La communauté catholique du Plessis-Bouchard est heureuse de vous accueillir sur son site.

Vous y trouverez des renseignements sur la vie paroissiale, les messes et prières, les sacrements, les mouvements…

Mais ce site se veut surtout un espace de dialogue. N’hésitez pas à entrer en contact avec nous.

EVEC VEUT "FAIRE BOUGER L'EGLISE"

Pour le numéro 52 de « Entre Val et Clochers », l’équipe de rédaction a décidé d’aborder de front la question des abus de pouvoir de l’institution « Eglise », qu’ils soient sexuels ou spirituels. Et le Pape lui-même nous y encourage.
jeunes JMJ.jpg
Justement, se comporter différemment d’une simple institution, c’est se soucier moins de son futur que de ce qui manquerait d’essentiel à l’homme si l’Evangile n’était pas proclamé. Et c’est reconnaître l’égale dignité des laïcs et des clercs et leur responsabilité commune. Un dossier fort, rendu accessible pour tous les lecteurs désignés par leur boîte aux lettres, traite successivement de l’autorité dans l’Eglise, de la lutte contre la pédophilie et des engagements des laïcs dans les paroisses. Dans le numéro 52, vous en saurez plus sur les dangers de l’application Tik Tok, sur le sens de la Résurrection et sur le « Grand débat » dans les paroisses. Pour Le Plessis, la page Paroisse revient sur la dernière fête patronale de saint François de Sales.

Un grand bravo et merci à tous les distributeurs qui vont, avant Pâques, porter notre journal dans toutes les rues et allées du territoire de notre paroisse.

L’équipe EVEC du Plessis

REPAS PAROISSIAL : VENEZ A LA PAELLA FRATERNELLE

La paroisse organise un repas fraternel le SAMEDI 6 AVRIL à 20h00 dans les salles du Bon Pasteur, situées derrière l'Eglise Saint-François-de-Sales. Vous êtes chaleureusement invités à participer à ce moment convivial, en famille, entre amis ou tout simplement en faisant connaissance ce soir-là avec votre voisin de table ! Au menu :

 Paella Royale, Plateau de fromages, Dessert, Boissons,
 (eau, vin : 25 cl par personne mais possibilité d'en acheter sur place),
 Café ou Tisane.

paella.jpg
Participation :
 20 € par personne pour les adultes
 12 € pour les enfants (jusqu'à 12 ans)
 Gratuit pour les bébés

Les places étant limitées, nous vous recommandons fortement de vous inscrire le plus rapidement possible au secrétariat (01.34.15.36.81) ou auprès de l'accueil le samedi matin de 10h à 12h (sauf vacances scolaires).
Date limite d'inscription : 25 mars. Merci d'établir un chèque à l'ordre de la « Paroisse du Plessis-Bouchard ».

CAREME 2019 : PARTICIPER A UNE FRATERNITÉ MISSIONNAIRE

Le 14 mars à 20h30 (accueil et dessert partagé à 20h00), ce sera la première rencontre des fraternités. Mais c’est quoi une fraternité ?

Fraternite-missionnaire.jpg

C’est un groupe de 6 à 10 personnes qui se réunissent chez l’une d’entre elles (si possible), une fois par mois. Ils vont expérimenter ensemble les trois piliers de la foi : la fraternité, l’approfondissement de la foi et la prière.
Les fraternités se forment autour d’un thème. L’Equipe d’Animation Pastorale a sélectionné diverses propositions :
- Transition écologique et conversion
- Transmission de la foi en famille et autour de nous
- Dignité de la personne humaine : longue maladie et fin de vie
- Bioéthique et foi chrétienne
- Repères de la pensée sociale de l’Eglise pour aujourd’hui
- L’Eglise en décalage avec nos modes de vie
- Le message de la miséricorde divine
- Saint François de Sales et notre vie quotidienne
Pour l’animation des fraternités, des textes de référence seront donnés aux groupes pour aider à lancer les échanges, écouter l’enseignement de l’Église et pour nourrir la prière.

Quatre rencontre d’ici mi-juin
Celle du jeudi 14 mars à 20h30 dans la salle paroissiale, deux aux dates choisies par chaque fraternité (si possible chez l’un des membres) et le jeudi 6 juin, afin de vivre une fraternité brassée, invoquer l’Esprit Saint sur toute la Paroisse et partager nos joies, et nos découvertes …

Avant le jeudi 14 mars, il est bon de se faire connaître. Des panneaux au fonds des deux églises permettent de s’inscrire. Pour toute précision, vous pouvez contacter aussi :
- Jean Freitas (jean.freitas@wanadoo.fr),
- Véronique Salondy (vsalondy@wanadoo.fr),
- Père Guillaume Villatte (pgvillatte@free.fr)

DES PROPOSITIONS POUR LE CAREME

careme_05.jpg

FRATERNITÉS MISSIONNAIRES

Elles sont en train de se former : vous pouvez vous y inscrire au fond de l’église sur des panneaux.
Première rencontre jeudi 14 mars à 20h30 dans la salle paroissiale (derrière l’église Saint-François-de-Sales).

CHEMIN DE CROIX LES VENDREDIS DE CARÊME à 18h00

les vendredis 8, 15 et 22 mars dans l’église Saint-Nicolas,
les vendredis 29 mars, 5 et 12 avril dans l’église Saint-François-de-Sales.

VEILLEE DE CAREME ET CONFESSIONS

 Vendredi 29 mars, de 19h30 à 22h00, à l’église Saint-François

ADORATION DU SAINT-SACREMENT EXPOSE

 Chaque jeudi à 18h00 avant la messe de 18h00 à l’église Saint-Nicolas
 Chaque vendredi après le chemin de croix et jusqu’à 20h00

CELEBRATION DU SACREMENT DE LA RECONCILIATION

 Les samedis et dimanches une heure avant la messe
 Les jeudis pendant l’adoration du Saint-Sacrement à 18h00 à l’église Saint-Nicolas
 Les vendredis pendant l’adoration du Saint-Sacrement de 19h00 à 20h00 à l’église Saint-François-de-Sales

DENIER DE L'EGLISE 2019 : APPEL AUX PAROISSIENS

Chers Amis,
Le temps de la collecte du denier 2019 commence. Vous le savez, ce sont vos contributions qui rémunèrent les prêtres, les laïcs en mission et qui soutiennent le développement des communautés chrétiennes dans les paroisses de notre diocèse.
Depuis 1905, date de la séparation de l’Eglise et de l’Etat, l’Eglise fait appel à la générosité des laïcs pour subvenir aux traitements de ceux qui les servent. Qui que vous soyez, le denier vous concerne. N’hésitez pas à vous procurer une enveloppe contenant un bon de soutien. Je me tiens à votre disposition à la sortie de la messe. Pour toutes vos questions, vous pouvez également me contacter. Merci pour votre contribution.
denier merci.jpg
Lydia Donnat
CONSEIL ECONOMIQUE
(mail : lydia.donnat@wanadoo.fr)

SAINT FRANCOIS DE SALES AVEC NOUS

Oui, depuis un an, notre Curé Guillaume a décidé de redonner du lustre à notre fête patronale en faisant connaître et partager l’héritage spirituel de saint François de Sales, et pourquoi pas autour d’une raclette typiquement savoyarde.

L’an dernier, les familles étaient invitées à participer à un rallye quizz sur la vie de notre saint patron, et plusieurs ont joyeusement joué lors d’un après-midi pluvieux. Cette année, le samedi 19 janvier au soir, les tables étaient dressées pour accueillir une trentaine de paroissiens, et surtout des enfants et leurs parents. Après un copieux apéritif, cinq appareils ont été branchés et une soirée raclette a commencé avec des monceaux de fromage, de charcuterie et de pommes de terre, et un peu de vin aussi. Un parfum de Savoie, conforté par la projection d’un document fiction consacré aux années de mission de saint François dans le Chablais protestant. Nous avons partagé aussi une de ses prières à la Vierge Marie et des cantiques, avant de se séparer vers minuit tout de même.
fete de st françois 2019 procession.jpg
fete de st françois 2018.jpg
Le lendemain, la messe de la fête patronale se voulait festive. Elle l’a été sous divers aspects. La riche décoration florale a permis de mettre en valeur la statue de saint François de Sales, acquise par la paroisse fin 2017. L’orchestre paroissial était réuni à cette occasion et comme d’habitude a soutenu avec talent la ferveur des nombreux fidèles. La relique du saint était exposée : elle a été obtenue grâce aux soeurs de la Visitation d’Annecy pour notre paroisse et beaucoup ont pu la vénérer. La procession des offrandes a permis de rappeler, par des symboles comme un saxophone ou une boîte à outils, la multiplicité des engagements et des réussites de la communauté guidée par le père Guillaume, l’Equipe d’Animation Pastorale et le Conseil économique.

Après la messe, le verre de l’amitié était organisé dans la salle du Bon Pasteur. Encore une manière de favoriser les rencontres et les prises de contact entre ceux qui se connaissent bien et ceux qui gagnent à être connus. En quelque sorte, comme disait saint François de Sales, il faut apprendre à « s’entreporter » les uns les autres.

Michel Rocher

RAPPELEZ-VOUS 2018 !

À l’heure du bilan d’une année, prenons le temps de nous souvenir des grands moments vécus par l’Eglise universelle et plus modestement notre paroisse.
year 2018 colorful rounded 3d numbers isolated on white

POUR L'EGLISE

- 23 mars : émotion et débats suscités par l’assassinat du colonel Arnaud Beltrame, chrétien affirmé, qui s’est volontairement substitué à une otage dans un supermarché de Trèbes.
- 9 avril : publication de la troisième lettre apostolique du pape François : « Gaudate et Exultate » (Réjouissez-vous et soyez heureux), qui est un appel à la sainteté dans le monde actuel.
- 5 juin : fin des Etats généraux de la Bioéthique en France, auxquels les chrétiens ont apporté leur contribution, et publication du rapport du Conseil National d’Ethique.
- 26 juin : visite officielle du président Macron au Vatican, où il rencontre le pape, après avoir rencontré l’épiscopat en avril au Collège des Bernardins.
- 7 juillet : rencontre oecuménique entre le pape et les patriarches des Églises orientales à Bari.
- 20 août : publication de la « lettre au peuple de Dieu » où le pape exprime sa solidarité avec les victimes des abus sexuels, dénonce le cléricalisme et appelle à dénoncer les abus.
- 3 octobre : ouverture du Synode des Jeunes, où les évêques ont reconnu l’importance pour l’Eglise de se faire évangéliser par les jeunes.
- 31 octobre : acquittement de la chrétienne Asia Bibi, condamnée à mort au Pakistan pour blasphème vis-à-vis de musulmans, après une détention de 9 ans.
- 5 décembre : publication de la lettre « L’urgence de la fraternité » par Mgr Aupetit, archevêque de Paris, en pleine crise des Gilets Jaunes.
- 8 décembre : béatification à Oran de 19 martyrs d’Algérie, dont les moines trappistes de Tibhirine et de Mgr Claverie, évêque d’Oran.

POUR LA PAROISSE

- 21 janvier : renouveau de la fête patronale autour de notre saint patron saint François de Sales.
- 15 mars : partage interreligieux avec des femmes musulmanes, et renouvelé le 16 juin.
- 17 mars : visite et conférence de soeur Anne-Marie Baud, autour de saint François de Sales.
- 1er avril : dimanche de Pâques, avec profession de foi de 19 jeunes.
- 7 avril : veillée festive autour des reliques de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus.
- 20 mai : participation à la Grande Assemblée du diocèse à Pontoise, avec confirmation de 1092 chrétiens dont 16 de notre paroisse.
- 10 juin : renouveau de la kermesse paroissiale, avec un succès amplifié.
- Août : réfection de la sacristie, du couloir et du secrétariat.
- 23 septembre : rentrée paroissiale avec messe des familles, cartables bénis et pique-nique.
- 20 octobre : pèlerinage de 35 paroissiens à Alençon sur les traces de sainte Thérèse et de ses saints parents, Zélie et Louis Martin.
- 18 novembre : messe célébrée par Mgr Lalanne, point fort de sa visite pastorale sur notre paroisse, et rencontres avec l’EAP le 24 novembre et avec les catéchistes le 5 décembre.
- 14 décembre : veillée de la Miséricorde Divine autour des reliques de saint Jean-Paul II, de sainte Faustine et de son confesseur.

35 PAROISSIENS PRIENT EN FAMILLES A ALENCON

Le samedi 20 octobre, au petit matin, ils attendaient devant l'église le car qui allait les conduire à Alençon. Il y avait des vraies familles avec enfants et la grande famille de la Paroisse, tous âges confondus. C'est sur les pas de la famille Martin qu'ils allaient marcher.
Alencon 20 10 18 groupe 2.jpg

La famille Martin, ce sont les parents Zélie et Louis qui ont été canonisés ensemble en 2015, parce qu'ils ont fait de leur vie ordinaire quelque chose d'extraordinaire : le premier couple sanctifié. Ils ont eu 9 enfants, dont 4 morts en bas âge et parmi eux, celle qui deviendra Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus. C'est bien à Alençon que cette histoire édifiante de la sainteté au quotidien se découvre le mieux.

Après un démarrage lent, les inscriptions pour notre pèlerinage se sont accélérées dans les deux dernières semaines, et le car prévu d'abord pour 30 passagers a été allongé. Le beau temps a été de la partie, un chapelet a été égrainé avec ferveur et nous sommes arrivés peu après 10h00 à Alençon. L’accueil par les Sœurs du Sanctuaire a été chaleureux. Après la découverte d’objets personnels de la famille Martin, un film de 20 mn a permis d’illustrer la correspondance de Zélie. En deux groupes, la visite guidée de la maison de Sainte Thérèse était émouvante, ainsi que la découverte de la chapelle, construite en intégrant la chambre natale.
C’est dans cette chapelle que le père Guillaume a célébré la messe en prêchant autour du désir de sainteté à la portée de toutes les familles. Puis selon les goûts, les pèlerins se sont répartis entre la salle réservée et le jardin pour apprécier leur pique-nique. Merci à nos hôtes de nous avoir offert cidre et café, notamment pour fêter les 85 ans de Rosa qui était avec nous.

Alencon 20 10 18 marche.jpg

Grâce à un excellent guide, nous avons ensuite parcouru les rues très animées du centre-ville sur les traces de la famille Martin. Un long moment a été consacré à la superbe basilique, où Zélie et Louis se sont mariés et où la petite Thérèse a été baptisée. D’autres lieux ont retenu notre attention : l’école des dentellières de Zélie, l’horlogerie de Louis, et le pont de la rencontre des futurs époux.
Après une photo de groupe en souvenir, les pèlerins sont remontés dans le car du retour vers 16h45. Mais du fait de bouchons aux abords de Paris, ils sont revenus au Plessis à 20h40. Chacun aura pu vivre cette journée en communion avec les familles et les paroissiens qui n’ont pas pu venir, mais qui ne manqueront pas de souvenirs, car la boutique du Sanctuaire a été bien fréquentée. Et l’intercession des saints Zélie et Louis va porter de beaux fruits.

Ce week-end à Alençon : un temps fort Nous sommes en union de prière avec les participants au Jubilé des Familles : « Avec les saints Louis et Zélie Martin, cheminer en famille vers la sainteté »
Michel Rocher

50 ANS ... ET UN JOUR DE LIESSE

En ce dimanche 3 décembre, l'église Saint-François était parée, fleurie, agrémentée d'une expo historique, enchantée par l'orchestre des grandes occasions et pleine à craquer pour fêter son demi-siècle.

l_assemblee_avec_Foi_et_Lumiere_au_premier_plan.JPG Mgr_Lalanne__pere_Guillaume_et_SFS.jpg

Notre évêque de Pontoise, Mgr Lalanne, réalisait sa première visite dans la Paroisse du Plessis- Bouchard, hormis les cérémonies de confirmation. Ces deux évènements ont coïncidé aussi avec le premier dimanche de l'Avent et la découverte de la nouvelle formulation du Notre Père.
Au début de la messe, le père Guillaume a brossé un portrait contrasté de la paroisse, comme un corps vivant, structuré et menacé par le vieillissement. Mais les temps forts du Jubilé des 50 ans de l'église et de la procession en ville de Notre- Dame de Fatima ont porté notre communauté et ont amplifié le nouveau souffle et le rajeunissement en oeuvre depuis quelques années, avec notamment les Puits de la Parole appelés à se multiplier.

eucharistie_avec_mgr_lalanne.jpg
Cedric_avec_l_orchestre.JPG

Dans ses propos sur la Paroisse, Mgr Lalanne a remarqué « la richesse inouïe » de notre petite paroisse et, en guise de témoignage, la procession des offrandes.a permis de déposer les outils de travail de nombreux mouvements et services pleinement actifs. Autre temps fort de la messe : la bénédiction d'une statue de saint François de Sales, récemment terminée par un sculpteur de l'abbaye de Flavigny : le père Jean-Bosco Marie. Elle sera un témoignage durable de la redécouverte de notre saint patron en cette année jubilaire, avec des conférences, un pèlerinage sur ses traces en Haute-Savoie et bientôt, un rallye pour les familles. C'est avec un apéritif et un repas réunissant une vingtaine de paroissiens que s'est prolongée la visite de Mgr Lalanne. En parlant de l'avenir, s'est profilé un nouveau défi pour notre génération, 50 ans après les bâtisseurs : celui de vivre des expériences d'évangélisation. Comme l'a dit le père Guillaume, « elles nous aideront à accueillir la grâce de l'Esprit de Pentecôte pour vivre une véritable conversion missionnaire ».

Michel Rocher

FACEBOOK, BIENVENUE CHEZ NOUS !

On peut l’appeler comme on veut, mais cette application est entrée dans la vie courante de millions d’internautes, et surtout parmi les plus jeunes. La paroisse se doit de savoir aussi s’adresser à eux par leur langage et leurs habitudes de communication. C’est pourquoi le père Guillaume a confié à deux jeunes de l’équipe COM COM l’ouverture d’une page Facebook de la Paroisse : Elodie, récemment baptisée, et Marine. La page sera actualisée souvent avec beaucoup de photos, de textes et de dates. Et les commentaires des paroissiens seront les bienvenus.
Après une période de rodage, la page Facebook est maintenant active. Vous la trouverez à l’adresse suivante :

https://www.facebook.com/paroissecatholiqueplessisbouchard/

Facebook_page_Paroisse.pdf

Foi et Lumière : un supplément d'âme pour notre communauté

Bienvenue à nos amis de "Foi et Lumière" qui, à leur tour, font leur rentrée parmi nous, poursuivant ce long compagnonnage évoqué lors du rassemblement de notre doyenné le 8 décembre dernier. Le voici, in extenso :

En cette année du Jubilé diocésain, et plus encore que les autres années, nous avons multiplié les occasions de partage de nos activités avec nos amis handicapés de Foi et Lumière et leurs accompagnateurs. Et c'est une bénédiction pour la paroisse.
Une fois par mois, le groupe est invité à participer à nos célébrations. Ils délivrent une intention de prière, rédigée par eux. Cette année, leur venue a souvent coïncidé avec les messes des familles, où les enfants du catéchisme et leurs parents sont invités à titre personnel. Les aidants de Foi et Lumière pouvaient alors plus encore participer aux lectures et aux processions.
Un autre temps fort a été la galette paroissiale en janvier. En plus des échanges de voeux et des partages de galettes, nos amis de Foi et Lumière ont accepté de chanter et de réciter, en entraînant l'assistance avec eux. Ces exemples démontrent les bienfaits de la présence de Foi et Lumière dans notre communauté. Ce qui nous touche en particulier :
 c'est leur joie d'être avec nous et avec Dieu dans son église,
 c'est leur ferveur priante qui rend modeste les petits soucis des biens portants,
 c'est leur générosité qui se manifeste par leur plaisir d'échanger avec les paroissiens.

Foi et Lumière, en un mot, c'est un supplément d'âme pour notre communauté et nous rendons grâce à Dieu pour cela. Ajoutons qu'à la suite de ce complément, Nicole, depuis son fauteuil, a rendu grâce aussi pour l'accueil et la dignité donnés par notre communauté à la famille de Foi et Lumière.