quand chacun « apporte ses dons et ses talents », alors non seulement la louange et l’adoration de Dieu sont plus fortes, plus joyeuses … mais plus encore se manifeste la force de l’Esprit de Dieu qui nous unit à travers nos différences, nos richesses et nos petits côtés… C’est le mystère de l’Église :
« Le Christ qui rassemble dans l’unité les enfants de Dieu dispersés ».

Une adolescente disait en fin de messe : « ce devrait être comme ça tous les dimanches ! » Nous avons aussi été touchés par le cheminement de Julien et Didier, par la « tradition du Notre Père » qui témoigne qu’ils entrent petit à petit dans la façon de prier de Jésus-Christ. L’assemblée a manifesté sa joie et la force de son témoignage en priant d’elle-même, à haute voix, cette prière que le Seigneur nous a enseignée. Il y a eu plus qu’un rite et une prière liturgique, mais une vraie « transmission (tradition) » de la prière du Seigneur.
Au cours du repas paroissial, le samedi soir, au cours de l’apéritif après la messe ; que de joie et d’échanges amicaux et fraternels ! Le mot de Florence invitant au verre de l’amitié a touché les coeurs… Votre grande générosité à la quête pour l’entretien des bâtiments paroissiaux est aussi le signe que la grâce de Dieu nous a tous saisis. Avec saint François de Sales rendons grâce à Dieu.

Pour terminer je voudrais remercier la « Fraternité Saint-François-de-Sales animée par Marie-Hélène Rocher. Cette fraternité a porté la coordination et une partie de l’animation de cette fête patronale. Ils nous ont offert un livret pour mieux connaître et prier notre saint Patron. Merci aussi à tous ceux et toutes celles qui ont oeuvrés d’une façon ou d’une autre (organisation, secrétariat, art floral liturgique, coordination liturgique, E.A.P., organisation du repas, de l’apéritif …). Cette année, un peu plus que les précédentes, c’est une grande partie des équipes de notre communauté qui s’est mobilisée pour cette fête.

Guillaume Villatte,  prêtre
Curé du Plessis-Bouchard et de Franconville gare