"Nous sommes partis le 17 avril pour le FRAT de Lourdes. Seul groupe du 95 à partir en train car je suis handicapée. Et nous sommes rentrés dimanche 22 avril… avec une très grande fatigue ! Mais quel enthousiasme contagieux !". Tiphaine, une animatrice, se souvient.
Avant de partir, nous avons voulu mutualiser nos forces. J'y tenais beaucoup étant de Soisy, avec 6 jeunes à accompagner. J'avais déjà partagé plusieurs FRAT à Lourdes avec des animateurs du Plessis, et Jennifer n'avait pas d'expérience de ce type. Nous sommes partis ensemble avec 10 jeunes du Plessis et 1 de Franconville, et 2 autres animateurs de Franconville et de Soisy. Des rencontres préparatoires ont permis de mieux se connaître et d'échanger autour de la lettre du Pape sur le Synode des Jeunes.

FRAT 2018 louange.jpg

Notre vie à Lourdes a été rythmée par de très belles louanges, de belles veillées mariales et de nombreux passages à la grotte de la Vierge. Contrairement aux autres frateux, nous avons eu la chance de passer aux piscines pour nous laisser porter par la Vierge Marie. Quelle pêche ont les jeunes quand ils chantent la pop louange avec Glorious ! Quelles émotions ils ressentent quand ils côtoient les malades ! Et puis, on a pu porter les prières de nos deux communautés et nous avons brûlé nos cierges pascals. C'est un beau signe de continuité dans la foi.

Certains jeunes sont revenus avec des idées d’actions mais il nous reste à les façonner individuellement et voir ce qui est possible. Et puis, certains ont pu exprimer tout haut leur grande fragilité, et il faudra l'an prochain les aider à dépasser ces difficultés avec l'aide de leur famille. Un FRAT, c'est du silence, de la profondeur, de l'intimité et surtout, une grande espérance. Merci à tous ceux qui ont soutenu les jeunes et les animateurs, et leur ont permis de s'approprier le thème du FRAT 2018 : "Sois sans crainte il t'appelle".

Tiphaine Milleville