La communauté catholique du Plessis-Bouchard est heureuse de vous accueillir sur son site.

Vous y trouverez des renseignements sur la vie paroissiale, les messes et prières, les sacrements, les mouvements…

Mais ce site se veut surtout un espace de dialogue. N’hésitez pas à entrer en contact avec nous.

PELE A ALENCON le 20 octobre : INSCRIVEZ VOUS VITE !

Après la réussite du pèlerinage "sur les pas de saint François de Sales en Haute-Savoie" en octobre 2017, la paroisse propose un nouveau rendez-vous spirituel hors de nos murs. Cette fois, le pèlerinage sera concentré sur une seule journée : le samedi 20 octobre.
Alencon panoramique.jpg
C'est une durée plus propice pour mobiliser les familles en minimisant les coûts à assumer et c'est aussi une invitation à marcher "SUR LES PAS DE SAINTE THERESE DE L'ENFANT JESUS ET DE SES SAINTS PARENTS A ALENCON" Merci de retirer un tract d'inscription à l'entrée de l'église et de le rapporter au secrétariat, avec votre chèque de règlement, avant le 7 octobre.

Pour tout renseignement : Michel et Marie-Hélène Rocher (06 18 68 41 67 - mhm.rocher@free.fr)

BIENVENUE AUX NOUVELLES FAMILLES

À vous qui venez d’arriver sur notre paroisse Saint-François-de-Sales du Plessis-Bouchard, notre communauté paroissiale souhaite la bienvenue ! Nous sommes vraiment heureux de vous accueillir avec vos joies mais aussi vos soucis et vos difficultés du moment. Vous arrivez dans une communauté bien vivante et qui pourra le devenir davantage grâce à vous lorsque vous souhaiterez, le moment venu, intégrer un mouvement ou service de la paroisse. Mais pour l’heure, sachez que notre curé, le Père Guillaume Villatte, serait heureux de vous rencontrer et de vous présenter d’autres membres de la communauté. Heureux aussi de recueillir vos attentes et vos besoins. La rentrée des catéchismes vient de s’effectuer mais il n’est pas trop tard pour venir y inscrire votre enfant. Il vous suffit pour cela de vous rendre à l’Accueil de la paroisse le samedi matin, de 10 heures à 12 heures. Si vous venez à la messe le dimanche avec des petits enfants, cela ne vous posera pas de problème ni à notre assemblée, car un espace enfants est aménagé au fond de l’église. Enfin nous vous signalons que notre paroisse ayant la chance d’avoir une deuxième église : Saint-Nicolas (située face à la mairie), une messe dominicale y est célébrée chaque samedi à 18 heures.

messe des familles et fete deSFS 21 01 18.jpg

LE PARCOURS ZACHEE ou la doctrine sociale au quotidien

Vous voulez unifier votre foi et votre vie quotidienne ? Le parcours Zachée est pour vous. Il permet de découvrir que la foi catholique est aussi riche que proche de nos vies. Plus qu'une formation il propose une transformation pour mettre le Christ au coeur de nos activités quotidiennes. Pour la première fois, il est proposé au Plessis-Bouchard.
parcours zachée.png
La foi ne se limite pas à la messe : l’Église a développé une pensée réaliste et positive sur la vie chrétienne et l’engagement dans la société, la « doctrine sociale de l’Église ». Le parcours Zachée se vit à travers des rencontres régulières pendant quelques mois, au sein d’un groupe de croyants et s’appuie sur :
 des enseignements pour comprendre la Doctrine Sociale de l’Église,
 des exercices pour la mettre en pratique dans notre quotidien ,
 des moments de partage pour nous aider à progresser,
 des temps de prière pour laisser le Christ agir en nous et nous éclairer,
 des temps conviviaux pour vivre une expérience fraternelle.

Pour en savoir plus et vous inscrire éventuellement, une présentation suivie d’un enseignement sur l’écologie seront proposés à la salle du Bon Pasteur :

Le samedi 29 septembre à 10h00.
Contact : Fabienne Gazalet-Duchâtel - 06 63 51 35 98

LE N°50 de "ENTRE VAL ET CLOCHERS" EST SORTI

Belle pérennité pour un journal interparoissial né en 2005 par la volonté de notre ancien curé, le père Gaby Kim, et du père Gilbert Gobert, curé d’Eaubonne. Les deux paroisses, rejointes par celle d’Ermont, ont lancé une publication « toutes boîtes aux lettres » marquant ainsi la volonté de toucher toutes les sensibilités avec un message d’inspiration catholique mais nullement excluant pour les autres religions, bien au contraire. Au fil du temps, à raison de 4 puis 3 numéros par an, « Entre Val et Clochers » est devenu une démonstration de l’élan missionnaire de nos paroisses, car finalement nous disposons de peu de moyens pour nous adresser à toute la population de nos communes. C’est dans le même esprit que le numéro 50 sera distribué et découvert dans les églises et les boîtes aux lettres.

EVEC photo couverture.jpg

Au menu figurent :
- un dossier sur la fin de vie qui invite à l’accomplir « comme un vivant » et parmi les articles, notons le portrait de notre chère doyenne Georgette Carric,
- un témoignage de François Cariot, qui vient d’écrire un livre sur son épopée de 2012 : un pèlerinage à pied de Paris à Jérusalem,
- une page paroisse consacrée à nos premières rencontres entre familles musulmanes et catholiques.

La pérennité du journal, c’est aussi l’assurance de pouvoir le rédiger et le distribuer.
Pour l’équipe de rédaction, la représentation du Plessis-Bouchard (aujourd’hui, Jacqueline Huber et Roger Amory) a besoin de renouvellement, et les plumes motivées pour écrire à la demande ou sur des sujets de leurs choix sont les bienvenues (pour « Le Lien » aussi).
Pour la distribution, nous disposons déjà de plus de 30 distributeurs bénévoles et ils méritent un immense remerciement pour leur contribution à la couverture de tous les quartiers. Mais certains d’entre eux sont orphelins ou vont le devenir. Merci de signaler les cas de rues ou de résidences où EVEC n’arrive pas. La semaine dernière, l’appel de distributeurs a porté ses fruits. Grand merci aux nouveaux bénévoles de la mission.

MERCI POUR LE GRAND COUP DE NEUF

Durant l’été, le Conseil Economique a commandé et supervisé, avec une équipe courageuse, les travaux tant attendus de réfection des annexes de l’église Saint-François. En cette rentrée, la sacristie, le secrétariat et le couloir respirent le neuf. Et cela fait du bien à tous les usagers et visiteurs de ces locaux. Merci.

DES POLES MISSIONNAIRES POUR NOTRE PAROISSE

Depuis presque un an les membres de l’Équipe d’Animation Pastorale ont réfléchi à la façon de vivre leur mission : ANIMER NOTRE COMMUNAUTÉ CHRÉTIENNE. Différentes actions ont été proposées. Un des points importants est maintenant rendu plus visible grâce à un panneau dans le fond de l’église St-François-de-Sales (bientôt aussi à St-Nicolas).

Suite à l’appel de notre évêque et de notre Pape, de ne pas rester « entre nous » mais d’aller à la rencontre des personnes qui sont à l’extérieur de l’Église, de la Communauté chrétienne, les différentes activités paroissiales ont été regroupées en cinq pôles missionnaires. Chaque pôle ayant un référent de l’Équipe d’Animation Pastorale, sauf pour la gestion du temporel où il s’agit du secrétaire du Conseil aux Affaires Économiques de la Paroisse :

1) LE PÔLE MISSIONNAIRE LITURGIE Père Guillaume 06 79 89 57 94
2) LE PÔLE MISSIONNAIRE FORMATION DES ADULTES Véronique Salondy 06 89 19 29 86
3) LE PÔLE MISSIONNAIRE ENFANCE / JEUNESSE Huguette Raad 06 76 00 72 65
4) LE PÔLE MISSIONNAIRE DIACONIE (service du frère) Colette Béranger 06 08 58 13 55
5) LE PÔLE MISSIONNAIRE GESTION DU TEMPOREL Fidèle Loubet 06 64 90 04 79

Lire la suite »

KERMESSE : LE JOUR OU LA PLUIE N'EST PAS VENUE

Dimanche dernier, la grande crainte des organisateurs était la pluie. Dans une période marquée par des orages violents et dévastateurs, même en Île-de-France, elle était annoncée, du moins sa probabilité. Et pourtant, quelle chance avons-nous eue ! Beaucoup d’intentions de prière et nous avons été exaucés !

kermesse_2017_tombola.JPG
kermesse_ambiance_repas.JPG

D’abord, les préparatifs. Depuis vendredi matin, l’équipe des bénévoles était à l’oeuvre, à la manutention comme à la photocopieuse ou à la préparation de la monnaie des stands. Et jusqu’au dimanche à 11h00, le montage s’est réalisé sans accroc. Il est à souligner que l’équipe a profité d’un vrai rajeunissement. Huit nouveaux ouvriers ont rejoint les rangs des manoeuvriers sous la conduite des anciens. Ils ont expérimenté « l’esprit Kermesse » avec enthousiasme et efficacité. Malgré quelques problèmes de dos, nos anciens ont montré l’exemple avec un grand engagement physique. Tous ont pu apprécier que la pluie redoutée ne soit pas venue contrarier ou compliquer leurs efforts.
Dimanche à 10h00, la messe dominicale a été l’occasion de réunir les parents qui se préparent au baptême de leur enfant et d’écouter le petit choeur des enfants réunis par Doris et Alain.

La kermesse a ouvert ses portes vers 11h20 et a invité l’assistance à prendre l’apéritif à la buvette de grande renommée. Le soleil, certes timide, brillait. S’en est suivi un repas champêtre qui a fait le plein de convives. Les choix ne manquaient pas : self-service avec une grande variété d’assiettes froides confectionnées sur place le matin par l’équipe cuisine renforcée par 5 nouveaux bénévoles, couscous de nos amis togolais, délicieux nems et menu vietnamien cuisinés par une sympathique équipe asiatique, saucisses, merguez, frites et poulets marinés avec amour par nos frères du Portugal. L’affluence a été telle que dès 15h00, les poulets manquaient à l’appel.

Et il était temps de profiter des stands, eux aussi très fréquentés. Pour les petits, l’objectif était de gagner les précieux tickets lots grâce à leur dextérité au jeu des oies, au chamboule-tout, à la grenouille, au lancement des palets... Pour les adultes, il y avait le choix dans les achats entre les oeuvres de Foi et Lumière et de l’atelier Amitié, les livres et la brocante bien achalandés renforcés par trois nouveaux bénévoles ou la pâtisserie des mamies avec crêpes et café, et pour l’adresse, le tir à la carabine. Sans oublier le stand dédié à ceux et celles qui ont beaucoup donné lors des kermesses et qui, en raison de leur âge, leur état de santé ou l’éloignement, ne pouvaient être là. Chacun pouvait écrire quelques mots sur les jolies cartes personnalisées et préparées pour une trentaine de personnes.

Vers 15h00, la chasse aux trésors a commencé. Plus de vingt enfants se sont inscrits et sont partis à la recherche de dix objets, de réponses sur des questions relatives aux trains et au Plessis-Bouchard. Les familles ont été bien sollicitées, et même Foi et Lumière. Pendant ce temps-là, sur le podium central, les enfants rivalisaient d’adresse à des jeux gratuits qui leur faisaient gagner des points. Tour à tour, ils gonflaient des ballons et devaient les projeter le plus haut possible, ils lançaient des pizzas en carton dans un four factice, ils faisaient glisser des CD en visant juste pour ne pas les expulser de l’estrade... Après 17h00, les résultats de la chasse aux trésors ont précédé les traditionnelles courses en sac où ont concouru jeunes et adultes. Toute kermesse paroissiale qui se respecte doit comporter une tombola. Depuis des semaines, des billets ont été vendus par les enfants du catéchisme et de l’aumônerie puis dimanche sur le terrain. Vers 18h30, le fatidique tirage a eu lieu grâce à quelques mains innocentes et enfantines. quatorze lots sur les seize ont fait des heureux sur place : de la bouteille de champagne à la patinette électrique, du cuiseur intelligent à la caméra HD et le drone, sans oublier des plateaux repas à savourer sur place. Que des heureux, présents au tirage. Il ne reste que deux lots à récupérer à l’accueil de la paroisse avant le 15 juillet, dont le 1er lot, l’hoverboard. Qui est le gagnant, mystère !

Mais déjà à 19h00, les « artisans » étaient au travail pour fermer et démonter les stands. La pluie tant redoutée n’est venue qu’en petites gouttes comme pour les rafraîchir de cette belle soirée de juin. Les barnums, tables, chaises et bancs prêtés par la commune et la paroisse d’Ermont ont été mis à l’abri. Le lendemain, il ne restait plus qu’à nettoyer les salles, la cuisine, les friteuses, ranger la ferraille, les bâches qui doivent sécher et remettre en place les plantations de notre curé, grâce au renfort de deux jeunes qui n’ont pas ménagé leurs efforts pour soulager les vieilles douleurs des anciens. Un grand BRAVO et MERCI à tous les bénévoles pour tout le travail effectué. Le bénéfice de cette journée se monte à 8.300 euros.

À renouveler l’année prochaine avec une équipe encore plus jeune et dynamique. Tel est l’avenir de notre chère kermesse !

Michel Rocher et Serge Denis

TOMBOLA DE LA KERMESSE
Il reste 2 lots à récupérer par les gagnants : n°1 HOVERBOARD 271 et n°11 LOT 12 VERRES APERO 237
Vous êtes invités à retirer ces lots avant le 15 juillet 2018 au secrétariat de la paroisse, téléphone : 01 34 15 36 81

UNE PREMIERE FETE PATRONALE : LES FAMILLES AU RENDEZ VOUS

C’était une première, à l’occasion du Jubilé des 50 ans et de la fête de saint François de Sales, en fait le 24 janvier. Mais le dimanche 21, les familles étaient invitées à passer la journée à la Paroisse.

fete SFS 20 01 18.jpg
Elles sont venues nombreuses pour la messe des familles, marquée par la solennité de saint François, avec l’orchestre, des portraits du saint, la statue installée sur son piédestal, un hymne en son honneur, et même un apéritif. Elles sont venues moins nombreuses mais enthousiastes pour le repas partagé dans la salle. Comme d’habitude, le buffet est devenu un vrai festin avec, notamment, une énorme marmite de riz cantonais chaud préparée et apportée par les amis togolais.
Elles sont restées après 14h00 pour jouer. Depuis quelques semaines, une petite équipe avait pris en charge la confection de questionnaires sur la vie et l’oeuvre de saint François. Et au jour J, une dizaine d’animateurs étaient prêts à accueillir les six équipes dans les deux églises, chez Serge et chez Yanick, pour terminer le jeu à la salle du Bon Pasteur, et à l’abri de la pluie incessante ce jour-là. Après avoir répondu à trente questions, les équipes avaient à effectuer un puzzle pour reconstituer une citation du saint. Elles y sont toutes parvenues, et les petits n’étaient pas les derniers à réussir. Lors du palmarès et du goûter final, ils ont d’ailleurs été récompensés avec une Bande Dessinée sur la vie de saint François. Un joli souvenir parmi d’autres pour une première fête patronale hivernale mais chaleureuse. Merci aux animateurs, aux joueurs et à notre saint patron.

Michel et Marie-Hélène Rocher

50 ANS ... ET UN JOUR DE LIESSE

En ce dimanche 3 décembre, l'église Saint-François était parée, fleurie, agrémentée d'une expo historique, enchantée par l'orchestre des grandes occasions et pleine à craquer pour fêter son demi-siècle.

l_assemblee_avec_Foi_et_Lumiere_au_premier_plan.JPG Mgr_Lalanne__pere_Guillaume_et_SFS.jpg

Notre évêque de Pontoise, Mgr Lalanne, réalisait sa première visite dans la Paroisse du Plessis- Bouchard, hormis les cérémonies de confirmation. Ces deux évènements ont coïncidé aussi avec le premier dimanche de l'Avent et la découverte de la nouvelle formulation du Notre Père.
Au début de la messe, le père Guillaume a brossé un portrait contrasté de la paroisse, comme un corps vivant, structuré et menacé par le vieillissement. Mais les temps forts du Jubilé des 50 ans de l'église et de la procession en ville de Notre- Dame de Fatima ont porté notre communauté et ont amplifié le nouveau souffle et le rajeunissement en oeuvre depuis quelques années, avec notamment les Puits de la Parole appelés à se multiplier.

eucharistie_avec_mgr_lalanne.jpg
Cedric_avec_l_orchestre.JPG

Dans ses propos sur la Paroisse, Mgr Lalanne a remarqué « la richesse inouïe » de notre petite paroisse et, en guise de témoignage, la procession des offrandes.a permis de déposer les outils de travail de nombreux mouvements et services pleinement actifs. Autre temps fort de la messe : la bénédiction d'une statue de saint François de Sales, récemment terminée par un sculpteur de l'abbaye de Flavigny : le père Jean-Bosco Marie. Elle sera un témoignage durable de la redécouverte de notre saint patron en cette année jubilaire, avec des conférences, un pèlerinage sur ses traces en Haute-Savoie et bientôt, un rallye pour les familles. C'est avec un apéritif et un repas réunissant une vingtaine de paroissiens que s'est prolongée la visite de Mgr Lalanne. En parlant de l'avenir, s'est profilé un nouveau défi pour notre génération, 50 ans après les bâtisseurs : celui de vivre des expériences d'évangélisation. Comme l'a dit le père Guillaume, « elles nous aideront à accueillir la grâce de l'Esprit de Pentecôte pour vivre une véritable conversion missionnaire ».

Michel Rocher

FACEBOOK, BIENVENUE CHEZ NOUS !

On peut l’appeler comme on veut, mais cette application est entrée dans la vie courante de millions d’internautes, et surtout parmi les plus jeunes. La paroisse se doit de savoir aussi s’adresser à eux par leur langage et leurs habitudes de communication. C’est pourquoi le père Guillaume a confié à deux jeunes de l’équipe COM COM l’ouverture d’une page Facebook de la Paroisse : Elodie, récemment baptisée, et Marine. La page sera actualisée souvent avec beaucoup de photos, de textes et de dates. Et les commentaires des paroissiens seront les bienvenus.
Après une période de rodage, la page Facebook est maintenant active. Vous la trouverez à l’adresse suivante :

https://www.facebook.com/paroissecatholiqueplessisbouchard/

Facebook_page_Paroisse.pdf

Foi et Lumière : un supplément d'âme pour notre communauté

Bienvenue à nos amis de "Foi et Lumière" qui, à leur tour, font leur rentrée parmi nous, poursuivant ce long compagnonnage évoqué lors du rassemblement de notre doyenné le 8 décembre dernier. Le voici, in extenso :

En cette année du Jubilé diocésain, et plus encore que les autres années, nous avons multiplié les occasions de partage de nos activités avec nos amis handicapés de Foi et Lumière et leurs accompagnateurs. Et c'est une bénédiction pour la paroisse.
Une fois par mois, le groupe est invité à participer à nos célébrations. Ils délivrent une intention de prière, rédigée par eux. Cette année, leur venue a souvent coïncidé avec les messes des familles, où les enfants du catéchisme et leurs parents sont invités à titre personnel. Les aidants de Foi et Lumière pouvaient alors plus encore participer aux lectures et aux processions.
Un autre temps fort a été la galette paroissiale en janvier. En plus des échanges de voeux et des partages de galettes, nos amis de Foi et Lumière ont accepté de chanter et de réciter, en entraînant l'assistance avec eux. Ces exemples démontrent les bienfaits de la présence de Foi et Lumière dans notre communauté. Ce qui nous touche en particulier :
 c'est leur joie d'être avec nous et avec Dieu dans son église,
 c'est leur ferveur priante qui rend modeste les petits soucis des biens portants,
 c'est leur générosité qui se manifeste par leur plaisir d'échanger avec les paroissiens.

Foi et Lumière, en un mot, c'est un supplément d'âme pour notre communauté et nous rendons grâce à Dieu pour cela. Ajoutons qu'à la suite de ce complément, Nicole, depuis son fauteuil, a rendu grâce aussi pour l'accueil et la dignité donnés par notre communauté à la famille de Foi et Lumière.