La communauté catholique du Plessis-Bouchard est heureuse de vous accueillir sur son site.

Vous y trouverez des renseignements sur la vie paroissiale, les messes et prières, les sacrements, les mouvements…

Mais ce site se veut surtout un espace de dialogue. N’hésitez pas à entrer en contact avec nous.

«REPRISE DES MESSES DANS LES ÉGLISES»

Les messes ont repris à l'église Saint François depuis le samedi 23 mai à 18h00. Quelle joie ! Et nous pouvons maintenant préparer les fêtes de Pentecôte avec ferveur.

messe déconfinée première 23 05.jpg
Première messe déconfinée à l'église Saint François

1. Nous vous proposons de vivre « une veillée de Pentecôte » à l’image de la veillée pascale,

mais dans un contexte liturgique différent. Une façon pour nous de fêter cette reprise du culte public et « de rattraper » ce que nous n’avons pas pu vivre à Pâques… Donc samedi 30 mai à 20h00 dans l’église St-François-de-Sales. L’équipe liturgique « se met sur son trente et un ! » Lors de la messe de la veille au soir et lors de la messe du dimanche de Pentecôte nous prendrons un temps d’accueil plus développé – ce n’est pas rien de nous retrouver après deux mois et demi !

2. Un responsable sanitaire coordonnera une équipe pour veiller au respect des règles sanitaires

qui nous seront demandées tant dans les églises que dans les salles paroissiales. Ils seront présents aux portes des églises pour aider chacun à mettre en pratique ces règles.

3. Une application téléchargeable vous sera communiquée bientôt afin de réserver votre place : lamesse.app

En effet un nombre limité de personnes pourra être accueilli dans l’église. C’est pourquoi nous avons décidé que la messe dominicale du samedi soir serait célébrée dans l’église St-François- de-Sales. Ainsi, sur les deux messes, nous sommes en mesure d’accueillir entre 160 et 200 personnes. Nous garderons un petit nombre de places pour des personnes arrivant sans réservation… mais un tout petit nombre, alors pensez à réserver. Il y a un numéro de téléphone pour les personnes n’ayant pas la possibilité d’utiliser l’application téléchargeable. : c'est le 06 64 16 57 51 par SMS ou message vocal, en donnant nom prénom et nombre de personnes

messe déconfinée première c 23 05.jpg

REGLES SANITAIRES - port d'un masque dans l'église
- se laver les mains avant d'entrer dans l'église
- le placement se fera par l'équipe d'accueil
- pas plus de 90 personnes, les autres ne pourront pas entrer

En espérant que nous nous retrouverons nombreux avec les familles, les enfants de choeur, les servantes de l’Assemblée, nous espérons accueillir aussi des personnes plus âgées. Nous les invitons à être très prudentes et à ne pas hésiter à me contacter pour que j’aille leur porter la Sainte Communion, si elles préfèrent, pour un peu de temps encore, ne pas venir dans des lieux publics comme une église. A très bientôt et restons unis dans une prière fervente, l’Esprit Saint nous renouvellera afin que nous puissions davantage porter la Parole de Dieu autour de nous. Il nous réconfortera dans l’épreuve que nous vivons.

Guillaume Villatte,  prêtre
Curé de la paroisse du Plessis-Bouchard et de Franconville gare

messe déconfinée première a  23 05.jpg

POUR LES AUTRES ACTIVITES PAROISSIALES

Le catéchuménat ne s’est pas arrêté et il se déploie petit à petit. Les baptêmes, confirmations et communions des adultes ont été reportés. Nous voyons avec eux à quelle date les célébrer, peut-être en septembre.
Les célébrations des baptêmes vont reprendre ainsi que la préparation (pour l’instant adaptée aux circonstances). Deux mariages ont été reportés à l’année prochaine, trois autres devraient être célébrés fin aout, en septembre et en octobre. Pour le catéchisme, si les conditions nous le permettent, nous aimerions rencontrer les familles, avec les enfants, vers la mi-juin, afin de se voir avant la grande coupure des vacances d’été. ,Avec les catéchistes nous réfléchissons à la façon de reprendre le catéchisme en septembre et comment inviter les familles qui, pour l’instant, ne proposent pas à leurs enfants de découvrir la foi chrétienne et de la vivre avec une communauté chrétienne.
Pour les jeunes du collège et du lycée nous préférons attendre avant de faire des propositions. Il est certain qu’à la rentrée de septembre de nouvelles propositions, plus dynamiques seront faites. Je devrai m’engager davantage avec l’aide de quelques familles…
L’Équipe d’Animation Pastorale se retrouve régulièrement et aborde différents sujets de fond. Lors de la dernière rencontre nous avons pris à bras le corps la mise en place du protocole sanitaire nécessaire à la réouverture des églises pour le culte.

BONNES NOUVELLES DES DECONFINES: bravo aux infirmières et aux enseignants

infirmière.jpg
Comme infirmière libérale, je poursuis mon activité de foyer en foyer. Et parfois le Covid 19 pointe ses symptômes sans que je sois préparée à l’affronter. Heureusement, bien des marques de considération et d’amitié me donnent du courage et toujours autant d’attachement à ma vocation.
Récemment, c’est un inconnu bienfaisant qui m’appelle et me propose de me donner des visières protectrices contre le virus. Et je découvre ensuite qu’il a mis plus de 20 minutes pour m’apporter son précieux cadeau. Chapeau ! Un autre jour, je vais visiter une malade et avant de rentrer chez elle, je remarque et contemple avec nostalgie des rosiers somptueux qui m’ont rappelé la texture et l’odeur des roses de mon enfance. La dame a dû surprendre mon geste. Toujours est-il qu’après ma visite, elle est venue m’offrir un bouquet de ses fleurs à ma grande surprise. Splendide ! Ces exemples de gratitude à mon égard témoignent de la sincérité des millions de personnes qui applaudissent de chez eux le dévouement des soignants.

Merci Seigneur de protéger toux ceux qui soignent et aident les malades à résister au découragement et aux risques de contamination. Merci pour tous les signes encourageants qui nous font du bien dans la lutte contre le virus.

classe primaire.jpg

Deux paroissiennes enseignantes acceptent de témoigner sur le vécu de leur métier en plein confinement, alors que les écoles primaires rouvrent peu à peu leurs portes.

Je suis enseignante auprès d’enfants nécessitant un suivi particulier. Dès l’annonce du confinement, un groupe est créé sur l’application What’s App pour relier les professeurs, les enfants et leurs parents. En outre, grâce à l’application Zoom et la plate-forme du CNED (Centre National d’Enseignement à Distance), je peux donner les cours tout en voyant le visage des élèves. En cours préparatoire, les parents sont présents aussi et je n’avais pas eu l’occasion de les voir si souvent. En maternelle, les groupes sont constitués par les maîtresses en tenant compte des affinités entre les enfants ; ainsi, à distance, ils peuvent retrouver leurs copines et copains. J’ai été agréablement surprise par les nombreuses paroles de gratitude par les parents. Maintenant depuis le 18 mai, les enfants reviennent peu à peu à l’école et je veux les accompagner, mais ils sont encore bien peu nombreux.

Depuis la mi-mars, professeure des écoles, j’ai exercé mon métier à distance à l’aide des nouvelles technologies. Je garde une grande joie de cette expérience. J’ai très vite été intégrée dans la vie des familles. Ma voix a été chaleureusement accueillie dans les foyers où j’ai assuré les cours pour mes élèves, parfois en présence des parents, devenant ainsi un membre à part entière de la famille. Cela a été l’occasion de nombreux échanges sur leur ressenti durant la période de confinement. Ces liens inattendus vont sans doute perdurer après la reprise de l’école prévue le 25 mai pour mes élèves. S’annonce alors un nouveau challenge : faire coexister l’école à distance et en face à face pour ne priver aucun élève de continuité pédagogique. Je reste confiante et m’en remets à Dieu qui nous accompagne en toutes circonstances. Prions pour l’avenir de tous les écoliers du monde.

Merci Seigneur pour les enseignants qui ont fait preuve d’un immense dévouement et de surprenantes capacités d’adaptation pour que les enfants soient le moins possible victimes des conséquences du confinement.

Au temps du coronavirus : LES PELES VIRTUELS

Pour cet été, la tenue de grands pèlerinages inter-régionaux semble compromise. Mais il existe d’autres moyens de faire une halte spirituelle, de visiter une cathédrale ou un monastère chargé d’histoire. Avez-vous déjà entendu parler des pèlerinages virtuels ? Depuis votre domicile, vous avez désormais la possibilité d’entreprendre les pèlerinages les plus célèbres ou de vous promener aux alentours d’un grand sanctuaire. Vous pouvez prier en contemplant ces lieux de recueillement. Nous vous proposons une sélection de sites et de liens à visiter sur Internet. N’hésitez pas à les transmettre aussi. (Attention : certaines visites exigent d’activer l’outil Adobe Flash, disponible sur Internet)

mont st michel.jpg

Lire la suite »

LE KT CONTINUE SUR FACEBOOK ET C'EST FORMIDABLE !

Dès l’annonce du confinement, les catéchistes ont décidé de poursuivre le catéchisme autrement et à distance. Elles ont créé une page Facebook privée pour les parents et les enfants inscrits cette année. La page est devenue rapidement un précieux gisement de ressources d’optimisme, alimentées quotidiennement par les catéchistes en photos, vidéos et informations, tous administrateurs de la page ainsi que le Père Guillaume.

cate confinement.jpg
Parmi les thèmes proposés, il y a des ressources spirituelles bien sûr. Des liens avec des enseignements et homélies, des prières, des activités manuelles pour les enfants comme des coloriages et la Parole de Dieu en image avec des Playmobil. Mais l’optimisme passe aussi par des ressources culturelles, comme la visite virtuelle de musées, des propositions sportives comme des exercices physiques à domicile, et des articles d’actualité relatant des guérisons, des avancées scientifiques et de beaux gestes de solidarité.
Les ressources sont très variées et tiennent compte de la gratuité de diffusion permise par les éditeurs : page Facebook de la paroisse, KTO, La Croix, La Vie, et même un tout nouveau site animé par des pédiatres et psychologues : Enfance&Covid... Afin que ce ne soit pas que du tout numérique, les catéchistes orientent les thèmes à développer en fonction de l’intérêt que peut susciter certains articles. Par exemple, la Neuvaine de la Miséricorde Divine proposée aussi par la paroisse, a été très suivie, au-delà des espérances des émetteurs. Et surtout, chaque animateur a pris en charge une écoute téléphonique et contacte les familles de son groupe une fois par décade.

La Première des communions des enfants a été reportée au mois d’octobre 2020, afin de pouvoir réaliser les dernières étapes de communion et la retraite courant septembre. Même après la fin du confinement et les retrouvailles des catéchistes avec les enfants, les liens à distance entretenus pendant deux mois vont nourrir l’espérance des familles et donner des pistes pour enrichir les relations avec elles.
Un grand bravo et merci à tous les catéchistes.

"FOI ET LUMIERE" TOUJOURS AVEC NOUS !

La Communauté Foi et Lumière qui se réunit une fois par mois sur notre paroisse, continue à entretenir des liens fraternels, amicaux, et de foi. Deux fois par semaine, depuis le confinement, nous nous retrouvons pour une conférence téléphonique de plus d’une heure. Pendant la semaine sainte, nous avons vécu le chemin de croix ensemble, un chemin de croix avec des témoignages de parents ayant un enfant porteur d’un handicap…Dimanche de Pâques nous avons passé 90 minutes d’amitié, de partage et de prière : la joie du Ressuscité était avec nous, Alléluia !
Voici le témoignage de Jean Pierre Delbos, il nous le communique par mail, car il ne peut pas parler. Au téléphone il fait entendre sa présence et ceux qui le connaissent tentent une interprétation…et nous rions tous de bon coeur !
Père Guillaume

Foi_et_Lumiere_Jean_Pierre_Delbos.JPG
Comment Marie-Madeleine, Pierre et Jean ont pu reconnaître que le Christ était ressuscité ? La résurrection de Jésus-Christ me frappe ! Le linge qui enveloppait son corps est bien rangé. Marie-Madeleine a vu la pierre roulée sur le côté ; cela lui a fait une grande impression.
Qui a volé le corps de Jésus ?
Et dans la pensée des apôtres Jean et Pierre qui ont vu le tombeau vide ce fut une grande interrogation… Pour ma part je pense que notre Père a ressuscité son Fils, l'a délivré de nos péchés pour que nous allions sur la terre annoncer sa victoire sur la mort.
En ce confinement, nos assemblées par le téléphone percent le mur du coronavirus pour que nous continuions à vivre de son Amour Incommensurable. Cet Amour est le rempart de toute destruction de l’ÉGLISE. Cet Amour anime le Corps de Jésus-Christ ressuscité...
Feuille morte (Jean Pierre)

LA CAMPAGNE DU DENIER 2020

Chaque année les baptisés du Val-d’Oise sont invités à financer le salaire des 130 prêtres et 25 laïcs rémunérés par le diocèse. La contribution de l’année 2019 ne permet de financer les salaires que jusqu’au mois de septembre 2020 ! Cette participation financière s’appelle le Denier de l’Église.
Mgr Stanislas Lalanne disait dans son message pour le denier 2020 : « … oui, l’Église du Val-d’Oise est 100% missionnaire, fraternelle et vitale. C’est pourquoi votre soutien financier l’est tout autant ! Je vous remercie chaleureusement pour votre participation à la VIE DE NOTRE ÉGLISE et vous assure de ma prière ». Mgr Lalanne invite tous les catholiques à un renouvellement missionnaire quelles que soient notre mission et notre participation à la vie de l’Église. Participer financièrement à la vie de l’Église, c’est aussi entrer dans cette dynamique missionnaire ! Donner au Denier est vital pour l’Église et pour les personnes qu’elle accompagne. 100% des dons au Denier financent le traitement des 130 prêtres de notre diocèse et les salaires des 25 laïcs en mission.

affiche Denier 2020.jpg

Lire la suite »

UNE FETE PATRONALE AUX DEFIS DU RENOUVELLEMENT

C’était déjà sensible lors de la choucroute paroissiale le samedi 25 au soir. Sur la cinquantaine de personnes joyeusement réunies dans la salle du Bon Pasteur, beaucoup de nouveaux visages avaient pris place. Et notre curé nous a encouragés à favoriser ce renouvellement.
statue SFS en gros plan.jpg

Lors de la messe du lendemain, à la fois messe des familles (plus nombreuses de dimanche en dimanche) et fête patronale, il a précisé les défis auxquels la communauté est confrontée. Le catéchuménat fleurit, comme en témoignaient la présence et le parcours de Didier et de Julien et c’est tant mieux, car leur exemple est encourageant pour plusieurs paroissiens qui hésitent à se lancer. La transmission de la foi aux enfants depuis le collège et le lycée est aussi un défi car, après des années de catéchisme très structurées, la paroisse manque d’animateurs et même de jeunes pour poursuivre leur chemin spirituel. Le développement des Fraternités et le tout récent Conseil de la Mission répondent à des recommandations épiscopales mais ils sont surtout des appuis pour entretenir un esprit fraternel et missionnaire. Etre attentif aux nouvelles personnes dans les célébrations, à leurs besoins et leur désir d’intégration, cela passe aussi par des verres de l’amitié, comme celui proposé à la fin de la messe par l’Accueil dominical et l’Accueil du samedi matin.
Les fidèles sont d’ailleurs repartis, chargés de lectures à méditer chez eux, en plus de la feuille de messe : le Fami’Lien pour s’informer des activités des enfants du KT et de l’aumônerie, un livret sur la sainteté selon saint François de Sales préparé par la Fraternité du même nom, une citation écrite par le saint, et un feuillet du père Guillaume sur les perspectives offertes à notre communauté paroissiale. Autant de documents complémentaires qui incitent à l’action fraternelle et missionnaire.

Michel Rocher

SOUVENONS NOUS DE 2019

En ce début d’année 2020, je vous propose une courte rétrospective des grandes dates à retenir pour l’Église de France et pour notre paroisse.

POUR L'EGLISE :
- du 22 au 27/01 : Journées Mondiales de la Jeunesse au Panama, avec le pape François,
- 18/03 : démission du cardinal Barbarin de l’archevêché de Lyon, suite à sa condamnation par le tribunal correctionnel pour non dénonciation d’abus sexuels (procès en appel le 28/11),
- 14/04 : incendie de la toiture et de la flèche de Notre-Dame de Paris : immense émotion,
- 7/05 : mort de Jean Vanier, fondateur de l’Arche,
- 1/07 : Mgr Eric de Moulins-Beaufort devient président de la Conférence des Evêques de France,
- 4/09 : décès du cardinal Roger Etchegaray et obsèques à Bayonne,
- 15/10 : vote des lois bioéthiques, ouvrant notamment la PMA aux femmes seules, après un long débat marqué par des prises de position alarmantes de l’Église de France,
- du 5 au 10/11 : assemblée plénière d’automne des évêques : ouverture aux laïcs, accord pour un forfait financier pour les victimes des prêtres pédocriminels.

procession 13 10 19 parvis.jpg

POUR LA PAROISSE :
- 19 et 20/01 : fête patronale de saint François de Sales : raclette au soir du 19 et messe le 20 avec adoration de la relique du saint,
- 2/02 : loto paroissial,
- carême : lancement des Fraternités Missionnaires, dont la Fraternité Saint-François,
- 6/04 : repas fraternel autour d’une paella,
- 13/04 : veillée de prières, animée par les gens du voyage,
- 27 et 28/04 : week-end de la Miséricorde Divine, avec vénération des reliques de sainte Faustine et animations par l’association pour la Miséricorde Divine et le groupe Exulteo,
- 20/05 : hommage à Jean Vanier, avec Foi et Lumière, qu’il a cofondé,
- 16/06 : kermesse paroissiale à succès,
- 22/09 : rentrée paroissiale sous le signe de la fraternité, avec apéritif des mondes,
- 6/10 : procession à Notre-Dame de Fatima, avec renouvellement du voeu de consécration de la paroisse au coeur immaculé de Marie – Repas partagé,
- 24/12 : veillée de Noël, avec conte de Noël et orchestre paroissial,
- 31/12 : réveillon de la Fraternité pour les personnes fragilisées par la vie, avec Foi et Lumière.

Michel Rocher

LES HOMELIES DU CURE SONT EN LIGNE

Depuis vos ordinateurs, tablettes et smartphones, vous pouvez réécouter les homélies des messes du dimanche dès le soir même. Sur le Facebook de la paroisse ou en bas de page de ce site internet, en cliquant sur « Albums photos » puis en téléchargeant le fichier « Liens vers albums photos paroisse 2.pdf ». En l’ouvrant vous pourrez choisir (et d’ailleurs revoir nos albums photos) et cliquer sur « Homélies » et enfin choisir votre date. Bonnes écoutes et bons diaporamas

homélie Père Guillaume.JPG

http://photos.app.goo.gl/SaBWGp8PMNYnnzxT6

EVEC 54 ARRIVE : C'EST LE TEMPS D'ESPERER !

Le dossier de ce numéro d’Entre Val et Clochers, qui sera distribué avant Noël, apporte beaucoup d’attention à toutes les raisons d’espérer. Il s’appuie sur une enquête sur le bonheur des français, recherche des pincées d’espérance chez les éducateurs et se demande si, en matière d’espérance, il y a quelque chose à attendre des chrétiens.

EVEC 54.PDF


Dans les autres pages, l’Association de l’Accueil des Familles de détenus d’Osny a accepté de répondre à des questions sur leurs activités, une pédiatre conseille de ne pas gâter les enfants, et on se demande pourquoi, à Noël, Dieu s’est fait tout petit. Pour le Plessis-Bouchard, un coup de chapeau est décerné à notre précieux et généreux Serge Denis et la page paroisse souligne les changements intervenus dans nos messes dominicales.

Dans chaque exemplaire du numéro 54, une enveloppe du CCFD a été insérée : un appel aux dons, salutaire en ce temps de Noël d’autant plus qu’il s’adresse à tous les foyers.

Merci aux distributeurs de retirer leur paquet dans la salle Sainte-Thérèse de l’Eglise Saint-François-de-Sales, lors des messes dominicales, des permanences de l’accueil ou sur rendez-vous en me téléphonant au 06.18.68.41.67. A ce contact aussi, vous pouvez vous proposer pour distribuer le journal ou pour rédiger des articles dans les prochaines éditions : ces besoins sont immédiats. Belle lecture à tous.

Michel Rocher, pour l’équipe EVEC

UNE PAROISSE DYNAMIQUE MAIS UN DENIER A LA TRAINE

L’église Saint-François-de-Sales et l’église Saint-Nicolas ne sont pas que deux beaux édifices, mais le signe de la présence de Dieu et d’une communauté catholique vivante au coeur de notre ville. Elles sont surtout le lieu où les chrétiens nombreux et de toutes générations sont heureux de se retrouver chaque dimanche pour la messe dominicale et de célébrer les différentes étapes de leur vie : baptême, mariage, obsèques… Notre église a pu célébrer au cours de l’année pastorale 2018/2019 : 46 baptêmes, 10 mariages et 42 obsèques. De même notre église a pu organiser plusieurs évènements au cours de l’année pastorale 2018/2019, comme :
 Une rencontre interreligieuse avec le Secours Catholique.
 La fête de la Miséricorde Divine avec les reliques de sainte Faustine.
 Et dernièrement, la procession dans la ville en l’honneur de Notre-Dame de Fatima.

denier église 2.jpg
Ces célébrations et ces fêtes ne sont possibles que parce que des prêtres sont présents pour les présider. Sur notre paroisse il s’agit du Père Guillaume VILLATTE, notre curé. Pour rémunérer notre curé et les autres prêtres, les baptisés sont appelés en France à verser chaque année une offrande substantielle en rapport avec leurs revenus. C’est ce que l’on appelle le DENIER DE L’ÉGLISE. Une partie du Denier de l’Église sert aussi à la rémunération des laïcs à qui notre évêque a donné une mission pour soutenir les communautés chrétiennes. Par exemple, pour la formation des catéchistes, l’animation des équipes d’aumônerie dans les hôpitaux, la formation des adultes, etc...

Notre communauté se développe, se rajeunit : comment se fait-il que la participation au Denier ne soit pas plus importante ? (À savoir, 66% du montant de votre don est déductible de votre impôt sur le revenu). Aux noms du Père Guillaume, de tous les prêtres du diocèse, de Lydia et de moi-même correspondants pour le Denier de l’Église, nous vous remercions vivement de votre participation.

Les correspondants pour le Denier de l’Église :Lydia DONNAT, Ibrahim RAAD

MERCI NOTRE DAME DE FATIMA

Oui merci pour la journée jubilatoire que nous avons vécu en communauté et sous le soleil dimanche dernier, entre 9h30 et la fin de l’après-midi.
procession 13 10 19 parvis.jpg
A 9h30, plus d’une centaine de paroissiens sont partis du parvis de l’église Saint Nicolas, avec en tête la croix, les enfants, les porteurs de la statue de Notre Dame de Fatima richement fleurie, les servants de cœur et le père Guillaume. Il nous a introduit aux Mystères du Rosaire en cinq stations entre le parc Carric et l’église Saint François. Le parcours a duré une heure vingt, ponctué par les chants à la Vierge et la récitation du chapelet. Sur le parvis de l’église, la communauté a renouvelé la consécration de la Paroisse au Cœur immaculé de Marie, comme elle l’avait fait il y a deux ans. On fêtait alors le centenaire des apparitions de Fatima.
Justement, à partir de 11h00, la messe dominicale avait une inspiration très franco-portugaise, avec de superbes cantiques en deux langues, une animation joyeuse par l’orchestre, un chant entonné par le charmant chœur d’enfants, et une église très emplie et riche de ferveur et de gratitude.
Pour le pot de l’amitié dans la salle du Bon Pasteur, rien ne manquait et nos amis portugais avaient porté des beignets de morue et des vins du pays. Puis le repas partagé a réuni plus de 60 convives, largement rassasiés vu le choix proposé de quiches, de salades, de poulets cuits comme à la kermesse, de fromages et de gâteaux. Avec toujours la réussite de l’invitation au partage, l’attention aux autres et le brassage entre les générations, qui symbolisent le renouveau de notre Paroisse. Un grand merci à tous les organisateurs de ces moments forts et à la Vierge Marie pour la protection de notre communauté.
Michel Rocher

50 ANS ... ET UN JOUR DE LIESSE

En ce dimanche 3 décembre, l'église Saint-François était parée, fleurie, agrémentée d'une expo historique, enchantée par l'orchestre des grandes occasions et pleine à craquer pour fêter son demi-siècle.

l_assemblee_avec_Foi_et_Lumiere_au_premier_plan.JPG Mgr_Lalanne__pere_Guillaume_et_SFS.jpg

Notre évêque de Pontoise, Mgr Lalanne, réalisait sa première visite dans la Paroisse du Plessis- Bouchard, hormis les cérémonies de confirmation. Ces deux évènements ont coïncidé aussi avec le premier dimanche de l'Avent et la découverte de la nouvelle formulation du Notre Père.
Au début de la messe, le père Guillaume a brossé un portrait contrasté de la paroisse, comme un corps vivant, structuré et menacé par le vieillissement. Mais les temps forts du Jubilé des 50 ans de l'église et de la procession en ville de Notre- Dame de Fatima ont porté notre communauté et ont amplifié le nouveau souffle et le rajeunissement en oeuvre depuis quelques années, avec notamment les Puits de la Parole appelés à se multiplier.

eucharistie_avec_mgr_lalanne.jpg
Cedric_avec_l_orchestre.JPG

Dans ses propos sur la Paroisse, Mgr Lalanne a remarqué « la richesse inouïe » de notre petite paroisse et, en guise de témoignage, la procession des offrandes.a permis de déposer les outils de travail de nombreux mouvements et services pleinement actifs. Autre temps fort de la messe : la bénédiction d'une statue de saint François de Sales, récemment terminée par un sculpteur de l'abbaye de Flavigny : le père Jean-Bosco Marie. Elle sera un témoignage durable de la redécouverte de notre saint patron en cette année jubilaire, avec des conférences, un pèlerinage sur ses traces en Haute-Savoie et bientôt, un rallye pour les familles. C'est avec un apéritif et un repas réunissant une vingtaine de paroissiens que s'est prolongée la visite de Mgr Lalanne. En parlant de l'avenir, s'est profilé un nouveau défi pour notre génération, 50 ans après les bâtisseurs : celui de vivre des expériences d'évangélisation. Comme l'a dit le père Guillaume, « elles nous aideront à accueillir la grâce de l'Esprit de Pentecôte pour vivre une véritable conversion missionnaire ».

Michel Rocher

FACEBOOK, BIENVENUE CHEZ NOUS !

On peut l’appeler comme on veut, mais cette application est entrée dans la vie courante de millions d’internautes, et surtout parmi les plus jeunes. La paroisse se doit de savoir aussi s’adresser à eux par leur langage et leurs habitudes de communication. C’est pourquoi le père Guillaume a confié à deux jeunes de l’équipe COM COM l’ouverture d’une page Facebook de la Paroisse : Elodie, récemment baptisée, et Marine. La page sera actualisée souvent avec beaucoup de photos, de textes et de dates. Et les commentaires des paroissiens seront les bienvenus.
Après une période de rodage, la page Facebook est maintenant active. Vous la trouverez à l’adresse suivante :

https://www.facebook.com/paroissecatholiqueplessisbouchard/

Facebook_page_Paroisse.pdf

Foi et Lumière : un supplément d'âme pour notre communauté

Bienvenue à nos amis de "Foi et Lumière" qui, à leur tour, font leur rentrée parmi nous, poursuivant ce long compagnonnage évoqué lors du rassemblement de notre doyenné le 8 décembre dernier. Le voici, in extenso :

En cette année du Jubilé diocésain, et plus encore que les autres années, nous avons multiplié les occasions de partage de nos activités avec nos amis handicapés de Foi et Lumière et leurs accompagnateurs. Et c'est une bénédiction pour la paroisse.
Une fois par mois, le groupe est invité à participer à nos célébrations. Ils délivrent une intention de prière, rédigée par eux. Cette année, leur venue a souvent coïncidé avec les messes des familles, où les enfants du catéchisme et leurs parents sont invités à titre personnel. Les aidants de Foi et Lumière pouvaient alors plus encore participer aux lectures et aux processions.
Un autre temps fort a été la galette paroissiale en janvier. En plus des échanges de voeux et des partages de galettes, nos amis de Foi et Lumière ont accepté de chanter et de réciter, en entraînant l'assistance avec eux. Ces exemples démontrent les bienfaits de la présence de Foi et Lumière dans notre communauté. Ce qui nous touche en particulier :
 c'est leur joie d'être avec nous et avec Dieu dans son église,
 c'est leur ferveur priante qui rend modeste les petits soucis des biens portants,
 c'est leur générosité qui se manifeste par leur plaisir d'échanger avec les paroissiens.

Foi et Lumière, en un mot, c'est un supplément d'âme pour notre communauté et nous rendons grâce à Dieu pour cela. Ajoutons qu'à la suite de ce complément, Nicole, depuis son fauteuil, a rendu grâce aussi pour l'accueil et la dignité donnés par notre communauté à la famille de Foi et Lumière.