Le Carême dure-t-il 40 ou 46 jours ?

Il y a bien 46 jours entre le mercredi des Cendres et le dimanche de Pâques. Mais les 6 dimanches intermédiaires, on ne les compte pas, car le dimanche, nous nous souvenons du jour de la résurrection de Jésus. C’est une fête ! C’est vrai toute l’année, et même pendant le Carême.
20170305_122433.jpg
pour notre Carême, Isabelle a réalisé une tenture sur les tentations

Pourquoi 40 jours ?

Ce nombre 40 évoque pour les chrétiens plusieurs temps forts de leur histoire. Il y a les 40 ans pendant lesquels le peuple hébreu a vécu dans le désert, après sa fuite de l’Egypte, avant son arrivée sur la Terre promise. Il y a aussi les 40 jours que Jésus a passés dans le désert, pendant lesquels il a résisté aux tentations de Satan.

Pourquoi aucun « Gloria » et « Alléluia » ?

On ne chante pas le « Gloria » et « l’Alléluia » pendant le Carême car nous sommes en chemin vers Pâques. La gloire de Dieu, qui se manifeste par la résurrection de Jésus, ne nous est pas encore révélée. C’est pour cela aussi qu’on se prive du chant joyeux de l’Alléluia, qui signifie « Louez Dieu ». C’est seulement pendant la veillée pascale que les acclamations pourront reprendre.

Et le Mardi gras, il s’est passé quoi ?

Le Mardi gras, avec son carnaval, n’est pas une fête religieuse. C’est une coutume ancestrale pour se donner du courage avant le Carême. On mange de bonnes choses, on fait la fête. C’est le sens du mot « carnaval » qui veut dire en latin « ôter la viande » car pendant des siècles, on n’a pas mangé de viande pendant tout le Carême, et pas seulement le vendredi.