Depuis septembre, notre Communauté chrétienne à accueilli et accompagné de nombreuses familles à l’occasion du décès d’un parent. Que ce soit lors de l’entretien ou lors de l’animation de la célébration par l’Equipe d’Accompagnement des Familles en Deuil.

Les familles vivent un temps d’apaisement grâce à la qualité de la célébration et aux temps de recueillements. Le Christ ressuscité manifeste ainsi sa présence.
En étant plus nombreux nous pourrions recontacter certaines familles et poursuivre les liens d’amitiés et de foi qui ont commencé à se tisser. Plusieurs familles sont demandeuses…

De ces rencontres je reste très touché par les moments où certaines familles évoquent comment elles ont pu veiller leur parent tout au long des derniers jours. Elles en portent la marque ; marque de l’épreuve mais plus encore d’un amour qui a pu aller jusqu’au bout. Transparait à travers leur regard et leur visage une lumière qui transfigure leur deuil. Ne serait-ce pas une lueur qui annonce déjà la victoire du Christ sur la puissance de la mort ? Lorsque le contexte familial et les circonstances du décès l’ont permis, certaines familles ont pu évoquer avec leur parent l’éventualité de la mort et balbutier leur espérance d’une autre vie… Elles ont pu se redire leur attachement mutuel, leur reconnaissance et parfois des paroles de pardon ont été échangé… Comment alors ne pas se souvenir de la façon dont le Christ s’est comporté avec les Apôtres, ses paroles et ses gestes…
- Le lavement des pieds : « Vous m'appelez Maître et Seigneur ; et vous dites bien, car je le suis. Si donc je vous ai lavé les pieds, moi, le Seigneur et le Maître, vous devez aussi vous laver les pieds les uns aux autres » (Jean 13, 13-14).
- « Ceci est mon corps livré pour vous », « prenez et mangez » … Ces paroles et ces gestes du Christ sont encore aujourd’hui porteur de vie et force de résurrection… Ils nous permettent de traverser la souffrance et la mort et de gouter déjà la puissance de la résurrection.

La présence du cierge pascal - avec sa croix que surmonte une belle et grande flamme – atteste du Christ victorieux du Mal et de la Mort. Cette flamme nous rassure et nous attire ; elle nous guide et nous rassemble. C’est l’expérience que nous renouvelons au début de chaque veillée pascale. Nous nous la transmettons et ensemble nous entrons dans l’église et l’illuminons par notre présence. Alors le Seigneur se manifeste à l’Assemblée dans la Sainte Écriture et dans le « Pain de Vie », le vrai corps du Christ ressuscité… « LA PAIX SOIT AVEC VOUS ! ».

Guillaume Villatte,  prêtre