16/12 Nous t'en prions, Dieu tout-puissant, que la splendeur de ta gloire se lève en nos coeurs et l'avènement de ton Fils unique, dissipant les dernières ombres de la nuit, fera voir au grand jour que nous sommes fils de ta lumière.

17/12 Tu le vois, Seigneur, ton peuple se prépare à célébrer la naissance de ton Fils. Dirige notre joie vers la joie d'un si grand mystère, pour que nous fêtions notre salut avec un coeur vraiment nouveau.

18/12 Tu le vois, Dieu tout-puissant, nous ployons sous le péché qui a soumis l'homme à sa loi. Apporte-nous la délivrance grâce au renouveau que nous attendons de la naissance incomparable de ton Fils bien-aimé. Lui qui règne.

19/12 Par le signe merveilleux de la Vierge qui enfante, tu as fait connaître au monde, Seigneur, la splendeur de ta gloire. Aide-nous à célébrer le mystère de l'incarnation avec une foi sans défaut et dans l'obéissance du coeur.

20/12 Tu as voulu, Seigneur, qu'à l'annonce de l'ange, la Vierge accueille ton Verbe éternel, qu'elle soit remplie de la lumière de l'Esprit Saint et devienne le temple du Très-Haut. Aide-nous à devenir assez humbles pour faire, comme elle, ta volonté.

21/12 Écoute avec bonté, Seigneur, la prière de ton peuple qui se réjouit de la venue de ton Fils en notre chair. Puissions-nous obtenir le bonheur de la vie éternelle quand il viendra dans sa gloire. Lui qui règne.

22/12 Tu n'as pas supporté, Seigneur, que l'homme soit abandonné à la mort, mais tu as voulu le racheter en lui envoyant ton Fils unique. Accorde, nous t'en prions, à ceux qui s'inclineront devant l'enfant de Bethléem, de communier à la vie d'un tel Rédempteur. Lui qui règne.

23/12 Dieu éternel et tout-puissant, nous allons bientôt célébrer la naissance de ton Fils ; il a voulu prendre chair de la Vierge Marie, il s'est lié pour toujours à notre humanité. Qu'il montre ta miséricorde aux pauvres serviteurs que nous sommes. Lui qui règne.

24/12 Que ta grâce, Seigneur notre Dieu, se répande en nos coeurs. Par le message de l'ange, tu nous as fait connaître l'incarnation de ton Fils bienaimé, conduis-nous par sa passion et par sa croix jusqu'à la gloire de la résurrection. Lui qui règne.

Guillaume Villatte,  prêtre
Curé du Plessis-Bouchard et de Franconville gare