L’expérience des personnes qui retrouvent le chemin de la foi et de l’Église est marquée par la miséricorde de Dieu. Il en est de même de ceux et celles qui s’ouvrent à la foi chrétienne et qui rejoignent le catéchuménat des adultes. Qu’est-ce que cela veut dire ?

À travers les aléas de leur vie, ces personnes se tournent vers Dieu et font l’expérience d’une présence bienveillante et aimante. Au fur et à mesure que cette expérience se fortifie, ils découvrent alors combien dans leur vie passée et peut-être encore maintenant ils ne correspondent pas à cet amour. Combien ils blessent Dieu par leurs choix de vie, leurs actes, leurs pensées, leurs paroles et leurs omissions… Cette prise de conscience douloureuse, loin de les replier sur eux-mêmes, de les culpabiliser… cette prise de conscience les conduit à se confier à Dieu plus profondément et avec reconnaissance. Dans un entretien ils n’ont pas de mal en parler. ILS FONT L’EXPÉRIENCE DE LA MISÉRICORDE DE DIEU, DE SA TENDRESSE, DE SON PARDON.
C’EST À CETTE EXPÉRIENCE QUE NOUS PRÉPARE L’ESPRIT SAINT, À TRAVERS LA PÉDAGOGIE DE L’ÉGLISE, TOUT AU LONG DU CARÊME. Faire l’expérience d’être relevés par la grâce de Dieu notre Père et pouvoir le célébrer dans le sacrement de réconciliation, en confessant nos péchés.

Nous renouvelons l’expérience d’être sauvés ! La joie du salut se ravive en nous… Mystérieusement elle rayonne et régénère l’Eglise, nos familles. « DIEU EST MISÉRICORDE » ne cesse de témoigner le Pape François.

Oserons-nous aller à sa rencontre comme l’enfant prodigue ! Ce n’est pas une expérience qui se vit uniquement dans notre pensée. Le fils prodigue n’a pas fait que penser et revenir à son coeur, il est retourné physiquement vers son père, c’est là qu’il a été surpris et saisi ; il a pu découvrir à travers tout son être combien son père l’aime. Je prie pour que nous puissions tous vivre cette expérience ; allons tous célébrer le sacrement de la réconciliation avant Pâques, comme nous le demande notre Mère l’Église.

Guillaume Villatte,  prêtre
Curé du Plessis-Bouchard et de Franconville gare