L’année de « caté » des CM1-CM2 démarre avec une vraie saga : celle du peuple de Dieu, au cours de laquelle Il se laisse petit à petit découvrir aux hommes, se fait proche d’eux et leur propose son alliance. Ce que les trois animateurs, chargés de ces deux niveaux de catéchisme sur la paroisse, s’appliquent en ce moment à dévoiler à leurs jeunes. Animatrice, Françoise Manchoffé a bien voulu nous parler des quatorze préadolescents (moitié filles, moitié garçons) qu’elle accompagne et de l’Histoire de cette alliance de Dieu qu’elle a commencé d’aborder avec eux depuis la rentrée ; une alliance proposée et toujours renouvelée aux hommes au long des siècles. Et ce, depuis Abraham (1850 avant Jésus- Christ), a-t-elle expliqué aux jeunes en s’aidant du livret « Carnet de vie » (éd. Mame-Tardy) et vidéo à l’appui. Abraham, ce vieil homme sans enfant, à qui Dieu - le seul vrai Dieu à une époque polythéiste - avait fait une promesse étonnante de la naissance d’un fils alors que sa femme Sarah était déjà bien avancée en âge : « Je rendrai ta descendance aussi nombreuse que les étoiles du ciel » (Genèse, 22,17). De fait, des millions d’hommes et de femmes se réclament depuis de Lui : juifs, chrétiens, musulmans. Cette volonté de Dieu de se laisser découvrir s’est poursuivie avec Moïse qu’Il choisit pour libérer les Hébreux, son peuple, de l’esclavage des Egyptiens (« J’ai entendu la souffrance de mon peuple ») et à qui Il remet les 10 commandements sur lesquels appuyer son alliance. Pacte qu’Il renouvelle 1000 ans avant Jésus-Christ, avec David, un petit berger qu’Il choisit pour être roi : « Dieu ne regarde pas (…) l’apparence mais le Seigneur regarde le coeur » (1 Samuel 16,7). Par la suite, par la bouche de prophètes, d’Isaïe à Jean-Baptiste, le cousin de Jésus, Dieu ne cesse de se rendre plus proche des hommes, comme avec Isaïe. Avec Ezéchiel, Il redonne l’espérance à son peuple déporté et exilé ; avec Zacharie, Il se présente comme un Dieu de paix ; avec Daniel, comme un Dieu qui donne. Puis survient Jean- Baptiste qui annonce l’arrivée de Jésus, le Sauveur, baptise et invite à « préparer le chemin du Seigneur » (Jean, 1,23). Il a bien fallu deux séances à Françoise pour baliser cette saga avec son groupe constitué de footeux-footeuses et de quelques « remuants ». Aussi n’hésite-t-elle pas à proposer à ses jeunes une pause en début de séance. Histoire de les amener à se détendre avant de prier. Séance à laquelle participe toujours une maman. Au programme de leur prochaine séance : un panneau à réaliser sur le thème « Préparez le chemin du Seigneur » et qui, avec deux autres fabriqués par les groupes de Terez et de Jocelyn (voir ci-dessous), sera intégré au « Chemin de l’Avent » installé dans l’église et qui mènera à la crèche ; la modification du « Notre Père » (I) ; et la découverte du rôle de l’évêque, à l’occasion de la venue de Mgr Lalanne, pour la célébration, ce dimanche 3 décembre, du jubilé (50 ans) de notre église Saint-François de Sales.
Jacqueline HUBER

Abraham_et_patriarches.png

Trois groupes de CM1-CM2 au diapason

Thérèse, animatrice d’un groupe de CM1-CM2 l’assure : les trois groupes avancent bien au diapason « pour travailler tous de concert ». « C’est avec un grand plaisir, écrit-elle, que les jeunes attendent Mgr Lalanne pour le cinquantenaire de l’église Saint-François et l’entrée dans l’Avent. Ils auront appris la fonction de l’évêque, la signification de ses vêtements et sa mission. La semaine du 27 novembre a été consacrée à plusieurs ateliers. Pour le chemin de l’Avent, chaque groupe est chargé de mettre en images les Évangiles de l’Avent répartis en trois thèmes : « Veillez… », « Préparez le chemin du Seigneur », « Jean qui baptise ». Le premier panneau est prévu pour l’entrée dans l’Avent. Les trois groupes de CM1-CM2 s’attèlent également aux cartes de voeux pour les résidents du Grand Clos.
Comme chaque année, ils leur présenteront les voeux à travers un petit spectacle et la remise de leurs productions. Cette année, la rencontre est fixée au 20 janvier. Les enfants confectionnent les décorations pour leur célébration de l’Avent du samedi 9 décembre, à 10h, à l’église Saint-François.
Le 8 décembre vers 18h, chaque enfant déposera à sa fenêtre une bougie « Merci, Marie » qu’il allumera accompagnée d’un « Je vous salue, Marie » pour participer à cette belle fête de « l’Immaculée Conception », remerciant ainsi Marie qui, par son OUI, a permis l’annonce : l’homme est sauvé ! Certains enfants assisteront à la veillée suivie de la messe de Noël le 24 décembre, de 20h30 ou de 23h ».