C’est le message du Carême. Cela nous rappelle aussi le titre de la lettre de notre évêque : Ecoutons l’appel de Dieu. Elle a été largement mise à la disposition des paroissiens, avec l’invitation à en prendre connaissance et à y réfléchir, seul ou en groupe. Voici à présent le temps d’entrer dans une démarche paroissiale comme notre évêque nous y invite (voir pages 16 et 17 de la lettre). Le Conseil Pastoral s’est réuni récemment en assemblée extraordinaire et, avec l’Equipe d’Animation Pastorale, a voulu prendre en compte cet appel. C’est donc à une Assemblée Paroissiale que nous sommes tous invités pour y répondre de manière communautaire, l’après-midi du dimanche 15 mars prochain. De quoi s’agit-il ?

1°) D’ici là, prendre un temps personnel
Relire son histoire personnelle comme une histoire sainte. Quels en ont été les moments importants ? Est-elle attachée à certains lieux, à des évènements qui m’ont marqué, à des personnes dont la rencontre a beaucoup compté pour moi, dont je me sens redevable, qui m’ont, en quelque sorte, tiré vers le haut ? Quels choix ai-je faits qui ont orienté en profondeur le chemin de ma vie ? Quelles transformations ai-je vécues ? Quelles difficultés ai-je rencontrées ? Quelles joies profondes m’ont été données de vivre ?

2°) Le jour de l’assemblée paroissiale du 15 mars
En petits groupes pour permettre une prise de parole ..., raconter (et écouter d’autres nous raconter) l’histoire de notre foi à partir de ce que nous aurons préalablement réfléchi personnellement. A travers tous ces évènements, ces rencontres, ces joies et ces difficultés, comment Dieu m’a-t-il parlé ? Comment L’ai-je écouté ? Comment ai-je voulu Lui répondre ? Comment ai je perçu sa présence même dans les moments difficiles de mon existence ? Comment ma foi a-t-elle évolué ? Pourrai-je citer aux autres personnes du groupe une Parole de Dieu qui m’éclaire, que je garde comme un trésor dans ma mémoire pour me la redire comme une lumière pour ma vie ?

3°) Qu’attendre de cette démarche ?
En relisant personnellement, en racontant à d’autres l’histoire de notre vie et de notre foi et en écoutant d’autres nous raconter la leur, nous allons redécouvrir le don de Dieu qui nous est fait, réévaluer à frais nouveaux à quel point il est précieux, vital. Ce sera pour nous l’occasion d’une action de grâce renouvelée. Mais aussi, alors que nous sommes peutêtre parfois timides, voir « coincés » quand il s’agit d’évoquer notre foi en d’autres cercles de vie, de retrouver la liberté, l’audace, l’envie d’en témoigner plus spontanément.

Les LIENS des semaines suivantes nous donneront plus de détails sur cette Assemblée paroissiale qui sera vraiment un temps fort communautaire de notre Carême, mais réservons dès à présent notre aprèsmidi du dimanche 15 mars.

Père Jean-Pierre