Mais que sont donc allés faire à Jambville quatre de nos jeunes ? Pour les personnes qui ne sont pas venues à la kermesse, où un petit film sur cette manifestation a été projeté, ou pour ceux qui n’ont pas lu le témoignage de René (cf le Lien du 18/06), Mélissa Freitas, animatrice chez nous des 3ème et 4ème concernés par l’événement, n’hésite pas à revenir sur le sujet. Elle arrive de ce FRAT, ravie d’avoir constaté que les quatre jeunes de notre paroisse en sont ressortis « grandis dans la foi ».

 Elle explique : « Il faut savoir que durant toute cette année où nous préparions le FRAT, ils se préoccupaient essentiellement de savoir comment ils allaient pouvoir vivre trois jours, en dormant par terre, sans possibilité de prendre une douche, ni de se maquiller pour les filles. Et surtout comment ils allaient survivre au fait d’être privés de leur portable pendant tout ce temps (condition sine qua non, afin d’éviter les casses, pertes, vols ou autres, de façon à profiter pleinement de ce week-end ensemble). Or voilà qu’après 3 jours à ce régime, malgré la crasse et des nuits plus que fraîches (- 7 degrés), ils ne voulaient plus partir mais souhaitaient continuer à prier et chanter le Seigneur. Que demander de plus ? Aujourd’hui où l’image chrétienne leur apparaît plutôt un peu « ringarde », « vieillotte », voilà qu’ils découvrent qu’ils ne sont pas seuls dans leur foi, que prier à 12000 peut être méga sympa. Et ils se trouvent tout à coup réconfortés de faire partie de la grande famille de Dieu. »

Mélissa Freitas