Cinq jours après que le Père Guillaume nous ait, dimanche à la messe, instamment prié d’entreprendre une neuvaine à l’Esprit Saint en ces jours qui, de l’Ascension, nous conduisent à la Pentecôte, nous avons reçu un mail de Chantal C, paroissienne, que nous nous empressons de partager avec toute la communauté. Chantal écrit :

choeur_Saint_francois.jpg
« Ce matin, je suis allée pour vivre l’Eucharistie. Or le papa de Yann est venu me dire que le Père s’excusait mais qu’il n’y aurait pas de messe. Je suis restée me recueillir et prier. Une personne est alors entrée avec une poussette. Me saluant, elle me dit : « C’est mon petit enfant ; je suis chez mes enfants ». Nous échangeons et voilà qu’elle me propose de prier ensemble. Nous partageons les lectures du jour. Ensuite, je lui fais découvrir sur mon portable le chant « Dieu fidèle ». Nous l’écoutons et le chantonnons ensemble. À son tour, elle me dit de rechercher le chant « Transformation » dans l’album « Voici l’homme » du groupe Celebratio. Et nous l’avons écouté. Voici le refrain : Par amour, ô Jésus, tu te donnes tout entier ; Dans cet amour, tu viens me transformer ; Même la mort fait place à la vie ; En moi se lève ta Résurrection. Nous nous sommes quittées. Nous venions de vivre un moment insolite mais combien enrichissant. Je suis repartie émerveillée de cette belle rencontre. Je voulais vous en faire part. Fraternellement. Chantal. »

De quoi rassurer notre Père curé, l’Esprit Saint n’a pas attendu Pentecôte pour visiter les siens.

JH