Le 24 septembre, le soleil était avec nous, et les familles étaient nombreuses au rendez-vous.
À 10h30, la première messe des familles a fait le plein et permis aussi aux enfants de l'Eveil à la Foi de commencer leur année, sous la houlette d’Isabelle qui a aussi conçu et installé un magnifique panneau à l'entrée de l'église, illustré par des paroles de saint François de Sales. D'autres enfants ont rejoint Rosy et Karolina pour une explication des textes du jour. Et les serviteurs de la Paroisse ont été bénis et envoyés en mission.

rentree_2017_enfants_devant_autel.JPG
rentree_2017_aperitif_sur_parvis.JPG

Après l'apéritif sur le parvis, toujours chaleureux, plus de cinquante jeunes et moins jeunes ont partagé un pique-nique sur la pelouse. Et les familles sont restées ensuite pour l'après-midi organisé par l'équipe Jubilé sur le thème : "Saint François de Sales, un saint pour aujourd'hui".
Pour nous en parler, une salésienne, Véronique Jansens, est venue avec son mari. Son exposé a été éclairant sur la vie et la spiritualité de notre saint patron. On retiendra en particulier son appel universel à la sainteté. Rien d'extraordinaire, il suffit de s'abandonner à Dieu, de se fier à la Providence. Mais une idée phare est plus confortable : chacun peut y parvenir selon sa vocation, donc son état de vie. Pas besoin d'aventure et de dépassement mental, mais des élans du coeur au long de sa vie quotidienne : des oraisons et des pensées vers Dieu tout en travaillant ou en s'amusant. Simplement et joyeusement.

rentree_2017_carrefour_sur_st_Francois.JPG

Les ateliers par petits groupes ont donné l'occasion de témoigner et réfléchir sur 4 valeurs fondatrices pour saint François : la simplicité, l'humilité, la douceur et l'équilibre. Et avant un goûter familial, le père Guillaume nous a invités à honorer une relique de saint François de Sales. Remise à la paroisse par les soeurs de la Visitation d'Annecy, elle a été insérée dans un reliquaire qui sera bientôt exposé dans l'église. Elle marque une filiation par-delà les siècles avec un saint dont le langage grand siècle n'occulte pas la modernité des conseils.

Michel Rocher