La communauté catholique du Plessis-Bouchard est heureuse de vous accueillir sur son site.

Vous y trouverez des renseignements sur la vie paroissiale, les messes et prières, les sacrements, les mouvements…

Mais ce site se veut surtout un espace de dialogue. N’hésitez pas à entrer en contact avec nous.

LA FRATERNITE SAINT FRANCOIS S'INVITE AU GRAND CLOS

Le samedi 1er février, cinq membres de la Fraternité Saint François sont allés au Grand Clos, à leur demande, pour parler de notre saint Patron. Une trentaine de personnes étaient là pour nous écouter. Nous leur avons montré un DVD sur les lieux de la vie de saint François, en Haute-Savoie.

Grand Clos Fraternité SFS 1 02.jpg
Grand Clos Fraternité SFS 1 02 b.jpg

Nous avons ensuite entamé une discussion sur des sujets qui étaient chers à saint François. Il s’exprimait en utilisant le vocabulaire de la nature, comme : « Il faut fleurir là où on a été semé. » Une dame a répondu que, quand on retrouvait les lieux de son enfance, on était heureux. Cela est vrai mais nous avons approfondi cette réflexion avec un autre thème cher à saint François : « Aimer sa vocation ». Nous nous sommes dit que nous pouvions être heureux quel que soit l’endroit où nous nous trouvions, quelles que soient nos capacités, en étant optimistes, en faisant les petites choses avec amour. Quelqu’un a ajouté, à juste titre, que, dans une maison de retraite, tout cela était vrai à condition de se sentir soutenu par sa famille, ses enfants. Nous avons enfin évoqué la douceur salésienne qui consiste à être patient, doux et humble. « Tout par amour et rien par force. »
Nous avons ensuite goûté ensemble. Ce fut un après-midi d’échanges bienfaisants où la Fraternité Saint François a profité de la sagesse des anciens et où les anciens ont pu récolter quelques pépites d’optimisme grâce à la spiritualité de saint François.

Marie-Hélène Rocher

L'AG DES 10 ANS DES AMIS DE SAINT NICOLAS

Malgré la pluie, les adhérents de l’association les « Amis de l’Église Saint-Nicolas » étaient nombreux à se réunir pour leur assemblée générale, samedi 1er février, dans les locaux de la salle du Bon Pasteur. D’autant plus que cette assemblée générale marque le dixième anniversaire de l’association créée en 2010.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après le règlement des cotisations et l’émargement, chacun prend place. Le bureau, composé de Marie-Odile Gaillard (présidente), Jean Freitas (vice-président), Cédric Faury (secrétaire), Anne Claisse (trésorière), s’installe sur l’estrade pendant que Serge ajuste l’ordinateur portable pour le passage des diapositives et s’assure du bon fonctionnement des micros. Après un mot de bienvenue et de remerciement à tous les présents, la présidente passe la parole quelques minutes au père Guillaume, curé de la paroisse, et à Gérard Lambert-Motte, maire du Plessis-Bouchard, tous deux membres de droit de l’association. Avec humour, étonné de voir une assemblée groupée dans les premiers rangs, constat contraire lors des messes dominicales où l’assemblée est plutôt regroupée dans le fond de l’église, M. le curé a souhaité la bienvenue à tous. M. le maire, pour sa part, après quelques mots de sympathie, a évoqué les futurs travaux en nous expliquant brièvement comment avec des experts en la matière, et beaucoup de prières, ils vont éviter l’effondrement de l’église, notamment lors de la construction des parkings souterrains. A l’issue de ces travaux, Gérard Lambert-Motte souhaite une rencontre afin « d’envisager ensemble l’avenir de ce beau patrimoine qu’est l’église Saint-Nicolas ». La réponse du bureau, par la bouche de Jean Freitas, fut bien évidemment positive.

Lire la suite »

VENEZ ET VOYEZ : les 3, 10, 17 et 24 mars

Lors de la messe dominicale du 2 février, Cécile et Hervé RIOLS, initiateurs du parcours « Venez et Voyez ! » sont venus nous le présenter, la paroisse nous le proposant dans le cadre du Carême. Deux membres de notre communauté ont essuyé les plâtres et en témoignent dans ce « Lien » et celui du 15 février. Cette semaine, Freddy Songeons nous livre ses impressions :
venez et voyez.jpg
FREDDY
« La première fois que j'ai entendu parler de venez et voyez, j'ai été intrigué. La promesse faite de rencontrer Dieu m'interpellait et m'a attiré. Après avoir participé à une réunion de présentation, mon sentiment est demeuré intact. Je voulais vivre cette expérience et c'est avec entrain et curiosité que je me suis inscrit et que j'ai participé à ce parcours. Je n'ai pas eu la chance de voir notre Seigneur, ce que j'ai vu c'est la main de Dieu. La manière dont notre Seigneur oeuvre dans notre vie, dans les vies de tous les participants qui ont témoigné. Cela m'a fait réaliser que Dieu est avec nous. Depuis, quelque chose a changé en moi. Aujourd'hui je n'ai plus aucun doute dans le fait que Jésus est le chemin et qu'il m'accompagne sur ce chemin. Je peux dire que ma foi en est sortie grandie.
Désormais, je prie le Seigneur qu'il me rende fort et clair pour annoncer sa parole. »

Retenez les dates : les mardis 3, 10, 17 et 24 mars et inscrivez-vous avant la fin février auprès du couple Riols, en téléphonant ou laissant un message au 06 95 18 36 58.

CHANTAL
Après Freddy dans le précédent Lien, c’est au tour de Chantal de témoigner de son expérience de la retraite de carême proposée cette année dans notre paroisse par les initiateurs Cécile et Hervé Riols.

« Pas besoin d’être intellectuel ni d’avoir des connaissances théologiques, vous désirez rencontrer le Christ, avoir des réponses à vos questions, retrouver un élan dans votre vie de chrétien ? « Venez et voyez » s’adresse à vous et vous propose l’expérience d’une progression de votre vie avec Dieu le Père, Dieu le Fils, le Saint-Esprit et l’Église. En novembre 2019, nous étions deux du Plessis-Bouchard à en faire l’expérience et à prendre l’engagement d’un rendez-vous avec le Seigneur, le jeudi, pendant quatre semaines. Dans le cycle, une première semaine avec un consultant et, après les quatre semaines, un bilan de notre ressenti avec ce même consultant.
Nous sommes arrivés chacun, chacune avec notre histoire, nos questions, une envie de partager, de découvrir et une certaine curiosité. Les enseignements furent riches, à la portée de tous. Les « topos » entendus étaient simples mais de qualité. Après les interventions, nous nous séparions en 5 groupes de 6, pour partager ce que nous ressentions au travers des paroles et des témoignages entendus. Difficile de vous exprimer réellement mon ressenti.
Ce parcours m’a permis de redécouvrir l’Esprit Saint et son action dans ma vie au quotidien. Je me souviens du témoignage d’une personne disant « Depuis que je sais que notre Seigneur est avec moi, j’ai arrêté de pleurer, j’ai confiance en Lui ». En nous partageant cette parole, cette femme m’a touchée. Les rencontres nous invitent à prier les uns pour les autres. Cela m’a reboostée. J’ai retrouvé une force, celle de retrouver une paix intérieure. Aux termes de ce parcours, j’ai reçu l’Esprit Saint au moment du sacrement des malades que j’avais demandé à recevoir. Un moment inoubliable. Aujourd’hui, je me tourne encore plus facilement vers l’Esprit Saint et cherche à reconnaître son action dans ma vie. Oui, faites-en l’expérience. Mettre notre Seigneur au coeur de nos vies a été un « Oui vitaminé ». Nous avons goûté, nous avons bu les paroles qui s’offraient à nous. Suivre ces enseignements a été une retraite, pour moi. Je me suis retrouvée en face à face avec notre Seigneur. L’équipe de « Venez et voyez » m’a plongée dans une ambiance bienveillante, priante, où la présence de notre Seigneur, du Saint-Esprit était tangible au milieu de nous. L’enjeu, nous le pensons, a été atteint car chacun de nous est entré en relation avec Dieu. Nous avons vécu là une expérience d’Église, une Bonne Nouvelle : Dieu est bien présent en chacun de nous. L’Esprit nous glorifie et nous donne la force dans notre quotidien. Nous avons reçu un TRÉSOR… »
Chantal CALLET

Retenez les dates : les mardis 3,10, 17 et 24 mars et inscrivez-vous avant la fin février pour les 4 dates auprès du couple Riols, en téléphonant ou laissant un message au 06 95 18 36 58.

LA CAMPAGNE DU DENIER 2020

Chaque année les baptisés du Val-d’Oise sont invités à financer le salaire des 130 prêtres et 25 laïcs rémunérés par le diocèse. La contribution de l’année 2019 ne permet de financer les salaires que jusqu’au mois de septembre 2020 ! Cette participation financière s’appelle le Denier de l’Église.
Mgr Stanislas Lalanne disait dans son message pour le denier 2020 : « … oui, l’Église du Val-d’Oise est 100% missionnaire, fraternelle et vitale. C’est pourquoi votre soutien financier l’est tout autant ! Je vous remercie chaleureusement pour votre participation à la VIE DE NOTRE ÉGLISE et vous assure de ma prière ». Mgr Lalanne invite tous les catholiques à un renouvellement missionnaire quelles que soient notre mission et notre participation à la vie de l’Église. Participer financièrement à la vie de l’Église, c’est aussi entrer dans cette dynamique missionnaire ! Donner au Denier est vital pour l’Église et pour les personnes qu’elle accompagne. 100% des dons au Denier financent le traitement des 130 prêtres de notre diocèse et les salaires des 25 laïcs en mission.

affiche Denier 2020.jpg

Lire la suite »

DES ASSISES INEDITES DE LA VIE MATERIELLE DE L'EGLISE

Nous étions plus de 120 participants à vivre cette première, les 30 et 31 janvier à Massabielle, avec Mgr Lalanne qui a ouvert les débats, l’économe diocésain (Jean Yves Marchon) et ses équipes, le vicaire général (père Thierry Butor) et de nombreux curés (dont le nôtre) accompagnés par des membres de leurs Conseils Economiques (dont 2 pour le Plessis). Entre présentations plénières et ateliers constructifs, ces assises ont répondu à un besoin de clairvoyance et de collégialité.

quete Diocèse.jpg

En soulignant le dynamisme missionnaire et l’esprit de solidarité qui rayonnent dans notre diocèse, notre évêque a insisté sur la dimension pastorale des services économiques et l’importance des besoins matériels. De manière très sincère et concrète, M. Marchon a présenté la situation inquiétante des comptes du diocèse : -200 K€ de déficit d’exploitation. Côté ressources, l’insuffisance de la recette du Denier de l’Église est très grave (-1,5 M€ par rapport au besoin pour le financement du traitement des prêtres et des laïcs salariés) et celle des legs est sensible aussi, d’autant que, parfois, des héritiers les remettent en cause en justice et gagnent au détriment du diocèse. Côté dépenses, elles s’amplifient avec 3 toitures à remplacer (dont celles de Notre-Dame des Noues à Franconville et Notre-Dame à Eaubonne), des normes Handicap à appliquer et un lourd emprunt pour financer la nouvelle église de Montigny.
Au bilan, avec une trésorerie de 8 M€ et des besoins de financement estimés à 14,5 M€ sur 2 ans, le diocèse va devoir recourir à de fortes cessions d’actifs (salles et presbytères inusités) et à une solidarité plus large, interparoissiale mais aussi interdiocésaine et pas seulement avec les diocèses d’Ile-de-France …. On comprend pourquoi l’appel au Denier de l’Église est de plus en plus un cri d’alerte.

Michel Rocher

UNE FETE PATRONALE AUX DEFIS DU RENOUVELLEMENT

C’était déjà sensible lors de la choucroute paroissiale le samedi 25 au soir. Sur la cinquantaine de personnes joyeusement réunies dans la salle du Bon Pasteur, beaucoup de nouveaux visages avaient pris place. Et notre curé nous a encouragés à favoriser ce renouvellement.
statue SFS en gros plan.jpg

Lors de la messe du lendemain, à la fois messe des familles (plus nombreuses de dimanche en dimanche) et fête patronale, il a précisé les défis auxquels la communauté est confrontée. Le catéchuménat fleurit, comme en témoignaient la présence et le parcours de Didier et de Julien et c’est tant mieux, car leur exemple est encourageant pour plusieurs paroissiens qui hésitent à se lancer. La transmission de la foi aux enfants depuis le collège et le lycée est aussi un défi car, après des années de catéchisme très structurées, la paroisse manque d’animateurs et même de jeunes pour poursuivre leur chemin spirituel. Le développement des Fraternités et le tout récent Conseil de la Mission répondent à des recommandations épiscopales mais ils sont surtout des appuis pour entretenir un esprit fraternel et missionnaire. Etre attentif aux nouvelles personnes dans les célébrations, à leurs besoins et leur désir d’intégration, cela passe aussi par des verres de l’amitié, comme celui proposé à la fin de la messe par l’Accueil dominical et l’Accueil du samedi matin.
Les fidèles sont d’ailleurs repartis, chargés de lectures à méditer chez eux, en plus de la feuille de messe : le Fami’Lien pour s’informer des activités des enfants du KT et de l’aumônerie, un livret sur la sainteté selon saint François de Sales préparé par la Fraternité du même nom, une citation écrite par le saint, et un feuillet du père Guillaume sur les perspectives offertes à notre communauté paroissiale. Autant de documents complémentaires qui incitent à l’action fraternelle et missionnaire.

Michel Rocher

UN PUITS DE LA PAROLE EN JOURNEE

Depuis plus de 3 ans que les puits de la Parole ont repris dans notre paroisse, une question nous a été remontée depuis quelques temps : pourquoi ne pas avoir un puits de la Parole en journée ? C’est une bonne idée car cela permet aux personnes disponibles qu’en journée de pouvoir découvrir cette expérience. Encore fallait-il trouver quelqu’un pour l’animer, et c’est maintenant chose faite.
Le premier rendez-vous de ce 5ème puits a été fixé le 06 février à 14h à la salle du Bon Pasteur. Pour rappel, le puits de la Parole, est un groupe de méditation sur un texte biblique. L’échange est nourri par la méditation des uns et des autres. Si vous voulez participer à ce moment de ressourcement (en journée ou en soirée), n’hésitez pas à nous contacter.

Odile GANDRILLON – animatrice du puits en journée

SOUVENONS NOUS DE 2019

En ce début d’année 2020, je vous propose une courte rétrospective des grandes dates à retenir pour l’Église de France et pour notre paroisse.

POUR L'EGLISE :
- du 22 au 27/01 : Journées Mondiales de la Jeunesse au Panama, avec le pape François,
- 18/03 : démission du cardinal Barbarin de l’archevêché de Lyon, suite à sa condamnation par le tribunal correctionnel pour non dénonciation d’abus sexuels (procès en appel le 28/11),
- 14/04 : incendie de la toiture et de la flèche de Notre-Dame de Paris : immense émotion,
- 7/05 : mort de Jean Vanier, fondateur de l’Arche,
- 1/07 : Mgr Eric de Moulins-Beaufort devient président de la Conférence des Evêques de France,
- 4/09 : décès du cardinal Roger Etchegaray et obsèques à Bayonne,
- 15/10 : vote des lois bioéthiques, ouvrant notamment la PMA aux femmes seules, après un long débat marqué par des prises de position alarmantes de l’Église de France,
- du 5 au 10/11 : assemblée plénière d’automne des évêques : ouverture aux laïcs, accord pour un forfait financier pour les victimes des prêtres pédocriminels.

procession 13 10 19 parvis.jpg

POUR LA PAROISSE :
- 19 et 20/01 : fête patronale de saint François de Sales : raclette au soir du 19 et messe le 20 avec adoration de la relique du saint,
- 2/02 : loto paroissial,
- carême : lancement des Fraternités Missionnaires, dont la Fraternité Saint-François,
- 6/04 : repas fraternel autour d’une paella,
- 13/04 : veillée de prières, animée par les gens du voyage,
- 27 et 28/04 : week-end de la Miséricorde Divine, avec vénération des reliques de sainte Faustine et animations par l’association pour la Miséricorde Divine et le groupe Exulteo,
- 20/05 : hommage à Jean Vanier, avec Foi et Lumière, qu’il a cofondé,
- 16/06 : kermesse paroissiale à succès,
- 22/09 : rentrée paroissiale sous le signe de la fraternité, avec apéritif des mondes,
- 6/10 : procession à Notre-Dame de Fatima, avec renouvellement du voeu de consécration de la paroisse au coeur immaculé de Marie – Repas partagé,
- 24/12 : veillée de Noël, avec conte de Noël et orchestre paroissial,
- 31/12 : réveillon de la Fraternité pour les personnes fragilisées par la vie, avec Foi et Lumière.

Michel Rocher

LES HOMELIES DU CURE SONT EN LIGNE

Depuis vos ordinateurs, tablettes et smartphones, vous pouvez réécouter les homélies des messes du dimanche dès le soir même. Sur le Facebook de la paroisse ou en bas de page de ce site internet, en cliquant sur « Albums photos » puis en téléchargeant le fichier « Liens vers albums photos paroisse 2.pdf ». En l’ouvrant vous pourrez choisir (et d’ailleurs revoir nos albums photos) et cliquer sur « Homélies » et enfin choisir votre date. Bonnes écoutes et bons diaporamas

homélie Père Guillaume.JPG

http://photos.app.goo.gl/SaBWGp8PMNYnnzxT6

EVEC 54 ARRIVE : C'EST LE TEMPS D'ESPERER !

Le dossier de ce numéro d’Entre Val et Clochers, qui sera distribué avant Noël, apporte beaucoup d’attention à toutes les raisons d’espérer. Il s’appuie sur une enquête sur le bonheur des français, recherche des pincées d’espérance chez les éducateurs et se demande si, en matière d’espérance, il y a quelque chose à attendre des chrétiens.

EVEC 54.PDF


Dans les autres pages, l’Association de l’Accueil des Familles de détenus d’Osny a accepté de répondre à des questions sur leurs activités, une pédiatre conseille de ne pas gâter les enfants, et on se demande pourquoi, à Noël, Dieu s’est fait tout petit. Pour le Plessis-Bouchard, un coup de chapeau est décerné à notre précieux et généreux Serge Denis et la page paroisse souligne les changements intervenus dans nos messes dominicales.

Dans chaque exemplaire du numéro 54, une enveloppe du CCFD a été insérée : un appel aux dons, salutaire en ce temps de Noël d’autant plus qu’il s’adresse à tous les foyers.

Merci aux distributeurs de retirer leur paquet dans la salle Sainte-Thérèse de l’Eglise Saint-François-de-Sales, lors des messes dominicales, des permanences de l’accueil ou sur rendez-vous en me téléphonant au 06.18.68.41.67. A ce contact aussi, vous pouvez vous proposer pour distribuer le journal ou pour rédiger des articles dans les prochaines éditions : ces besoins sont immédiats. Belle lecture à tous.

Michel Rocher, pour l’équipe EVEC

UNE PAROISSE DYNAMIQUE MAIS UN DENIER A LA TRAINE

L’église Saint-François-de-Sales et l’église Saint-Nicolas ne sont pas que deux beaux édifices, mais le signe de la présence de Dieu et d’une communauté catholique vivante au coeur de notre ville. Elles sont surtout le lieu où les chrétiens nombreux et de toutes générations sont heureux de se retrouver chaque dimanche pour la messe dominicale et de célébrer les différentes étapes de leur vie : baptême, mariage, obsèques… Notre église a pu célébrer au cours de l’année pastorale 2018/2019 : 46 baptêmes, 10 mariages et 42 obsèques. De même notre église a pu organiser plusieurs évènements au cours de l’année pastorale 2018/2019, comme :
 Une rencontre interreligieuse avec le Secours Catholique.
 La fête de la Miséricorde Divine avec les reliques de sainte Faustine.
 Et dernièrement, la procession dans la ville en l’honneur de Notre-Dame de Fatima.

denier église 2.jpg
Ces célébrations et ces fêtes ne sont possibles que parce que des prêtres sont présents pour les présider. Sur notre paroisse il s’agit du Père Guillaume VILLATTE, notre curé. Pour rémunérer notre curé et les autres prêtres, les baptisés sont appelés en France à verser chaque année une offrande substantielle en rapport avec leurs revenus. C’est ce que l’on appelle le DENIER DE L’ÉGLISE. Une partie du Denier de l’Église sert aussi à la rémunération des laïcs à qui notre évêque a donné une mission pour soutenir les communautés chrétiennes. Par exemple, pour la formation des catéchistes, l’animation des équipes d’aumônerie dans les hôpitaux, la formation des adultes, etc...

Notre communauté se développe, se rajeunit : comment se fait-il que la participation au Denier ne soit pas plus importante ? (À savoir, 66% du montant de votre don est déductible de votre impôt sur le revenu). Aux noms du Père Guillaume, de tous les prêtres du diocèse, de Lydia et de moi-même correspondants pour le Denier de l’Église, nous vous remercions vivement de votre participation.

Les correspondants pour le Denier de l’Église :Lydia DONNAT, Ibrahim RAAD

MERCI NOTRE DAME DE FATIMA

Oui merci pour la journée jubilatoire que nous avons vécu en communauté et sous le soleil dimanche dernier, entre 9h30 et la fin de l’après-midi.
procession 13 10 19 parvis.jpg
A 9h30, plus d’une centaine de paroissiens sont partis du parvis de l’église Saint Nicolas, avec en tête la croix, les enfants, les porteurs de la statue de Notre Dame de Fatima richement fleurie, les servants de cœur et le père Guillaume. Il nous a introduit aux Mystères du Rosaire en cinq stations entre le parc Carric et l’église Saint François. Le parcours a duré une heure vingt, ponctué par les chants à la Vierge et la récitation du chapelet. Sur le parvis de l’église, la communauté a renouvelé la consécration de la Paroisse au Cœur immaculé de Marie, comme elle l’avait fait il y a deux ans. On fêtait alors le centenaire des apparitions de Fatima.
Justement, à partir de 11h00, la messe dominicale avait une inspiration très franco-portugaise, avec de superbes cantiques en deux langues, une animation joyeuse par l’orchestre, un chant entonné par le charmant chœur d’enfants, et une église très emplie et riche de ferveur et de gratitude.
Pour le pot de l’amitié dans la salle du Bon Pasteur, rien ne manquait et nos amis portugais avaient porté des beignets de morue et des vins du pays. Puis le repas partagé a réuni plus de 60 convives, largement rassasiés vu le choix proposé de quiches, de salades, de poulets cuits comme à la kermesse, de fromages et de gâteaux. Avec toujours la réussite de l’invitation au partage, l’attention aux autres et le brassage entre les générations, qui symbolisent le renouveau de notre Paroisse. Un grand merci à tous les organisateurs de ces moments forts et à la Vierge Marie pour la protection de notre communauté.
Michel Rocher

50 ANS ... ET UN JOUR DE LIESSE

En ce dimanche 3 décembre, l'église Saint-François était parée, fleurie, agrémentée d'une expo historique, enchantée par l'orchestre des grandes occasions et pleine à craquer pour fêter son demi-siècle.

l_assemblee_avec_Foi_et_Lumiere_au_premier_plan.JPG Mgr_Lalanne__pere_Guillaume_et_SFS.jpg

Notre évêque de Pontoise, Mgr Lalanne, réalisait sa première visite dans la Paroisse du Plessis- Bouchard, hormis les cérémonies de confirmation. Ces deux évènements ont coïncidé aussi avec le premier dimanche de l'Avent et la découverte de la nouvelle formulation du Notre Père.
Au début de la messe, le père Guillaume a brossé un portrait contrasté de la paroisse, comme un corps vivant, structuré et menacé par le vieillissement. Mais les temps forts du Jubilé des 50 ans de l'église et de la procession en ville de Notre- Dame de Fatima ont porté notre communauté et ont amplifié le nouveau souffle et le rajeunissement en oeuvre depuis quelques années, avec notamment les Puits de la Parole appelés à se multiplier.

eucharistie_avec_mgr_lalanne.jpg
Cedric_avec_l_orchestre.JPG

Dans ses propos sur la Paroisse, Mgr Lalanne a remarqué « la richesse inouïe » de notre petite paroisse et, en guise de témoignage, la procession des offrandes.a permis de déposer les outils de travail de nombreux mouvements et services pleinement actifs. Autre temps fort de la messe : la bénédiction d'une statue de saint François de Sales, récemment terminée par un sculpteur de l'abbaye de Flavigny : le père Jean-Bosco Marie. Elle sera un témoignage durable de la redécouverte de notre saint patron en cette année jubilaire, avec des conférences, un pèlerinage sur ses traces en Haute-Savoie et bientôt, un rallye pour les familles. C'est avec un apéritif et un repas réunissant une vingtaine de paroissiens que s'est prolongée la visite de Mgr Lalanne. En parlant de l'avenir, s'est profilé un nouveau défi pour notre génération, 50 ans après les bâtisseurs : celui de vivre des expériences d'évangélisation. Comme l'a dit le père Guillaume, « elles nous aideront à accueillir la grâce de l'Esprit de Pentecôte pour vivre une véritable conversion missionnaire ».

Michel Rocher

FACEBOOK, BIENVENUE CHEZ NOUS !

On peut l’appeler comme on veut, mais cette application est entrée dans la vie courante de millions d’internautes, et surtout parmi les plus jeunes. La paroisse se doit de savoir aussi s’adresser à eux par leur langage et leurs habitudes de communication. C’est pourquoi le père Guillaume a confié à deux jeunes de l’équipe COM COM l’ouverture d’une page Facebook de la Paroisse : Elodie, récemment baptisée, et Marine. La page sera actualisée souvent avec beaucoup de photos, de textes et de dates. Et les commentaires des paroissiens seront les bienvenus.
Après une période de rodage, la page Facebook est maintenant active. Vous la trouverez à l’adresse suivante :

https://www.facebook.com/paroissecatholiqueplessisbouchard/

Facebook_page_Paroisse.pdf

Foi et Lumière : un supplément d'âme pour notre communauté

Bienvenue à nos amis de "Foi et Lumière" qui, à leur tour, font leur rentrée parmi nous, poursuivant ce long compagnonnage évoqué lors du rassemblement de notre doyenné le 8 décembre dernier. Le voici, in extenso :

En cette année du Jubilé diocésain, et plus encore que les autres années, nous avons multiplié les occasions de partage de nos activités avec nos amis handicapés de Foi et Lumière et leurs accompagnateurs. Et c'est une bénédiction pour la paroisse.
Une fois par mois, le groupe est invité à participer à nos célébrations. Ils délivrent une intention de prière, rédigée par eux. Cette année, leur venue a souvent coïncidé avec les messes des familles, où les enfants du catéchisme et leurs parents sont invités à titre personnel. Les aidants de Foi et Lumière pouvaient alors plus encore participer aux lectures et aux processions.
Un autre temps fort a été la galette paroissiale en janvier. En plus des échanges de voeux et des partages de galettes, nos amis de Foi et Lumière ont accepté de chanter et de réciter, en entraînant l'assistance avec eux. Ces exemples démontrent les bienfaits de la présence de Foi et Lumière dans notre communauté. Ce qui nous touche en particulier :
 c'est leur joie d'être avec nous et avec Dieu dans son église,
 c'est leur ferveur priante qui rend modeste les petits soucis des biens portants,
 c'est leur générosité qui se manifeste par leur plaisir d'échanger avec les paroissiens.

Foi et Lumière, en un mot, c'est un supplément d'âme pour notre communauté et nous rendons grâce à Dieu pour cela. Ajoutons qu'à la suite de ce complément, Nicole, depuis son fauteuil, a rendu grâce aussi pour l'accueil et la dignité donnés par notre communauté à la famille de Foi et Lumière.