Nous ne savons pas toujours comment nous y prendre pour aider nos enfants, nos petits-enfants à prier. Un jeune dominicain de Lille donne des pistes aux enfants eux-mêmes, par le truchement de l’espiègle petit chien Théobule, sur le site theobule.org .

« La prière, dit-il, s’adressant au petit chien Théobule qui l’a interrogé sur la prière, c’est une rencontre avec Jésus, un coeur à coeur avec Lui. Je lui partage tout ce qui fait ma vie Et pour cela, je m’aide des cinq doigts de ma main. Parce que la prière tout d’abord, c’est commencer par dire « bonjour » à Jésus. Et pour cela, je peux faire un signe de croix : « Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen ». Ensuite, je dis « merci » : « Merci, Jésus, pour la vie que tu me donnes. Merci parce que tu veilles sur moi ». Et puis la prière aussi, c’est demander pardon à Jésus parce que parfois nos attitudes, nos actions peuvent blesser Dieu, peuvent blesser nos amis, alors « Oui, Jésus, je te demande pardon pour mes mauvaises actions, pour mes mauvaises paroles ». Et puis la prière, c’est aussi un « s’il te plaît ». « S’il te plaît, Jésus, je te prie pour toutes les personnes qui ont besoin de réconfort. Je te prie pour les malades, pour les migrants, pour la paix dans le monde ». Et puis enfin la prière, c’est une déclaration d’amour : « Oui, Jésus, je t’aime ». Tu vois Théobule, dit-il, la prière nous fait grandir dans l’amour de Dieu et ainsi nous conduit à aimer davantage nos amis ». Et le jeune religieux n’oublie pas de recommander aux parents : « Pour apprendre à vos enfants à prier, vous pouvez les inviter à parler avec Dieu, prier avec eux, leur apprendre le « Notre Père » mais leur meilleure école c’est de vous voir prier, seul ou avec d’autres et de voir les fruits que vous en retirez.

JH