Ainsi les sacrements sont des signes visibles du don gratuit de Dieu (la grâce qui est invisible), qui permettent aux hommes de prendre conscience de la présence de Dieu au milieu d´eux. Ce sont des actes d’alliance qui unissent au Christ mort et ressuscité par l’action de l’Esprit Saint. Ils relient les hommes à Dieu et à leurs frères par le plus intime d’eux-mêmes et font de nous l’Eglise, le Peuple de Dieu.

En célébrant les sacrements de la foi nous laissons le Christ nous rejoindre dans notre vie d’hommes et de femmes. Il peut ainsi nous libérer du péché, nous donner en partage la sainteté de Dieu et nous permettre de vivre, dès maintenant, de la vie même de Dieu à travers le quotidien de nos vies. Un sacrement est un geste et une parole du Christ qui nous rejoignent par le ministère de son Église. Une parole et un geste qui nous sauvent et s’impriment profondément dans la mémoire de notre être profond. Ce n’est pas quelque chose que l’on pourrait se donner soi-même, mais toujours un don que le Seigneur nous propose…

Un signe, une parole, un symbole

Tout sacrement comporte trois dimensions :
 un signe, ce que l´on voit,
 une parole, ce que l´on entend,
 un symbole, ce que le signe et la parole expriment.

Le concile Vatican II exprime l’action du Christ dans la célébration des sacrements : « Il est là présent par sa vertu dans les sacrements au point que lorsque quelqu’un baptise, c’est le Christ lui-même qui baptise ». Ainsi le sacrement est un « ÉVÈNEMENT DE SALUT » dans lequel le Christ lui-même agit et nous rejoint dans des situations particulières de notre vie.

En marquant les moments les plus décisifs de la vie humaine, les sept sacrements manifestent que c’est toute notre existence, dans ses différentes étapes, qui est appelée à être vécue avec le Christ.

7 sacrements de la foi :

 Les trois sacrements de l’initiation chrétienne : Baptême, Eucharistie et Confirmation sont trois étapes qui permettent d’entrer dans le mystère du Christ mort et ressuscité et de grandir dans la foi.
 Les sacrements de guérison : Réconciliation et Onction des malades .
 Les sacrements de l’engagement : L’Ordre et le Mariage consacrent des cheminements de vie baptismale.