En quelques mots, bien trop rapidement, mais peut-être afin que chacun de vous puisse compléter, il est important de relire ce que le Seigneur nous a fait vivre tout au long de l’année pastorale ; rendons grâce et soyons vigilants !

messe_des_familles_25_03_17_enfants_aveugles.JPG

Après l’appréhension du premier trimestre et quelques points de blocage qui se sont estompés, il m’apparaît que nous avons vécu des moments fondateurs lors de différentes célébrations, et cela tout au long de l’année. Le point d’orgue fut la semaine sainte et le temps pascal. Nous en gardons de la joie et un certain étonnement. Le groupe des enfants de choeur fait la joie de tous. Ce n’est pas pleinement visible, mais plusieurs personnes nous ont rejoints pour étoffer des équipes et parfois en créer une nouvelle. Parmi elles, des jeunes professionnels et des étudiants. Au niveau de la gestion du temporel six à huit personnes se sont réparties les tâches et le relais s’est transmis avec simplicité et bonnement.
La Communauté a été heureuse d’accueillir une douzaine de couples pour la préparation au mariage. De leur côté se sont épanouis une confiance en l’Église et un désir de progression dans la foi. Le catéchuménat accueille de nouvelles demandes et garde au coeur la célébration du Baptême et de la Confirmation d’Élodie. Les équipes d’Accueil, de Préparation au baptême et d’Accompagnement des familles en deuil, et celle sur la communication portent de beaux fruits…
Les rencontres avec le Conseil Pastoral, avec les responsables des Mouvements et Services ont été fructueuses et ont permis des ajustements, le discernement de perspectives pour la prochaine année pastorale. Deux nouvelles personnes devraient rejoindre l’Equipe d’Animation Pastorale.
Les liens avec la municipalité sont cordiaux et confiants. Le jubilé des 50 ans de l’église St-François de Sales se met en place et notre évêque devrait venir pour la messe du dimanche 3 décembre.

Parmi les points d’attention, je retiens le besoin de rejoindre davantage les familles, d’aider au renouvellement des équipes (Kermesse …) et veiller à ce que la messe dominicale ne soit pas trop longue.

Guillaume Villatte,  prêtre