Ce samedi, la Paroisse est en fête. Nous allons rejoindre des multitudes de fidèles, qui depuis 1122 sont venus prier sur les lieux de l'actuelle église Saint-Nicolas. Devenue église paroissiale au 13ème siècle, elle est agrandie en 1485 et souvent remaniée au cours des 19ème et 20ème siècles. De curé en curé, les années Saint-Nicolas ont marqué beaucoup de plessisbucardésiens : ils se souviennent de leur mariage ou de leur communion, ils évoquent des baptêmes… Au bout du compte, le culte n'a été interrompu que pendant la Révolution française et ...depuis 1999.

Et bientôt, une nouvelle page de l'histoire de Saint-Nicolas va s'ouvrir. Ce samedi, autour de notre évêque, la réouverture a été solennellement célébrée. Puis l'église a été fermée en soirée pour lancer la phase de finition des travaux. Avant le feu vert donné par la Mairie, il n'est pas possible de fixer la date de la première messe dans l'église restaurée. Mais il est possible et nécessaire d'envisager la nouvelle vie pastorale en ces lieux prestigieux.

Le Conseil pastoral, la Commission en lien avec la Municipalité, l'association des Amis de l’église Saint-Nicolas sont tous engagés. Dès que possible, la date de la première messe sera donnée et puis, la Paroisse va s'habituer à faire vivre ses deux églises. Pour l'instant, il est proposé d’y célébrer la plupart des messes du samedi, des baptêmes une fois par mois, des mariages et des obsèques, à la demande et sous certaines conditions.


Saint_Nicolas_2.JPG

Surtout n'oublions pas que l'église Saint-Nicolas est une propriété de la commune, contrairement à Saint-François. Rien ne peut se faire sans l'autorisation du curé mais comme l'a dit le Père Jean Pierre, il faut "faire en sorte qu'elle soit à tous. Il nous appartiendra de veiller à l'ouverture des portes pour le libre accès. Il faudra aussi accueillir largement toute manifestation culturelle qui, bien sûr, ne serait pas en opposition avec la foi et les moeurs des catholiques."

Que pouvons-nous faire alors ? Le Conseil Pastoral a déjà commencé et va continuer à recenser tous les besoins de présence et d'activités propres à Saint-Nicolas. L'idée de base est de ne pas faire appel aux mêmes bonnes volontés que celles qui oeuvrent à Saint François. En particulier, les habitants des quartiers du centre sont appelés à donner un peu de leur temps. Les tâches sont nombreuses et variées: ouverture et fermeture de l'église, affichage des annonces, mise à disposition du Lien et autres publications, petit entretien, ménage, préparatifs des cérémonies, maintenance, accueil des évènements culturels, etc........ Certes, des allers-retours entre les deux églises seront indispensables, mais il est prévu que Saint-Nicolas dispose des instruments essentiels pour le culte et l'entretien.

Et puis, les Amis de l’église Saint-Nicolas continuent leur récolte de fonds pour rendre la vie pastorale possible. Grâce à la générosité des donateurs et des autres adhérents, dès ce 22 octobre, l'église était équipée d'un autel en chêne tout neuf réalisé par un artisan local et de 28 bancs pour l'assistance, mais aussi d'un fauteuil pour le célébrant, d'un ambon, d'une crédence, d’une croix et d'instruments de célébration. C'est une grande étape, mais les « Amis » ont encore du pain sur la planche. Il faudrait acquérir des fauteuils pour les mariés, des statues, des meubles pour la sacristie, ...

L'association propose de nouvelles actions pour pouvoir financer l'achat de ces oeuvres et mobiliers: stands avec vente de crêpes et calendriers lors du Marché de l'Avent au centre J Templier (les 26 et 27 novembre) et un loto le 3 février 2012. Un grand bravo et surtout un grand merci aux donateurs et contributeurs présents et à venir ! Et n'oublions pas : la réouverture de Saint-Nicolas est un défi pour notre Paroisse qui l'a accepté. Et si elle tient à réhabiliter la vieille église du centre ville, c'est bien, comme l'a écrit notre curé, pour témoigner notre présence au coeur de la cité et "pour constituer une Eglise en marche confiante à la suite de son Seigneur, fraternelle, ouverte, présente, tournée vers les autres".

Saint_Nicolas_dez_face.JPG